Surprise : ces cellules humaines peuvent finalement convertir l’ARN en ADN

Science

Par Antoine Gautherie le

Une équipe de l’Université Thomas Jefferson de Philadelphie a réussi à démontrer qu’une enzyme humaine pouvait convertir des séquences d’ARN en ADN. La fin d’une ère pour tout un pan de la biochimie ?

Molécules d'ADN
© Qimono / Pixabay

Dans le corps humain ainsi que de nombreux autres êtres vivants, les enzyme baptisée polymérase sont fondamentales car elles synthétisent le matériel dont est composé notre génome. Il en existe de nombreuses sous-catégories aux fonctions diverses. Dans notre corps, on en trouve certaines qui recopient directement l’ADN, tandis que d’autres le synthétisent à partir de l’ARN; ce dernier est traduit afin de produire toutes sortes de protéines indispensables à notre métabolisme. Très schématiquement, c’est un peu comme interpréter le contenu d’un livre de cuisine (le génome) pour préparer la recette correspondante (les protéines). Sans ces polymérases, notre organisme serait incapable de fabriquer tous les éléments dont il a besoin.

Parmi elles, on trouve la polymérase thêta. Dans une étude parue dans Science Advances, l’équipe de Richard Pomerantz a montré que ce type en particulier était également capable d’effectuer l’opération inverse; une prérogative habituellement réservée à un autre type de polymérase. Cette découverte qui pourrait avoir des implications dans la lutte contre le cancer.

Une molécule au drôle de comportement

Dans les cellules des mammifères que nous sommes, on trouve plusieurs sortes de polymérases. Trois d’entre elles jouent un rôle fondamental : en somme, elles s’occupent de dupliquer tout notre génome pour donner leur ration d’ADN aux nouvelles cellules. Les autres ont plutôt un rôle d’entretien et de réparation de l’ADN, mais peuvent aussi avoir d’autres fonctions plus obscures.

L’une de ces enzymes, la polymérase thêta, est connue pour produire beaucoup d’erreurs lorsqu’elle transcrit de l’ADN en ARN. Très curieux pour un objet chargé de l’entretien de notre génome, d’une importance critique. Or, ces erreurs sont caractéristiques d’un autre élément bien connu de la machinerie cellulaire :  la transcriptase inverse.

C’est cet élément qui a mis la puce à l’oreille des chercheurs. En effet, en plus de fonctionner comme une polymérase classique, ce type d’enzyme peut également transcrire l’ARN en ADN. Concrètement, c’est l’opération inverse des polymérases plus classiques : elles ré-écrivent le livre de recettes en goûtant les plats. Cela semble incohérent au premier abord : pourquoi ces éléments cellulaires se ressemblent-ils tellement alors qu’ils ont des fonctions apparemment opposées ?

La réponse est plus simple qu’il n’y paraît. La polymérase thêta censée convertir l’ADN en ARN messager est en fait capable de faire l’inverse comme la transcriptase inverse. Elle réalise même cette opération avec moins d’erreurs que lorsqu’elle duplique simplement de l’ADN. Cette observation suggère que contre toute attente il pourrait bien s’agir de sa vraie fonction.

Une piste dans la lutte contre le cancer et en biologie générale

Il faut désormais identifier l’importance de cette particularité au sein de notre métabolisme, notamment rôle dans la réparation de l’ADN à l’aide d’ARN messager. Mais le plus intéressant, est lié à sa présence en grande quantité dans les cellules cancéreuses, qui sont issues d’erreurs de réparation de l’ADN. En l’étudiant de plus près, l’équipe du Dr.Pomerantz espère qu’il sera possible de trouver un lien concret avec la prolifération du cancer, et donc de défricher une nouvelle piste très prometteuse dans la lutte contre ce fléau. Il est également tout à fait possible que cela permette aux chercheurs d’identifier de nouveaux mécanismes dans notre métabolisme.

 

La première partie de cet article a été réécrite en date du 08/07/21 pour y apporter des corrections et clarifications.

63 Commentaires

  1. Jean Emmanuel le sauveur

    16 juin 2021 at 9:15

    On va voir ce que ça donne dans quelques années.

