Gmail : Plus de 3 milliards de mots de passe ont fuité, voici comment vérifier le vôtre

Sécurité

Par Amandine Jonniaux le

Une attaque massive a conduit à la fuite de 3,2 milliards de comptes et mots de passe appartenant aux plateformes Gmail et Hotmail. Un outil permet cependant de savoir si vous êtes concernés. 

Crédits : Kon Karampelas / Unsplash.

C’est le coup dur pour Google. Près de 3,2 milliards de comptes et de mots de passe Gmail et Hotmail ont été rendus publics sur le darkweb. En cause ? Une cyberattaque massive baptisée Comb, qui a visiblement porté ses fruits, au point que beaucoup redoutent déjà le casse du siècle…. D’autant plus que Comb ne concerne pas que Gmail, mais aussi Netflix, LinkedIn ou encore Hotmail. Au total, ce sont plus de 15,2 milliards de comptes qui auraient ainsi été divulgués, rapporte le site Cybernews. Vous vous en doutez, la situation est particulièrement critique. En plus du très grand nombre de comptes concernés par cette attaque, notre adresse mail est bien souvent la porte d’entrée de tous nos autres comptes en ligne.

Comment savoir si je suis concerné ?

Pour savoir si votre compte Gmail fait partie des malchanceux divulgués sur le darkweb, Cybernews a créé un site dédié — en anglais, capable de vous indiquer si votre mail Gmail ou Hotmail a été compromis. Il suffit simplement pour cela d’entrer votre adresse. Attention à bien tester tous vos comptes !

Crédits Cybernews

Si vous faites partie des concernés, ne tardez pas. Pour éviter les mauvaises surprises, on vous conseille d’agir au plus vite, en changeant immédiatement votre mot de passe, en optant pour une clé suffisamment sécurisée, et surtout unique. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ici tous nos conseils en cas de vol de données en ligne. Dans le doute, cette attaque a au moins le mérite de nous rappeler à quel point nous sommes dépendants de nos adresses mails. Il est donc préférable de changer dès à présent l’ensemble de vos mots de passe, même si ces derniers n’ont pas officiellement été piratés. Idem pour vos comptes LinkedIn et Netflix. Au quotidien, il est également préférable d’opter pour un système d’authentification à double facteur, ainsi qu’un gestionnaire de mots de passe. Beaucoup sont payants mais certains sont gratuits, à l’image de KeePass qui est également intégré à la liste du socle interministériel de logiciels libres préconisés par l’État.