Grâce à une cornée artificielle, un homme retrouve la vue

Science

Par Julie Hay le

Aveugle depuis plusieurs années, Jamal Furani vient de recouvrer la vue. Cet Israélien de 78 ans devient le premier homme avec une cornée synthétique. Ce nouveau type d’implant a été conçu par la startup CorNeat Vision.

Crédits : CorNeat Vision

Après quatre transplantations de donneurs, c’était un peu l’opération de la dernière chance pour Jamal Furani. Cet Israélien de 78 ans a progressivement perdu la vue depuis plusieurs années en raison d’une maladie de la cornée, cette sorte de hublot transparent présent à l’avant de l’œil. Désormais, il peut voir à nouveau. C’est ce qu’a annoncé Corneat Vision, une start-up spécialisée dans les implants biométriques. L’homme devient ainsi le premier patient à bénéficier d’une cornée artificielle Corneat KPro. Conçue par l’entreprise, elle utilise une technologie cellulaire avancée pour intégrer des optiques artificielles dans le tissu oculaire du patient. Elle est produite grâce à de l’ingénierie chimique à l’échelle nanométrique, ce qui stimule la croissance cellulaire annonce la firme sur son site. Selon elle, ce procédé serait sans risque et ne nécessite aucun tissu humain. L’opération peut être effectuée en un temps record, 45 minutes et à un prix abordable. La récupération suite à la procédure chirurgicale serait elle aussi très rapide. Selon le professeur Irit Bahar, qui a pratiqué l’intervention, le patient était capable de lire et de voir sa famille aussitôt les bandages retirés. “Ce moment était émouvant et marquant.” Le chef du département ophtalmologique du centre médical de Rabin à Petah Tikva, ajoute “Nous sommes fiers d’être à l’avant-garde de ce projet passionnant et significatif qui aura sans doute un impact sur la vie de millions de personnes.”

Remplacer les dons de tissus

En plus d’être simple et efficace, la technologie de Cornet Vision promet de régler un problème majeur dans le traitement des cécités liées à une cornée endommagée. Pour rappel, l’opacité cornéenne représente la troisième cause mondiale de cécité. Et si les opérations de greffes sont nombreuses, les dons restent encore trop rares. La technologie de Corneat Vision pourrait à terme permettre de soigner tous les patients en un temps record. D’ailleurs, d’autres sites de test vont ouvrir dans les prochains mois. En France, ils sont encore en processus d’approbation rapporte le site Tom’s Guide.