  2. Robert

    16 juin 2021 at 9:56

    Rappelez moi, pfizer, moderna, c’est quoi déjà? C’est pas de l’ARN exogène dont l’on fait franchir les barrières cellulaires? Espérons que ce ne soit pas la panic dans 10 ans, juste parce que des blaireaux sont passés à la TV pour assurer à la population que cette action était IMPOSSIBLE!

  3. Phil

    16 juin 2021 at 10:09

    Ça fait des années que l on sait que les cellules contiennent des reverse-transcriptases. C est pas un scoop !

  4. Jane

    16 juin 2021 at 10:18

    En effet… depuis les années 70. Ça me rappelle un certain prix Nobel d’ailleurs.

  5. Dan Dan

    16 juin 2021 at 10:24

    Sur le plan médical , quel sera le plus pour des cancers par ex

  6. arthur

    16 juin 2021 at 10:25

    la ils expliquent que ce ne sont pas des reverse transcriptase mais des polymerases qui marchent comme des rt si j’ai bien compris ? Sinon je veux bien bien vous m expliquez la différence parce que j’ai pas du comprendre alors

  7. Alsace67

    16 juin 2021 at 10:52

    C’est la traduction de quel article ? J’aimerai le lire dans sa version US originale.

  8. Alsace67

    16 juin 2021 at 11:00

    Je sens des légendes urbaines naitre avec ce type de résumé … je retourne à mon chromatographe , 13h00, détente terminée …

  9. Ysta

    16 juin 2021 at 11:12

    Le prix Nobel, oui, c’était Howard Temin, Renato Dulbecco et David Baltimore, mais uniquement dans le cas des rétrovirus, et dans le cas des bactéries un peu plus tôt. Après, je ne trouve pas de découverte concernant les cellules, peut-être ai-je mal cherché, mais apparemment, ce n’était pas prouver que la cellule d’un corps non infectieux pouvait le faire seule

  10. MartineM

    16 juin 2021 at 12:22

    Ils s’excuseront tout simplement..et puis c’est tout

  11. Mochel

    16 juin 2021 at 12:47

    Ou simplement vous vous renseignerez et vous verrez que le seras cov2 lui a déjà été détecté dans de l’ADN humain d’où les personnes étant toujours positives longtemps après une infection) et que de nombreuses études montrent une diminution de 30% des capacités respiratoires des veines du coeur sur des personnes ayant eu des formes moyennes. Comme aussi il est intéressant de voir la durée des études des vaccins du rhume (11mois max) ou encore le protocole obligatoire de vérification pré vaccinale des enfants (qui existe sur le papier mais dont aucune ligne de technique n’existe en réalité pour les médecins… ) Bref la médecine a évolué en 50ans et nous avons plus de risques pourtant de mourir de la malbouffe (7000 produits rappelés cette semaine …) De la pilule , de la pollution ou encore du gobage quotidien de médicaments inutiles…. A bon entendeur

  12. ataractik

    16 juin 2021 at 14:13

    Des blaireaux, ou des monstres… Ça reste sérieusement à définir.

  13. ataractik

    16 juin 2021 at 14:32

    Ils ne prendront jamais la peine de s’excuser, pour eux c’est une marque de faiblesse… Ces gens-là, tant qu’on ne leur met pas physiquement la tête dans la cuvette des chiottes, ils auront toujours raison et continueront de plus belle de nous accabler de leur insoutenable arrogance.

  14. SJ Gould

    16 juin 2021 at 14:56

    Je suis généticien, et je peux vous affirmer que mettre en cause les vaccins ici est inepte. Des milliards d’ARNm sont fabriqués par les cellules chaque secondes… Si chacun d’entre eux étaient intégrés dans le génome, ce serait le bazar !! Ce n’est pas le cas. Les ARNm des vaccins restent de manière très transitoire dans l’organisme. Et si par malheur la protéine spike était fabriquée par une cellule de notre corps sur les 10 000 milliards que nous avons, cela n’aurait aucune conséquence étant donné que cette protéine seule n’a aucune action particulière,

  15. SJ Gould

    16 juin 2021 at 14:57

    C’est bien impossible mais pour le savoir il faudrait lire des livres, ce qui n’est pas votre cas visiblement

