Instagram veut protéger les droits d’auteur de ses utilisateurs

apps

Par Amandine Jonniaux le

Facebook a annoncé il y a quelques jours l’extension de son outil Right Manager, qui permettra désormais de détecter automatiquement les images contenants des violations de droits d’auteurs sur ses plateformes.

Crédits : Facebook

C’est dans un récent communiqué relayé par le site américain SlashGear, que Facebook a officialisé l’arrivée de son nouvel outil, baptisé Right Manager for Images. Pensée en complément du système Right Manager, qui existe depuis 2018, cette nouvelle fonctionnalité “utilisera la technologie de correspondance d’images pour aider les créateurs et les éditeurs à protéger et à gérer leur contenu d’images à grande échelle” dévoile le réseau social. Grâce à ce nouveau système de protection destiné aux auteurs, Facebook devrait ainsi permettre aux Instagrameurs de s’assurer que leur contenu (images ou vidéo) ne sera pas impunément repris et copié par d’autres utilisateurs. Pour cela, il suffira de déposer “une demande pour le contenu qu’ils ont créé et veulent protéger, et Right Manager trouvera alors le contenu correspondant sur Facebook et Instagram” explique la plateforme de Mark Zuckerberg. L’outil sera ensuite en mesure d’informer directement le créateur en cas de plagiat, mais aussi de “striker” les coupables si nécessaire, à l’instar de ce qui se fait déjà sur YouTube ou Twitch.

Cette nouvelle fonctionnalité promet ainsi de protéger la création originale sur les plateformes appartenant au groupe Facebook, mais pas seulement. Right Manager for Images devrait également permettre aux Instagrameurs de gérer les reposts de leurs publications, notamment par le biais des liens d’intégration, qui permettent actuellement d’ajouter n’importe quel post à un site web sans aucune autorisation. Plus tôt cette année, un tribunal américain avait ainsi donné tort à la photographe Stephanie Sinclair après que cette dernière ait porté plainte contre le site Mashable pour l’intégration non consentie de ses travaux. Instagram étant une plateforme publique, les autorités avaient en effet estimé que Mashable était dans son droit en intégrant le travail de la photographe dans un de ses articles. Une “astuce” jusqu’à présent efficace pour contourner la législation relative aux droits d’auteur, mais qui pourrait bien être mise à mal dans les prochains mois.

Instagram pour les Nuls, 2e...
5 Commentaires
Instagram pour les Nuls, 2e...
  • Butow, Eric (Author)
  • 352 Pages - 06/18/2020 (Publication Date) - First Interactive (Publisher)