Bub-Up : une « bulle » contre la pluie à vélo

Urban Mobility

Par Olivier le

Le vélo a définitivement pris toute sa place dans les grandes villes. La popularité de ce mode de déplacement doux pour l’environnement a explosé durant l’année 2020 marquée par la crise sanitaire. Et il permet l’éclosion d’innovations.

Crédit : Rainjoy
Crédit : Rainjoy

Le vélo, c’est formidable pour l’environnement et aussi pour rester en forme ! Mais si se déplacer en deux-roues sous un beau soleil printanier ou estival est agréable, il faut aussi penser à l’automne et à l’hiver durant lesquels les conditions de circulation sont plus difficiles. La start-up Rainjoy a mis au point une « bulle de protection » qui permet les déplacements à vélo au sec.

Se déplacer même par mauvais temps

Cette bulle contre la pluie et le froid, baptisée Bub-Up, se déploie quasiment instantanément depuis un sac à dos et s’attache au guidon à l’avant. La capote est solidaire des mouvements de l’utilisateur, ce qui lui permet de mieux protéger contre le mauvais temps, et sa forme est optimisée pour réduire la prise au vent. Plus besoin de capuche, fini les éclaboussures, le cycliste peut rouler en tenue de ville. 80 % du corps est sous la protection de la bulle.

Une fois rangé dans son sac, le Bub-Up peut se transporter dans le dos, sur le vélo ou façon « sacoche » sous le bras. Une poche est disponible pour ranger des gants, un smartphone, des câbles, etc. Le produit s’adapte à tous les vélos, et même sur les trottinettes. La bulle, composée d’un tissu moitié polyester moitié PVC (sans phthalate) pèse 1,1 kg. Le diamètre de la sacoche est de 40 cm.

Le concept a été breveté et il semble particulièrement bien pensé pour se déplacer sous la pluie sans les inconvénients du mauvais temps ! Le Bub-Up, dont la commercialisation a débuté il y a trois mois, commence à connaitre un vrai succès commercial avec plus de mille unités vendues. Proposée en noir/jaune et bleu/jaune, une bulle coûte 119,95 €.