  16. Mika

    16 juin 2021 at 15:18

    Cela se sait depuis des DECENNIES! Le noyau n’est pas un “coffre-fort” pour l’ADN, c’est pas nouveau ! Renseignez vous un peu et sur d’autres sujets également vous allez être surpris de voir que le monde décrit par les médias n’est pas la RÉALITÉ

  17. 0wleet

    16 juin 2021 at 15:21

    je passerai sur le fait que vous citiez plutot dailyscience plutot que l’article en question mais surtout si vous aviez pris le temps de lire l’article en question vous auriez lu “our findings demonstrate that Polθ accommodates template ribonucleotides in an active configuration and promotes RNA-DNA repair”

    On est bien loin d’un effet d’une reverse-transcriptase.

  18. Occitan17

    16 juin 2021 at 17:13

    Un peu oui, ça veut bien dire que les vaccins arnm vont modifier notre adn, nous sommes d accord ? Je suis curieux de connaître votre avis, vous êtes vous (ou êtes vous disposé à) fait vacciné avec ce produit dont personne n assume la responsabilité d éventuels effets indésirables ?

  19. lesenfantsdabord

    16 juin 2021 at 18:19

    Donc si je comprends bien, le vaccin a ARN messager dont il nous est dit qu il ne risque pas de transformer l ADN, en fait… c etait pas vrai ?

  20. Fildeau

    16 juin 2021 at 18:55

    Cela pourrait il signifie que les vaccins Arn sont plus risqués que ce qui avait été envisagé ?

  21. Xonera

    16 juin 2021 at 20:14

    La source, sciencedaily, est du putaclick, hors citer du putaclick fait de cet article du putaclick

  22. Un quidam

    16 juin 2021 at 20:37

    Non.

    Le titre de l’article est bidon (au sens “La peur générée par des gourous en herbe autour des vaccins à ARNm fait qu’un titre comme celui-ci sera beaucoup plus cliqué”. Cet article est rédigé à partir d’une source qui n’est pas l’article de recherche, et cette source tord complètement l’article de recherche en question.

    La peur fait encore vendre, et les commentaires montrent même, s’il en était besoin, qu’elle fait *bien* vendre. Soupir.

  23. Un quidam

    16 juin 2021 at 20:38

    Si, c’était bien vrai. Tout comme est vrai que Le Journal du Geek n’est pas une source fiable, à ce qu’il semble.

  24. Un quidam

    16 juin 2021 at 20:41

    C’est ce que peut laisser croire le titre de l’article, en effet. Ce qui est, bien entendu, faux.

  25. djonlindt

    17 juin 2021 at 5:22

    Le vaccin à ARN est-il susceptible d’être concerné par le phénomène de transcryptase inverse ?

  26. Chow

    17 juin 2021 at 6:32

    Le professeur Montagnier a décelé du génome de vih dans le coronavirus…ce génome vih pourrait-il contenir de la transcriptase inverse?????

  27. Jide

    17 juin 2021 at 7:46

    Depuis le tt début je mets en garde car j’approuve cet article.ns aurons deux types d’humanité : les OGM ou vaccinés et les “naturels” cela donnera quoi a l’avenir? Surprise !🙄🤔🤔🤔???jide

  28. Jide

    17 juin 2021 at 7:47

    Oui vs avez tt compris ce monde vit ds la tromperie et le mensonge.

  29. Guillh78

    17 juin 2021 at 7:54

    Ou peut on trouver le lien de l’article original ?

  30. UnGoy

    17 juin 2021 at 9:46

    Ok “Gould”.

  31. Un quidam

    17 juin 2021 at 10:10

    Non. Mais il faut de solides bases en biologie cellulaire pour le savoir.

  32. Un quidam

    17 juin 2021 at 10:11

    Humour ?

  33. Un quidam

    17 juin 2021 at 10:13

    Vous ne comprenez visiblement pas le sujet et faites donc des mises en garde ignorantes et, surprise, fausses.

  34. DrPogovic

    17 juin 2021 at 13:13

    Tu n’as pris qu’un extrait de texte anglais compliqué pour noyer le poisson, leurs recherches ont démontré objectivement les effets de reverse-transcriptase de l’enzyme Polθ présente naturellement chez l’homme :

    “Our research suggests that Polθ’s main function is to act as a reverse transcriptase,” says Dr. Pomerantz.
    “They showed that polymerase theta was capable of converting RNA messages into DNA, which it did as well as HIV reverse transcriptase.”

