Facebook ouvre le transfert de photos et vidéos vers Dropbox

culture geek

Par Victor Keller le

Facebook se modernise grâce à un mariage avec le service de stockage et de partage Dropbox.

Edward Lich-Pixabay

En plus de Google Photos, les utilisateurs de Facebook peuvent désormais exporter leurs photos et vidéos vers Dropbox et Koofr. A noter que la possibilité d’exporter des photos vers Google Photos était disponible depuis juin. Pour effectuer un transfert, il suffira d’aller dans Paramètres puis « Vos informations Facebook  » puis « transférer une copie de vos photos ou vidéos ». Le mot de passe sera nécessaire pour finaliser l’exportation. Il s’agit d’une mesure de sécurité supplémentaire, tout en sachant que les données transférées seront cryptées.

Ces améliorations dénotent une collaboration de plus en plus poussée entre les GAFAM, en particulier dans le champ des transferts de données. Ces changements sont effectués sous pression des autorités de régulations, qu’elles soient européennes (règles de protection de la vie privée) ou américaines  : en Californie, les législateurs ont forcé Facebook à être plus transparent sur le type de données qu’il stocke sur les utilisateurs, à travers une loi de protection des consommateurs (California Consumer Protection Act), effective depuis janvier. Dans ce cas précis, c’est le droit à la portabilité des données qui est concerné, à savoir le droit à toute personne de récupérer une partie de ses données dans un format accessible.

Aux Etats-Unis, la portabilité des données sera bientôt un enjeu fédéral : la  Federal Trade Commission examinera le 22 septembre les avantages et les éventuelles difficultés autour de la portabilité des données. En Europe, c’est la souveraineté numérique des données qui concentre toutes les attentions, face à des entreprises américaines réticentes à se soumettre aux régulations de l’UE. Facebook attend néanmoins plus de précisions sur la législation, en particulier sur le type de données concernées et qui doit prendre la responsabilité pour la protection de ces données.