Pour qu’un chat vous approche, il suffirait de lui faire les yeux doux

Science

Par Felix Gouty le

C'est connu, quand les chats se sentent bien, ils leur arrivent de cligner lentement des yeux. Des éthologues britanniques ont aujourd'hui prouvé que ce même geste réalisé par un humain est reconnu par un chat.

Voir comme les animaux nous voyent.
Crédits : Pixabay.

Les propriétaires de petits félidés domestiques reconnaîtront certainement ce regard charmeur caractéristique. Quand un chat se sent bien, qu’il est par exemple caressé et qu’il ronronne, son comportement s’accompagne très souvent d’une très légère fermeture de ses paupières comme un lent clin d’œil. Les éthologues qualifient ce geste, qui traduit le plus généralement le ressentiment d’une émotion positive, de “séquence du clin d’œil lent.” Pour la première fois, des scientifiques se sont demandés si les compagnons humains des chats pouvaient s’en servir, eux-mêmes, pour communiquer avec un chat. Des psychologues britanniques, spécialisés dans la cognition et la communication des mammifères, de l’université du Sussex en ont fait le sujet d’une nouvelle étude publiée aujourd’hui dans la revue Scientific Reports.

Pour savoir si les chats reconnaissent le même clin d’œil lent, et la signification qu’ils lui associent, chez les humains, les chercheurs ont effectué deux expériences. Dans la première, ils se sont invités chez 14 volontaires propriétaires de chats domestiques (pour 21 chats en tout). Ils leur ont appris à pratiquer la fameuse séquence, en rétrécissant légèrement l’ouverture de leurs paupières à plusieurs reprises. Sans toucher leur chat, les propriétaires ont dû répéter la séquence en face de lui. Et en grande majorité, le chat interloqué et perspicace leur a rendu la pareille en réalisant un clin d’œil lent en retour. Dans un deuxième temps, les chercheurs ont fait venir 24 nouveaux chats dans un lieu neutre et leur ont fait rencontrer un étranger déjà formé au clin d’œil lent. Là encore, en grande majorité, la technique a fonctionné et a amené le chat à venir vers l’étranger et à davantage interagir positivement avec lui que s’il n’avait rien fait. Non seulement, cette communication oculaire opère mais elle aurait un effet relaxant pour le chat, qui serait ainsi plus ouvert à l’interaction. “Nos résultats suggèrent que la séquence du clin d’oeil lent pourrait fonctionner comme une forme de communication positive émotionnellement entre les chats et les humains”, concluent les éthologues britanniques. Si ce genre de techniques d’interaction avait déjà été observé entre des humains et, notamment, des chiens, ce serait la première fois qu’elle a été prouvée chez les félidés domestiques.

Encyclopédie du Savoir...
195 Commentaires
Encyclopédie du Savoir...
  • loisir|temps libre|Bernard Werber|9782226445551|Animaux familiers|Animaux de compagnie
  • Werber, Bernard (Author)
Source: Gizmodo