Amazon : une plateforme de formation pour aider les commerçants à vendre en ligne

Business

Par Olivier le

Amazon veut aider les commerçants français à vendre en ligne. Un impératif en temps de pandémie, alors que le deuxième confinement a montré le retard hexagonal en la matière.

Crédit : StartupStockPhotos, Pixabay
Crédit : StartupStockPhotos, Pixabay

S’il y a une chose que la crise sanitaire a clairement exposé, c’est le retard pris par les entreprises françaises et tout particulièrement les petits commerces dans le domaine de la vente en ligne. La France est, dans ce secteur, à la traîne par rapport à ses voisins européens. Le confinement du mois de novembre a clairement accéléré l’urgence à numériser les commerçants s’ils veulent survivre économiquement pendant la pandémie.

Retard français

C’est la raison pour laquelle Amazon a lancé une nouvelle plateforme baptisée Accélérateur du numérique, dont l’objectif est d’aider les entreprises à accomplir leur mutation vers le commerce en ligne. « Beaucoup hésitent encore, persuadés de ne pas avoir les compétences, les ressources ou encore les moyens financiers. Nous sommes persuadés du contraire », explique Patrick Labarre, le directeur de la marketplace.

Le site, gratuit et ouvert à toutes les petites et moyennes entreprises, aux artisans et à l’ensemble des entrepreneurs, propose des outils pour développer un site de commerce en ligne, réaliser une analyse marketing, et se faire un nom sur les réseaux sociaux, le tout pour mieux vendre sur Amazon ou ailleurs. Concrètement, cette plateforme comporte des modules courts en vidéo et des webinars que l’on peut suivre dans n’importe quel ordre.

« Le but n’est pas d’attirer le trafic sur Amazon », a assuré Patrick Labarre. « On est à 30% des commerces aujourd’hui qui sont digitalisés. Je sais que le gouvernement a l’objectif d’aller à 50% en une année », poursuit Frédéric Duval, directeur général d’Amazon France.« Si on peut faire bénéficier de notre savoir-faire et faire en sorte que cet objectif soit atteint, ce serait super ».

Amazon a essuyé le feu des critiques du gouvernement, qui reproche au vendeur de profiter du confinement. L’entreprise est également dans la ligne de mire des politiques pour sa politique d’implantation d’entrepôts. Cette initiative est une sorte de main tendue aux commerçants qui ont dû fermer leurs portes, laissant les plateformes de vente en ligne prendre leur place.

Source: BFM