  35. Bourges18

    17 juin 2021 at 14:32

    Dans 4 5 ans un drame mondiale

  36. Rinou

    18 juin 2021 at 9:03

    Tu parle d’une surprise, il suffit d’avoir écouté les cours de svt du collège. Il y a 30 ans que je le sais !

  37. Zarma666

    19 juin 2021 at 0:34

    cette prétendue “base” de la physiologie humaine pourrait bien n’être qu’un dogme erroné
    Misère… 🙄

    Il n’y a PAS de dogme en science.
    Ceux qui osent parler de “dogme scientifique” ne connaissent RIEN à la démarche scientifique.
    La science fonctionne par observation/modélisation/expérimentation/interpretation des résultats, le dogme n’a AUCUNE place dans ce processus.
    Si une expérience contredit un modèle, le modèle cède, que ce soit de façon ontologique (on rajoute / enlève des trucs, exemple Neptune découvert par le calcul des perturbations observées) ou législative (on change la théorie, exemple la RG remplace Newton pour la gravitation).

    Donc merci de ne PAS répandre cette façon de penser complètement fausse qui consiste à prétendre que la science à des dogmes, vous confondez avec les religions…

  38. Corwin123

    19 juin 2021 at 15:56

    Alors si je comprends bien notre corps peut fabriquer le virus du covid avec l’ARN injecté avec le vaccin ?
    Evidement la plupart des gens ici (les vaccinés) vont nier cette nouvelle réalité et vivre dans un confortable mensonge.

  39. BernardN

    21 juin 2021 at 6:49

    La science, sans doute. Mais la science est devenue une religion parce que ses adeptes prônent des principes sacrés qu’ils ne respectent pas.
    A commencer par soutenir des vérités qui vont changer demain, sans parler du dogme vaccinal établi sans aucun respect de la démarche scientifique (Pasteur ne faisait quasiment pas d’expérience)
    De même il est connu que la plupart es expériences sont faites après des “préparations” qui éliminent complètement ce qui pourrait gêner le résultat.
    Ceci n’infirme pas ce que vous avancez, et c’est sans doute la raison pour laquelle nombre de scientifiques refusent de considérer la médecine comme une science.

  40. ☂〄☭฿ℓΛ¢К✪ЯסСkکΗΘΘτΣR

    22 juin 2021 at 13:35

    ouais fin c’est un pigiste à la con il y a plus d’interpretation que de vrai scoop

  41. Fabrice Bailly

    27 juin 2021 at 10:09

    Parce que l’oms pfizer sont des sources fiable pfizer condamné a 2,3 milliards d’amendes et 800 millions par la suite!

  42. Fabrice Bailly

    27 juin 2021 at 10:10

    Ont parlent aussi des gouvernement de leur mensonges paranoia!

  43. Fabrice Bailly

    27 juin 2021 at 10:13

    Plus de 20 000 morts par a cause des médoc s 20 a cause des infections nosocomiale l’industrie pharmaceutique est une des plus polluante au monde les usines d’antibiotique sont la cause de création de super bactéries! La médecine moderne est erroné car elle veut détruire les bactéries virus mais ils sont nécessaire a la vie!

  44. Fabrice Bailly

    27 juin 2021 at 10:14

    Sans une bonne hygiène de vie et tant qu il y’aura autant de pollution il y’aura de plus en plus de cancers!

  45. Fabrice Bailly

    27 juin 2021 at 10:14

    La peur du virus pour inciter les gens a se vacciner avec leur daube ont en parlent pauvre clown!

  46. Fabrice Bailly

    27 juin 2021 at 10:15

    Les articles autour de variants imaginaires et mensongers sont aussi du putaclic pauvre ignare!

  47. joshlesgrosgenoux

    28 juin 2021 at 20:43

    ben oui toé un généticien qui commente un article sur un site inconnu, dsl mais je vait suivre Henrion-Caude avant toi!!

