Daft Punk : pourquoi ce jeu vidéo en collaboration avec le duo a été avorté ?

Sur le web

Par Elisa Rahouadj le

Le jeu Lumines Elecronic Symphony devait être fait en collaboration avec Daft Punk, mais le groupe n’a pas eu le temps de se consacrer au projet à cause du film Tron : L’Héritage.

Crédits : Ehimetalor Akhere Unuabona / Unsplash

Alors que les Daft Punk viennent d’annoncer leur séparation après 28 ans de carrière, une pépite vient de remonter à la surface concernant les actes manqués du duo français. James Mielke, producteur chez Q Entertainment, a rappelé à leurs fans qu’un jeu Lumines en collaboration avec Daft Punk était en préparation il y a plus de 10 ans. À l’époque, Daft Punk s’était déjà fait un nom dans le monde de la musique électronique à l’international, avant de passer à un autre niveau à la sortie de leur dernier album, Random Access Memories, en 2013.

Le projet de Mielke avec le jeu Daft Punk Lumines aurait été de mettre le personnage à la place du groupe, dans une cabine de DJ en forme de pyramide. L’ambiance du jeu aurait été adaptée avec des éclairages et des décors à la Daft Punk. Le joueur aurait pu faire bouger le public au gré des combos qu’il aurait réalisé dans le jeu. James Mielke semblait en réalité très excité à l’idée de réaliser un jeu centré sur l’image de Daft Punk. Lui et Q Entertainment aurait même réussi à avoir la validation de Ubisoft en 2010 pour ce projet.

Malheureusement, dans le même temps, Daft Punk avait été choisi pour réaliser la bande-son du film Tron : L’Héritage, la suite du film à succès sorti dans les années 1980. James Mielke explique que le duo ne voulait pas réutiliser d’anciennes chansons pour créer le jeu, mais n’avait pas le temps de se consacrer à la création de nouveaux titres alors qu’il devait déjà travailler sur ceux qu’ils allaient proposer pour le film Tron. C’est ainsi que le projet Daft Punk Lumines a été abandonné, à la grande déception de Mielke. Lumines a bien eu droit à une édition musicale avec Lumines Electronic Symphony, sorti en 2012, mais il ne tient qu’à nous d’imaginer ce que cela aurait donné avec une ambiance à la Daft Punk.

Crédits : Q Entertainment