Les lacs de Titan sentent le méthane

Espace

Par Olivier le

Le saviez-vous ? On trouve de nombreux lacs sur Titan. Certes, il ne s’agit pas d’eau mais d’hydrocarbures… Cette caractéristique rapproche cette lune de Saturne de notre bonne vieille Terre.

La Terre et Titan ont un point en commun, la présence de lacs et de rivières à leur surface. C’est unique dans le système solaire, mais ne vous mettez pas en tête de plonger sur la lointaine lune de Saturne : ces étendues liquides contiennent majoritairement du méthane et autres hydrocarbures…

Un long été de sept ans

C’est en 2004, grâce à la sonde Cassini qui s’est mise à orbiter autour de Saturne et de ses satellites, que l’existence de ces lacs a été confirmée (même si les scientifiques et les astronomes se doutaient de leur présence depuis des décennies). Grâce à ces données, la communauté scientifique observe l’évolution de ces poches d’hydrocarbures, qui sont très variées.

On trouve en effet sur la surface de Titan de véritables lacs d’une profondeur de plus de 100 mètres, et à d’autres endroits des nappes de liquide qui ne font pas plus d’un millimètre de profondeur. Ces dernières peuvent même complètement s’assécher à la faveur des saisons.

Titan vit en effet au rythme de saisons qui sont bien plus longues que celles sur Terre : une année sur ce caillou équivaut à 30 années terrestres ! Une saison dure donc sept ans. Dans l’hémisphère Nord, là où se trouvent les lacs les plus profonds, les précipitations sont particulièrement abondantes l’été.

Toutes proportions gardées, Titan ressemble donc beaucoup à la Terre. Outre la présence de lacs et d’étangs liquides, la lune possède aussi une atmosphère et des paysages vallonnés. Une prochaine destination touristique ?