  48. No Pain No Gain

    30 juin 2021 at 20:51

    Si nous sommes encore de ce monde 😒

  49. No Pain No Gain

    30 juin 2021 at 21:03

    Et que pensez-vous de Byram Bridle ( que vous devez sûrement connaître) :« Jusqu’à récemment, nous n’avions jamais pensé que les protéines Spike pouvaient être toxiques ! Les vaccins ARNm qui ont été testés pour la première fois sur des animaux et dont les études n’ont jamais été rendues publiques, montrent que les nanoparticules d’ARNm ne restent pas localement au site de ponction dans le tissu musculaire, comme supposé et revendiqué par les fabricants, mais vont dans les organes à des concentrations parfois dramatiques, où ils sont transférés de cellules en cellules et absorbés en continu. »
    Des spécialistes VS d’autres spécialistes on a de quoi s’interroger non ?

  50. No Pain No Gain

    30 juin 2021 at 21:07

    Et la guerre fait rage en ce moment et cela n’est pas prêt de s’estomper.

    On va finir par de la délation

    Quid des annonces d’olivier verant pour “repertorier” (et le terme est faible) les NVA auprès des professionnels de santé 🤔

  51. moi2

    1 juillet 2021 at 11:37

    ” si par malheur la protéine spike était fabriquée par une cellule de notre corps” <—— Mais c’est pourtant le BUT même des “vaxins”, non ?? lol

  52. Billie

    1 juillet 2021 at 12:26

    La Science notre bouée de sauvetage dans cette pandemie organisée. Voyez Ricardo Delgado avec les oxydes de graphene dans masques, vaccins, PCR…

  53. Christopher

    1 juillet 2021 at 19:18

    Ah oui, avec 95% des facultés cognitives intellectuelles neuronales endormies. Un peu de sérieux et de décence ! En dépit du constat de la dure condition humaine, à cause de la fameuse science (au scientisme mortifère basé sur le principe du tout synthétique qui s’oppose au principe de la loi naturelle de la vie) continuer à penser de la sorte c’est faire insulte au génie humain.

  54. Mikox

    2 juillet 2021 at 10:49

    Donc pour vous les vaccins sont sans danger ?

  55. invite

    5 juillet 2021 at 13:46

    Ba expliquer nous au lieu de faire l’expert…

  56. Aphylante

    10 juillet 2021 at 8:00

    Il y a donc une possibilité de transformer l’arn messager des vaccins covid en adn ? et toujours pas de recherches sur la génotoxicité ? 🤔

  57. Zine Zinou

    12 juillet 2021 at 13:22

    Mais, alors ! Quel est l’impact sur les vaccins à ARN messager ?
    Le risque que cela se transforme en ADN existe-t-il ? Quel sera le devenir des humains OGM génétiquement modifiés ?

  58. Zine Zinou

    12 juillet 2021 at 13:48

    Je pense que ceux qui auraient reçu le vaccin à ARNm et qui subiraient une modification de leur ADN, auront une immunité qui va s’amenuiser progressivement.
    En d’autre termes, une personne de 30 ans aurait le système immunitaire qu’il pourrait avoir 30 ou 40 ans plus tard.

  59. Danton Cul

    16 juillet 2021 at 13:16

    Le véritable problème c’est que les vérités finissent toujours par arriver après coup dans la presse ! Les médias ont le pouvoir de convaincre les gens, et les médias aujourd’hui font de la propagande pour un vaccin qui ne vaccine rien. Par contre : bourré de technologies ces injections, et d’effets secondaires à court terme aussi. Mais chuuuuut, ça faut pas le dire…

  60. Ivermectinworks

    16 juillet 2021 at 13:22

    Toi t’es pas une femme Barbara Gould mais ******.

  61. Ivermectinworks

    16 juillet 2021 at 13:23

    ****** *

  62. Griffon59

    19 juillet 2021 at 8:19

    SJ Gould (Wikipédia) : généticien célèbre décédé en 2002 ; bravo pour la désinformation qui alimente un peu plus le doute.

  63. Stan

    1 octobre 2021 at 15:43

    Il y a 50 ans la France explosait des “bombes propres” sur sa population polynésienne indigène incrédule et confiante… maintenant nos impôts servent à payer leurs infirmités du aux cancers !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *