Riot Games et Bungie poursuivent un créateur de logiciels de triche

Jeux Vidéo

Par Elisa Rahouadj le

Le créateur de Gatorcheats est poursuivi en justice par les deux studios à l’origine de Valorant et de Destiny 2 et demandent la fermeture du site, ainsi que des dommages et intérêts.

Crédits : Riot Games

Les logiciels de triche sont devenus le fléau des jeux FPS en ligne. Ils embêtent aussi bien les joueurs honnêtes que les créateurs des jeux dans lesquels ils sont utilisés. Récemment, un fabricant de logiciels s’est retrouvé dans le viseur de plusieurs studios : son nom est Cameron Santos. Il est le propriétaire de plusieurs sites vendant des logiciels de triche, comme Gatorcheats. Plusieurs de ses logiciels ont été créés et vendus spécialement pour les jeux Valorant de Riot Games et Destiny 2 de Bungie. C’est pourquoi Riot Games et Bungie ont décidé de s’allier dans cette bataille et ont déposé une plainte commune contre Cameron Santos afin qu’il cesse de distribuer ses logiciels.

Les logiciels les plus communément utilisés sont les aimbots (visée automatique), les triggerbots (tir automatique dès qu’un ennemi entre dans le champ de vision), les ESP (permettent de voir les ennemis à travers les murs) et les logiciels de téléportation ou de réapparition instantanée. Si ces logiciels sont créés pour améliorer les statistiques du joueur qui les utilise et l’aider à gagner, ils mettent en fait des bâtons dans les roues à tous ceux qui jouent de manière honnête, et aux studios de développement qui pâtissent d’une mauvaise réputation et d’un manque à gagner grandissant, qui atteindrait « des millions de dollars ». La plupart d’entre eux sont proposés à des prix exorbitants, allant de 90 dollars jusqu’à 500 dollars.

Cameron Santos avait déjà reçu une injonction de Bungie et, en septembre dernier, Activision avait réussi à faire fermer le site Gatorcheats dédié aux logiciels Call of Duty. Mais Cameron Santos a continué à vendre ses logiciels via les réseaux sociaux et une section privée de son site. L’affaire étant actuellement traitée par les tribunaux californiens, Riot Games, Bungie ainsi que les joueurs sérieux de Valorant et Destiny 2 espèrent pouvoir vite retrouver un environnement de jeu équitable pour tout le monde.

VALORANT €35 Carte-cadeau - [VALORANT Points]

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Source: Kotaku