Smartphones : Crosscall va équiper la gendarmerie et la police d’appareils peu communs

politique

Par Remi Lou le

Orange Business Services et Crosscall remportent la mise, et vont fournir près de 200 000 smartphones au forces de l’ordre françaises dans les prochains mois.

Crédits : ev / Unsplash

Après s’être fait rafler la mise par Sony il y a près de quatre ans, cette fois, c’est la bonne. Le fabricant de smartphones Crosscall vient en effet de remporter l’appel d’offres du Ministère de l’Intérieur visant à fournir la gendarmerie et la police nationale en smartphones et tablettes. Au total, le fabricant français devrait ainsi fournir pas moins de 200 000 smartphones et près de 20 000 tablettes aux forces de l’ordre françaises.

Crosscall collaborera ainsi avec Orange Business Services, sélectionné par le Ministère de l’Intérieur pour le renouvellement des terminaux NEO. « En combinant une approche partenariale et la performance de son réseau, Orange Business Services confirme son expertise en matière de gestion de projets innovants et exigeants. S’entourer de Crosscall et ses terminaux adaptés aux environnements hostiles nous a permis de proposer une solution souveraine répondant aux attentes de la Gendarmerie nationale et de la Police nationale », a déclaré Nadine FOULON BELKACEMI, directrice Grands Clients d’Orange Business Services.

Quels modèles de smartphones équiperont les gendarmes et policiers ?

Les appareils qui équiperont les forces de l’ordre françaises sont des CORE-X4 NEO pour ce qui est des smartphones et des CORE-T4 NEO pour les tablettes, des modèles optimisés pour répondre aux besoins spécifiques des forces de l’ordre. Ils sont solides, étanches et proposent une grande autonomie. On y retrouvera la version open source d’Android, et ces appareils disposeront d’une couche de sécurité développée par l’opérateur des systèmes d’information interministériels classifiés (OSIIC), une entité du secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN) afin de chiffrer toutes les communications et données présentes sur l’appareil. Du côté de la connectivité, ces smartphones seront dotés de cartes SIM d’Orange.

« Nous sommes fiers en tant qu’entreprise française d’accompagner la Gendarmerie et la Police avec des produits uniques correspondant à des usages auxquels aucun smartphone classique ne répond, et privilégiant la durabilité. Cette collaboration avec un partenaire comme Orange Business Services et le travail intense fourni par nos équipes respectives nous permet aujourd’hui d’adresser des marchés stratégiques avec une synergie de compétences 100% française et ainsi nous démarquer, en tant que constructeur, de nos principaux concurrents » a expliqué Cyril VIDAL, président fondateur de Crosscall, à l’issue de cette annonce.

Acheter sur Amazon