Volta Zero : un camion de livraison électrique pour les villes durables

Automobile

Par Olivier le

Le constructeur européen Volta a récemment présenté son premier camion de livraison tout électrique, le Zero. Le véhicule a été pensé pour se fondre dans le réseau urbain en toute sécurité.

Crédit : Volta Trucks
Crédit : Volta Trucks

« Les véhicules commerciaux sont essentiels pour la subsistance des villes », a expliqué Rob Fowler, le patron de Volta Trucks. Si ces camions sont nécessaires, ils « s’imposent dangereusement dans nos rues et dominent leur environnement ». La raison d’être du Volta Zero, c’est précisément de réintégrer harmonieusement les camions de livraison dans le cœur des villes.

La livraison écolo

Cela passe forcément par un véhicule tout électrique. Le camion est équipé d’une batterie de 160 kWh (jusqu’à 200 kWh en option), ce qui lui permet de rouler 200 kilomètres. Sa vitesse de pointe est de 90 km/h. Le Zero est aussi et surtout… un camion de livraison ! Long de 10 mètres et large de 2,5 mètres, il emporte un maximum de 8,6 tonnes grâce à sa plateforme de 37,3 mètres cubes.

Crédit : Volta Trucks
Crédit : Volta Trucks

La cabine a été spécialement pensée pour placer le conducteur au plus près de la rue. Le siège est au centre de la cabine de pilotage, ce qui donne au chauffeur une vision à 220 degrés sur l’environnement extérieur (bien aidé par les grands panneaux de verre du pare-brise et des portières). Le siège a été abaissé de 1,8 mètre pour une meilleure visibilité. Une caméra à 360 degrés facilite les manœuvres tout en supprimant les angles morts. Évidemment, le conducteur est assisté par un système de gestion utilisant l’intelligence artificielle.

Volta ne s’est pas arrêté à la batterie. Le camion a également été conçu avec un maximum de matière recyclable ou biodégradable : résine et fibres de lin pour la carrosserie, développée conjointement par l’agence spatiale européenne (!) et la société suisse Bcomp. La carrosserie est annoncée comme aussi solide et légère que de la fibre de carbone, pour une production 75% plus économe en CO2.

Les tests des prototypes débuteront au début de l’année prochaine, tandis que la production des premières unités commenceront dans le courant de 2022.

stopwatch 2 min.