The Sinking City : Frogwares accuse Nacon d’avoir piraté le jeu pour le vendre sur Steam

Business

Par Elisa Rahouadj le

Le litige entre Frogwares et Nacon vient de connaître un nouveau rebondissement. Le studio accuse notamment l'éditeur français d'avoir volé et modifié le code source du jeu afin de le mettre en vente illégalement sur Steam.

Crédits : Frogwares

Après que Frogwares, le studio derrière le jeu lovecraftien The Sinking City, ait recommandé à sa communauté de ne pas acheter la version actuellement disponible sur Steam, il semblerait que de nouveaux éléments soient venus alimenter le litige entre Frogwares et Nacon. Pour rappel, Frogwares a accusé Nacon, l’éditeur de The Sinking City, de défaut de paiement et de vol de propriété intellectuelle. The Sinking City, qui avait disparu de la plateforme Steam suite au litige entre le studio et l’éditeur, a refait surface le 26 février dernier. Frogwares s’en est aperçu et a recommandé de ne pas acheter cette version, qui a toujours pour éditeur Nacon alors même que le contrat les liant a été résilié.

Frogwares vient de publier une vidéo ainsi qu’un long communiqué dans lequel l’entreprise explique et démontre comment Nacon aurait piraté et modifié le code source du jeu, et quelles sont les différences entre le jeu de Frogwares et celui publié sur Steam par Nacon. Selon Frogwares, Nacon aurait acheté une version du jeu totalement légalement à Gamesplanet, puis aurait modifié certains fichiers de sorte à ce que le logo de Gamesplanet soit remplacé par celui de Nacon, notamment. Dans le communiqué ainsi que dans la vidéo, on peut y voir toutes les preuves que Frogwares a réussi à compiler.

Frogwares explique bien que la version Steam du jeu a été publié sans son consentement et qu’il ne tient pas la plateforme ni Gamesplanet pour responsables de cette situation. Le studio assure avoir identifié la manière exacte la façon dont Nacon aurait piraté le jeu, ainsi que les personnes impliquées. Précisément, Frogwares a retrouvé la personne qui a publié le jeu sur Steam et il s’agirait de Filip Hautekeete, un directeur technique de Neopica, qui a été racheté par Nacon en 2020. Il aurait plus de 20 ans d’expérience dans le développement et une connaissance avérée de Unreal Engine.

Selon Nacon, c’est Frogwares qui « persiste à perturber la sortie de The Sinking City ». Dans un message posté en réponse au tweet de Frogwares recommandant de ne pas acheter la version Steam de The Sinking City, Nacon a affirmé que le studio aurait profité de millions d’euros d’investissement et des équipes de marketing et de promotion de l’éditeur avant de résilier le contrat les liant « à son seul avantage ». Nacon estime qu’il le plus grand responsable du développement et de la vente du jeu et que c’est Frogwares qui refuse de coopérer. Bien que l’on n’ait pas encore le fin mot de l’histoire, il semblerait que le litige débuté en 2019 puisse prendre des proportions bien plus conséquentes, si seulement les accusations de Frogwares étaient avérées par la justice. Nacon pourrait encourir jusqu’à 7 ans de prison et 750 000 euros d’amende.

Acheter sur Amazon