YouTube introduit une fonctionnalité pour limiter les commentaires toxiques

Sur le web

Par Amandine Jonniaux le

La plateforme de partage de vidéos en ligne a lancé une nouvelle fonctionnalité, qui espère pousser les auteurs de commentaires haineux à se rétracter avant publication.

Tymon Oziemblewski – Pixabay

Le “safe space” rêvé par Eric Cartman dans South Park pourrait bientôt devenir une réalité sur YouTube. Le problème des haters sur YouTube – comme sur bon nombre de plateformes d’ailleurs – ne date malheureusement pas d’hier. Malgré la possibilité de modérer certains commentaires, beaucoup de créateurs de contenu se plaignent toujours de ne pas être suffisamment épaulés par la filiale de Google. Pour remédier à ce problème, YouTube a ainsi officialisé le déploiement d’une nouvelle fonctionnalité, destinée à pousser certains utilisateurs à reconsidérer leurs propos haineux avant de publier un commentaire sous une vidéo.

Réfléchir avant de commenter

Lancé aujourd’hui, ce nouvel outil devrait ainsi analyser en temps réel les commentaires rédigés par les utilisateurs. Si l’algorithme de la plateforme estime que ces derniers contiennent des propos potentiellement haineux, il devrait ainsi afficher un message d’avertissement avant publication, appelant l’internaute à être plus respectueux, et à consulter le règlement de la communauté concernant les contenus inappropriés. Un bouton “Modifier” devrait finalement apparaître à l’écran, rapporte le site TechCrunch, invitant les potentiels haters à modérer leurs propos. Un outil de dissuasion intéressant, mais qui n’empêchera pas les utilisateurs de passer outre et de poster leur commentaire s’ils le souhaitent.

Grâce à cet outil fraîchement mis en place, YouTube espère ainsi pousser les utilisateurs à reconsidérer leurs propos avant de s’emporter sur certaines vidéos. En parallèle, la plateforme s’est engagée à masquer automatiquement les commentaires considérés comme problématiques par la plateforme, en attendant leur révision par un modérateur. Cette  nouveauté permettrait de préserver certains créateurs de contenu victimes de harcèlement sur leur chaîne. Une enquête interne au sein de la plateforme devrait également être menée dans les mois à venir, afin de tenter de comprendre pourquoi certains créateurs de contenus sont davantage touchés que d’autres par les commentaires haineux et le harcèlement en ligne.

Cyberharcèlement: Bien plus...
1 Commentaires
Cyberharcèlement: Bien plus...
  • Condomines, Anaïs (Author)