Voici le premier whisky généré par une intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est en passe de révolutionner nos vies. Après la médecine, le travail ou encore la musique, l’IA s’attaque aujourd’hui au whisky, avec la toute première distillerie entièrement contrôlée par une machine.

Crédits Microsoft / Mackmyra

On n’arrête pas le progrès. En Suède, la distillerie Mackmyra, connue pour ses affinages audacieux et son positionnement éco-responsable vient de lancer le tout premier whisky au monde développé par une intelligence artificielle. Imaginé en partenariat avec Microsoft et la société finlandaise Fourkind, ce single malt nouvelle génération aura nécessité plusieurs années de travail, en se basant notamment sur les recettes déjà préexistantes de la maison Mackmyra, mais aussi les chiffres de ventes de la distillerie, ainsi que les préférences exprimées par ses clients. Grâce à toutes ces données, l’intelligence artificielle a ainsi pu déterminer précisément quelques “70 millions de recettes”, ainsi que leurs cotes de popularité présumées.

“Dans une industrie synonyme de tradition profonde, d’expertise humaine et de savoir-faire, que se passe-t-il lorsque des techniques millénaires rencontrent les technologies du 21e siècle ? (…) Nous voulons que l’IA crée des assemblages assez bons pour remporter des prix. Nous voulons expérimenter des recettes que personne n’a jamais goûtées” – Microsoft

Commercialisé à l’automne 2019, ce whisky généré par IA de Mackmyra fait déjà frémir d’angoisse les puristes du genre. Rassurez-vous, l’IA n’est pas la seule à avoir la main sur la recette en question. Dans un long billet d’explications publié sur son blog, Microsoft explique que si l’intelligence artificielle imagine les assemblages, c’est l’humain qui garde le dernier mot sur la recette, avec l’intervention d’un maître assembleur à toutes les étapes de la fabrication. Mis en fût en 2010, la cuvée single malt Special 05 pourrait, si elle est concluante, ouvrir la voie à davantage de créations générées par IA. On vous parlait récemment d’Endel, cet algorithme qui a récemment signé 20 albums musicaux chez Warner, la société Fourkind, à l’origine de l’intelligence artificielle utilisée par Mackmyra espère bientôt développer son activité pour générer “des recettes pour des bonbons, des parfums, des boissons”.