Iron Man : Kevin Feige dévoile une scène post-générique inédite et vieille de 10 ans

Cinéma

Par Amandine Jonniaux le

Longue de quelques dizaines de secondes, la séquence fait notamment référence aux X-men et à Spider-man, à l’époque extérieurs au MCU. 

Crédits MCU / Disney

Il y a des choses qui ne surprennent pas, comme la possible réintégration de Spider-man au sein du MCU suite aux nouvelles tentatives de négociations de Disney avec Sony. Et puis il y a d’autres détails auxquels on s’attendait moins, comme cette scène post-crédit inédite vieille de plus de dix ans du premier film Iron-man. Celle-ci a été dévoilée il y a quelques jours pendant les Saturn Awards, à l’occasion desquels les films Avengers ont reçu près de dix prix, dont ceux de la Meilleure adaptation comics, Meilleur acteur pour Robert Downey Jr dans Endgame, Meilleur second rôle pour Josh Brolin (Thanos) dans Infinity War, Meilleur second rôle féminin pour Zendaya (MJ) dans Spider-man : Far from home, et Meilleur espoir pour Tom Holland dans Spider-man : Far from home. Avec dix-huit nominations au total, Disney savait qu’il jouait gros ce week-end, et c’est sans doute pour cette raison que Kevin Feige, le directeur du Marvel Cinematic Universe a profité de la soirée pour présenter en exclusivité une scène post-générique alternative du premier Iron-man sorti en 2008, et dans laquelle Samuel L Jackson, alias Nick Fury, explique à Robert Downey Jr que d’autres super-héros existent, et qu’il projette de les réunir pour former une équipe d’intervention. 

Dans la scène, longue d’un peu plus de trente secondes relayée par MCU Direct et Gizmodo, Nick Fury mentionne notamment des mutants et des morsures d’insectes radioactifs. Pas besoin d’être un.e expert.e pour y voir une référence directe aux X-men et à Spider-man. Pourtant, si aujourd’hui l’homme-araignée semble prêt à revenir au sein du MCU, et que Disney a d’ores et déjà racheté la 20th Century Fox, propriétaire des X-men, le contexte n’était pas le même il y a dix ans, et il y a fort à parier que les studios Marvel aient préféré couper la scène, plutôt que de risque de semer la confusion chez les téléspectateurs.