OnlyFans instaure une limite de paiement, juste après l’affaire Bella Thorne

Sur le web

Par Remi Lou le

L’ « Instagram du porno » vient d’annoncer un changement radical dans sa politique de paiement. Le prix des photos privées est désormais limité à 50 dollars, tandis que les créateurs recevront leur paiement 30 jours plus tard, contre 7 auparavant. Ce changement intervient quelques jours seulement après l’arrivée tonitruante de l’actrice Bella Thorne sur la plateforme.

OnlyFans vient d’initier un changement majeur dans sa politique de rémunération des créateurs, ce qui n’a manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. En plein boom depuis plusieurs mois, la plateforme se présente sous la forme d’un clone d’Instagram payant, sur lequel il faut nécessairement débourser une certaine somme pour s’abonner à un créateur (généralement entre 5 et 50 dollars par mois). Les influenceurs peuvent aussi et surtout monétiser des photos ou vidéos exclusives et les envoyer en privé en échange d’une certaine somme. Mais la grande particularité d’OnlyFans, c’est que la plateforme n’interdit pas la nudité, ce qui lui a rapidement valu de nom de « Instagram du porno ». On y retrouve aujourd’hui plus de 350 000 créateurs et créatrices, telles que Cardi B, Clara Morgane, ou encore… l’ex-star Disney Bella Thorne.

L’arrivée de l’actrice sur OnlyFans a fait beaucoup de bruit. En seulement 24 heures, elle avait déjà récolté près d’un million de dollars grâce aux multiples abonnements à son compte, avant d’empocher un second million de dollars moins d’une semaine plus tard. Si son succès n’est plus à prouver, Bella Thorne est aujourd’hui accusée d’avoir poussé le réseau social à instaurer cette limitation de paiement. En cause, un cliché de l’actrice vendu 200 dollars sur lequel elle était censée apparaître nue, mais qui ne la montrait qu’en bikini, obligeant Bella Thorne à s’expliquer auprès de sa communauté sur Twitter.

Mais plus que ses fans qui l’accusent de les avoir arnaqué, c’est aujourd’hui tous les créateurs d’OnlyFans qui subissent un coup dur, quelques jours après la polémique. Comme le note The Verge, la plateforme a mis en place un plafond de paiement : les PPV (Pay-per-view, les messages privés payants) ne peuvent plus être vendus au-delà de 50 dollars. Les pourboires ont également été limités à 100 dollars. Aussi, les influenceurs de la plateforme devront désormais attendre 30 jours avant de recevoir leur paiement, contre 7 jours auparavant. Cela impacte nécessairement les travailleuses du sexe, qui sont nombreuses à avoir rejoint la plateforme depuis les différentes mesures de confinement imposées à travers le monde.

Sur Twitter, ils sont nombreux à accuser Bella Thorne d’avoir poussé OnlyFans à initier ce changement, ce que la plateforme se garde bien de confirmer. « Nous pouvons confirmer que toute modification des limites de transaction n’est basée sur aucun utilisateur », avait ainsi déclaré un porte-parole d’OnlyFans à The Verge. La plateforme a simplement indiqué que ce changement était une manière de « garantir la protection des paiements pour les créateurs de contenu et les utilisateurs », sans mentionner le cas Bella Thorne.