Trou noir : Katie Bouman victime d’attaques sur les réseaux sociaux

Espace

Par Amandine Jonniaux le

La scientifique, dont le sourire a fait le tour du web après avoir dévoilé la première photo d’un trou noir, est aujourd’hui victime de nombreuses attaques.

Facebook – Katie Bouman

Il y a quelques jours, le monde entier retenait son souffle après la toute première photo d’un trou noir dévoilée par un consortium international de scientifiques. En quelques heures, le cliché a fait le tour du monde, de même que le visage de la jeune chercheuse présentée comme étant à l’origine de cette prouesse technique. Mise en avant par l’Institut technologique du Massachusetts, Katie Bouman n’a pourtant pas fait l’unanimité. Alors que beaucoup d’internautes ont érigé la scientifique au rang d’icône inspirante, d’autres lui ont reproché d’attirer toute l’attention sur elle, et de n’être qu’une simple “égérie‘ du projet. Sur Reddit, certains internautes ont même dénoncé une mise en scène destinée à mettre une femme en avant.

“Au lieu de discréditer les contributions de Bouman et des innombrables autres femmes travaillant sur le télescope Event Horizon, nous devrions faire un pas en arrière et nous rappeler qu’elle n’a pas demandé cette reconnaissance – les gens du monde entier en ont juste assez que les hommes soient les seuls à être mis en avant” – Jessica Wade, physicienne

Alors que la jeune femme de 29 ans a immédiatement fait savoir que le projet était une réussite collective ayant impliqué plus de 200 chercheuses et chercheurs depuis 2006, certains internautes s’offusquent de la médiatisation de Katie Bouman, revendiquant le rôle de plusieurs autres de ses collègues, et notamment du chercheur Andrew Chael, qui aurait écrit plus de 850 000 lignes de codes sur les 900 000 présentes dans l’algorithme. Une polémique sur fond de sexisme ambiant que le principal intéressé a rapidement tenu à tempérer. Sur Twitter, Chael a en effet expliqué que non seulement il “n’avait pas écrit 850 000 lignes de code”, mais qu’en plus, la contribution de Bouman avait été indispensable à la réussite du projet.