Discord lance son outil similaire à Clubhouse

apps

Par Julie Hay le

Le succès de Clubhouse n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Discord lance officiellement sa nouvelle fonctionnalité, inspirée du réseau social, qui permet de tenir des conférences audio de manière plus structurées.

Crédits : Discord

De nombreuses entreprises lorgnent sur le succès de Clubhouse. Cette application, disponible sur iOS et uniquement sur invitation, a attisé la curiosité de Discord qui entend désormais lancer un outil similaire. Baptisée Stage Channels, la fonctionnalité permet de créer des conférences audio plus structurées qu’avec les outils classiques du réseau social. Concrètement, les utilisateurs pourront inviter d’autres internautes à suivre leur live, en audio seulement, et à interagir uniquement quand la parole leur sera donnée. Lorsqu’un utilisateur est invité, il assiste d’abord à la conférence avant de demander la parole via le bouton dédié. Ensuite, il pourra parler et couper à nouveau son micro, lorsqu’il veut poser une question par exemple. À noter aussi que, selon les images partagées par The Verge, il sera possible de quitter la conversation en cours de route, via le bouton “exit Quietly” ou “partir en silence” dans la langue de Molière.

Clubhouse à la traîne

Si son format est assez novateur, si bien qu’il a attiré plusieurs célébrités comme Elon Musk ou encore Mark Zuckerberg, l’accès à Clubhouse est aussi très restreint. À l’heure actuelle, seuls les détenteurs d’un iPhone peuvent l’utiliser. Le choix d’une formule sur invitation ne permet pas au plus grand nombre d’en profiter. Le lancement de la nouvelle fonctionnalité de Discord, qui sera accessible sur Android, iOS, Windows, Mac OS et Linux, pourrait largement ralentir la croissance de Clubhouse, d’autant plus que de nombreuses entreprises déjà bien installées dans le panorama des réseaux sociaux prévoient de lancer leurs propres outils. C’est le cas de Facebook qui envisage une fonctionnalité similaire pour Messenger, ou encore de Twitter qui veut l’intégrer à Space. Même LinkedIn pourrait s’y mettre.