Huawei : Qwant est le moteur de recherche de prédilection des P40

apps

Par Olivier le

Le gouvernement américain empêche Huawei d’utiliser les services de Google dans ses smartphones. Cela concerne aussi le moteur de recherche par défaut ! Pour une partie de l’Europe, le constructeur a choisi de s’allier avec Qwant.

Image : Huawei
Image : Huawei

À partir du 21 avril, les nouveaux smartphones de la gamme P40 présentés cette semaine seront livrés par défaut avec l’application Qwant en France, en Allemagne et en Italie. Un marché de 220 millions de consommateurs s’ouvre pour le moteur de recherche français, dont l’originalité est de se focaliser sur la protection des données personnelles.

Protection de la vie privée

De plus, Qwant sera le moteur de recherche par défaut de Huawei Browser, le navigateur web des P40. Qwant cumule une audience de 5 millions de visiteurs par mois dans l’Hexagone. La prise de conscience des internautes de l’importance de protéger sa vie privée favorise en toute logique le moteur de recherche : son audience a ainsi grimpé de 20% par rapport à l’an dernier.

Qwant a enregistré 1,9 million de visiteurs sur smartphones. Cet accord avec Huawei devrait lui permettre d’augmenter encore le nombre d’internautes qui vont bénéficier d’une expérience « privacy first », comme le claironnent les deux partenaires.

L’app Qwant, dérivée du navigateur Firefox, intègre une fonction d’anti-traçage qui est activée par défaut. Pour les autres smartphones de Huawei privés des apps et services de Google, le magasin AppGallery proposera l’application française au téléchargement.

Jean-Claude Ghinozzi, président-directeur général de Qwant, se réjouit évidemment de la nouvelle : ce partenariat est qualifié de « commercialement très structurant ». C’est aussi une manière de se poser en alternative de plus en plus crédible de Google, même si Qwant a encore beaucoup de travail à accomplir encore.