Dossier

[Dossier] 15 Jeux qui vont vous faire (res)sortir votre PS Vita

Les jeux indés bientôt sur vos écrans

Par Mortys le

The Darkest Dungeon

Est-il encore besoin de présenter The Darkest Dungeon ? Véritable phénomène de la fin 2015, le dungeon crawler le plus hardcore du moment devrait arriver d’ici cet été sur Vita, ses développeurs l’ayant confirmé. Bien que nous n’ayons pas pu voir tourner la version Vita, il ne fait aucun doute que le titre sera parfaitement à sa place sur l’écran large et tactile de la Vita. L’occasion parfaite pour plonger dans cette aventure exceptionnelle (si ce n’est pas déjà fait) !

Slain!

Prenez un peu de Rastan Saga, un peu de Castlevania, saupoudrez le tout d’une bonne dose de Dark Fantasy gore et vous obtenez la formule de Slain! Encore en développement, la version PC ne sera disponible que fin mars. Slain! s’annonce comme un titre exceptionnel, notamment par la qualité de ses graphismes 2D et son animation. Et comme ses développeurs nous promettent des centaines de pièges et des dizaines de puzzles à résoudre, l’aventure devrait nous tenir en haleine un bon paquet de temps.

Axiom verge

Initialement prévu pour sortir au même moment que la version PS4, Axiom Verge n’est toujours pas disponible sur PS Vita. Une situation qui devrait changer dans les semaines (mois ?) à venir puisque ses développeurs sont actuellement en pleine optimisation de la version portable. Car, en dépit de ses graphismes volontairement rétro, ce Metroidvania est un vrai concentré de gameplay, comme le confirme son succès critique et auprès des joueurs.

Salt & Sanctuary

Aucune date de sortie, autre que 2016, n’a été avancée pour Salt & Sanctuary mais cela ne devrait pas vous empêcher de l’attendre de pieds fermes. Développé par Ska Studios, ce nouveau action/plateformer nous promet une aventure pleine d’action et de difficulté. Des centaines d’ennemis, des pouvoirs surpuissants et surtout, des boss aussi gigantesques que monstrueux seront monnaie commune dans ce titre à l’ambiance sombre et oppressante.

HyperLight Drifter

C’est un peu le serpent de mer du jeu indé. Après une campagne Kickstarter qui, à l’époque, avait instauré un nouveau record pour un jeu indé, HyperLight Drifter semble avoir quelques difficultés à arriver au bout de son développement. D’ailleurs, ses concepteurs ont du revenir sur certaines de leurs promesses, dont la génération aléatoire des environnements. C’est que, d’après leurs dires, il était impossible (pour eux) de développer un véritable scénario et, en même temps, proposer des environnements aléatoires. On leur pardonnera si ce Zelda-like sombre tient bien toutes ses autres promesses.