Apple autorise le jeu en streaming sur ses appareils, mais frôle la mauvaise foi

Apple

Par Amandine Jonniaux le

Le géant américain a récemment publié une mise à jour de son règlement concernant les services de jeu vidéo en streaming, alors même que dans les faits, la pratique est largement restreinte par la marque à la pomme. 

Crédits App Store

Il y a quelques mois, Apple refusait d’accueillir xCloud, la plateforme de jeu en streaming de Microsoft sur son App Store. Un refus largement critiqué par les utilisateurs, mais justifié par le règlement du store en ligne de la marque à la pomme, qui stipule que toute application installée sur un appareil Apple doit individuellement être soumise à l’approbation de l’App Store, afin d’être correctement répertoriée et notée.

Vivement critiqué par les joueurs pour sa décision à peine voilée d’interdire les plateformes de cloud gaming sur ses appareils, Apple a finalement fait marche arrière, en décidant d’autoriser l’arrivée de xCloud, Stadia ou encore PlaystationNow sur iOS… à condition que l’ensemble des jeux et applications disponibles sur les services de jeu vidéo en streaming soient accessibles indépendamment depuis l’App Store.

Concrètement l’ensemble des titres proposés par les différentes plateformes de streaming vidéoludiques sera désormais accessible aux abonnés sur les appareils estampillés Apple explique la marque dans un
communiqué
. En contrepartie, chaque jeu ou application nécessitera d’être installé individuellement depuis l’App Store. Une fois ces derniers installés, ils apparaîtront ainsi directement sur l’écran d’accueil de l’iPhone ou de l’iPad, au lieu d’être centralisés sur la plateforme propriétaire, dont le rôle sera désormais cantonné à la gestion de l’abonnement en ligne.

Une “mauvaise expérience pour les utilisateurs”, regrette Microsoft au micro de CNET, qui perd au passage beaucoup d’intérêt sur le concept du jeu en streaming. Pour pouvoir profiter de l’ensemble des titres accessibles sur xCloud (ou Xbox Game Pass Ultimate) par exemple, les abonnés à la plateforme de Microsoft devront ainsi télécharger plus d’une centaine “d’applications” tierces. Quelques mois seulement après le conflit opposant Apple à Epic Game au sujet du launcher Fortnite, cette nouvelle prise de position finit de confirmer la réticence du géant américain face à l’arrivée des plateformes de streaming vidéoludique.

Nouveau Apple iPhone Se...
  • Écran Retina HD 4,7 pouces
  • Résistant à la poussière et à l’eau (jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes maximum,...
  • Appareil photo grand-angle 12 Mpx avec mode Portrait, Éclairage de portrait, Contrôle de la...
  • Caméra avant 7 Mpx avec mode Portrait, Éclairage de portrait et Contrôle de la profondeur
Source: Gizmodo