RealSense ID : la reconnaissance faciale façon Intel

Hardware

Par Olivier le

Intel s’intéresse à la reconnaissance faciale. Le géant des processeurs a développé un boîtier équipé de sa technologie RealSense : il peut s’intégrer à un distributeur de billets, à une caisse d’un magasin, ou encore à l’entrée d’une porte pour déverrouiller une serrure connectée.

Crédit : Intel
Crédit : Intel

Intel recycle sa technologie RealSense, disponible depuis plusieurs années et qui n’a pas vraiment réussi à trouver des débouchés. Il s’agit d’un système de reconnaissance des mouvements plus ou moins équivalent du Kinect de Microsoft. Intel est parvenu à trouver quelques clients pour RealSense, dont Razer en 2015, mais on ne peut pas dire que cette technologie soit sortie d’un certain anonymat.

Craintes sur la sécurité

Intel fait donc pivoter RealSense vers la reconnaissance des visages. Mais pas pour les smartphones : le boîtier RealSense ID se destine à des équipements publics pour authentifier des utilisateurs, par exemple pour payer en caisse ou pour retirer de l’argent à un distributeur. L’appareil est équipé d’un processeur dédié avec une enclave sécurisée et un réseau neuronal qui « apprend » au fil du temps. Le visage d’un utilisateur peut changer (tons de la peau, barbe et cheveux, lunettes et même port d’un masque), RealSense est censé pouvoir l’identifier.

Selon le fondeur, la « chance » d’obtenir une fausse détection est d’une sur un million, ce qui est similaire au Face ID d’Apple. Intel ne compte pas proposer RealSense ID sous une forme intégrable à un smartphone ou un ordinateur portable, uniquement pour un usage « public ». Ce qui n’est pas sans poser des questions de sécurité et de fiabilité : tout le monde acceptera-t-il de s’identifier de la sorte devant un distributeur de billets, si on sait qu’il existe un risque, même minimal, de un sur un million ?

Intel assure tout de même que tout le traitement de reconnaissance du visage est réalisé par le boîtier, sans transmission de données vers un serveur. Et tout comme chez Apple, RealSense ID ne fonctionne pas en fonction d’une image mais d’une empreinte mathématique calculée en fonction des reliefs du visage.

Source: Gizmodo