Dossier

[Analyse] Civil War : Team Cap contre Team Iron Man, qui gagnerait vraiment ?

Ego Trip : Captain America Vs. Iron Man

Dossiers / Comparatifs

Par Feel le

On finit en beauté, avec le combat des chefs. Bon. Encore une fois, l’issue risque d’être bien différente dans le film. Dans les comics, Captain est un homme amélioré, un Super Soldat, mais un homme quand même. Un coup de hache dans la cuisse, une balle dans la tête, une chute de plusieurs kilomètres, et c’est plié. Tony Stark est lui aussi un homme, mais il possède une armure lui permettant de raser un village entier, de voler et de coller des coups de poing dans des buildings. Alors oui, Cap est doté d’un super bouclier en vibranium, une matière virtuellement indestructible. Quelques coups de bouclier bien sentis, et l’armure d’Iron Man s’ouvrira comme une huitre à la saison des amours. Mais pour ça, encore faut-il qu’il puisse le toucher. Car sur le papier, Iron Man n’aurait aucun mal à rester suffisamment en hauteur dans les airs, tout en arrosant Cap de missiles air-sol, jusqu’à ce que son bouclier ne puisse plus réellement le protéger. Et Cap sans son bouclier, face à Iron Man, ben ça peut devenir compliqué. Stark n’a alors qu’à s’en saisir et à l’emmener dans les nuages, avant de le laisser tomber. Et hop, on n’en parle plus. Mais ça, c’est sur le papier.

09

Parce que dans les films Marvel, le sérum du Super Soldat confère à Captain America des capacités juste abusées. On l’a vu tomber de plusieurs centaines de mètres, et arriver au sol intact, tranquillou ou encore envoyer son bouclier avec une puissance et une vitesse effrayantes. Sans parler de la façon dont il fait voler ses adversaires d’une simple frappe. Un gars comme ça, s’il essaye d’arracher l’armure d’Iron Man, qui entre parenthèses à la fâcheuse tendance, dans les films, à se détacher comme l’armure d’un chevalier du zodiaque vintage posé sur votre étagère, Tony Stark va devoir investir dans de nouvelles dents. Par contre, je ne vois pas Rogers achever Stark, même s’il en a la possibilité. Donc…

Vainqueur : MATCH NUL !