Dossier

Assurance smartphone : comment bien choisir, chez qui, et à quel prix ? On vous dit tout

Il est enfin entre vos mains, ce smartphone qui vous fait de l’œil depuis que vous l’avez découvert sur le JDG. Son design et ses performances vous transportent. Mais que ferez-vous s’il vous glisse des mains, que vous le perdez ou qu’un malandrin vous le dérobe ? Quelle solution pour protéger votre bien comme vous le faites avec une voiture ? La réponse est simplement dans ce guide des assurances pour mobiles.    

Le smartphone est sûrement devenu le cœur de nos vies numériques et IRL, l’objet pour lequel les consommateurs sont prêts à dépenser presque sans compter. Il suffit de voir les prix des modèles hauts de gamme qui dépassent facilement les 1 000 euros et trustent pourtant les tops des ventes. Toutefois, même moyen ou entrée de gamme, en fonction de ses capacités financières, le téléphone reste un investissement lourd. Comme tous les biens de valeur, des assurances sont rapidement nées avec l’ère des premiers mobiles. Au départ, il s’agissait d’offre opérateur accompagnant leurs mobiles avec abonnement. L’arrivée des smartphones, la place centrale prise par ces appareils et enfin leurs tarifs, ont motivé l’arrivée de très nombreux acteurs. Les assureurs classiques sont bien entendu de la partie, comme la distribution et depuis peu des startups s’attaquent au marché avec une vision totalement en ligne et plus fluide du métier.

Photo : Ali Abdul Rahman sur Unsplash

Qu’est-ce qu’une assurance pour mobile ?

Comme votre assurance habitation ou voiture, il s’agit d’un service qui, contre un paiement mensuel, vous garantit un dédommagement financier en cas d’incident. Toute personne majeure propriétaire d’un smartphone peut en souscrire une. La tarification se fera en fonction de votre appareil, sa valeur principalement, son état parfois (neuf, occasion, reconditionné).

Que couvre une assurance smartphone ?

Le marché de l’assurance pour les téléphones n’est pas très différent des autres. Il y’a une série de garanties de base commune à quasiment tous les contrats. Sur le marché du mobile, cela  concerne principalement les dommages accidentels. Ce qui comprend les dégâts ou destructions involontaires qui nuisent au fonctionnement de l’appareil. Ensuite, chaque assureur complète son offre de base et parfois ajoute des garanties optionnelles, dont la plus évidente est évidemment le vol.

Les assureurs proposent une grande variété de garanties complémentaires dont la pertinence varie. Toutefois, essayez de voir au-delà de vos habitudes. Si vous êtes maladroit, assurez-vous contre la casse, mais ne négligez pas les autres types de dommages. Loi de Murphy oblige, c’est souvent l’option que vous mettez de côté qui va le plus vous manquer. On pourra par exemple citer :

  • Le vol par effraction dans votre domicile ou par agression dans la rue
  • L’utilisation frauduleuse suite à un vol, les frais relatifs à des communications abusives et les éventuels frais de justice. ATTENTION : les usages liés à l’usage du forfait data, comme les paiements numériques, ou les opérations via votre appli bancaire, ne sont pas compris dedans. Dans ce cas, il faudra vous retourner envers votre assurance civile et votre banque.
  • Le vol à l’arraché, il est différent du vol précédemment cité. Ainsi, arraché de votre main dans la rue ou suite à une introduction dans votre domicile sans effraction, vous pourrez être indemnisé.
  • L’oxydation : que votre mobile tombe dans la cuvette des toilettes, dans l’eau de la piscine ou du bain, l’oxydation risque de lui nuire. Mais attention, vous ne serez indemnisé que s’il s’agit d’un accident et que le produit n’a pas été ouvert par exemple.
  • La casse du téléphone, derrière ce terme générique se cachent deux réalités différentes. Ainsi, nous avons le cas où les accidents sont de votre responsabilité, comme quand votre smartphone vous glisse des mains ou tombe de votre sac. Dans le second cas, c’est un tiers qui est responsable, comme dans le cadre d’une bousculade par exemple. Il faut bien lire les notices descriptives de l’assureur si la différence n’est pas clairement indiquée sur le site internet. La déclaration sera différente.
  • Le bris d’écran, une option qui est loin d’être anodine. Inutile d’épiloguer, il s’agit d’un des accidents les plus courants et un des plus handicapants. Cette couverture est souvent proposée en option, car dans certains cas, comme expliqués ci-dessus, ils peuvent ne pas être pris en charge.

Le jeu des exceptions et exclusions

Le métier de l’assurance est un délicat équilibre entre services d’indemnisations à certains risques et le calcul du bénéfice/risque. Il existe donc des exceptions et exclusions aux garanties proposées par une police d’assurance. Ainsi, les rayures sur la coque ou l’écran ne sont pas généralement intégrées, tout comme les vols non violents (d’où les assurances complémentaires pour ce cas spécifique), les accidents électriques ou les pannes au-delà de la période de garantie. Prenez le temps de lire les indications en petits caractères ou différents astérisques, surtout si votre mode de vie ou votre travail sont susceptibles d’engendrer des casses atypiques. Ils ont même pensé aux risques d’irradiation, les guerres ou manifestations violentes.

Comment sont calculés tarifs et franchises

Tout dépendra de votre modèle de téléphone et de sa valeur. S’il s’agit d’une occasion, cela peut également intégrer l’usure. Le dernier iPhone 12 ou Galaxy S21 sera plus coûteux à assurer que le Galaxy M51. Les tarifs peuvent aller de 2 à 16 euros mensuels, la fourchette est large, car les assureurs ont des offres très précises et parfois personnalisables. La franchise est de manière générale comprise entre 25 à 50 euros ou de 10 à 15 % de la valeur du produit, mais cela peut évidemment varier.

Photo : Anton Maksimov juvnsky sur Unsplash

Comment bien choisir son assurance mobile ?

Tout dépendra de vos moyens financiers et de la valeur et l’importance que vous accordez à votre smartphone.

  • La durée d’engagement : si les assureurs spécialisés privilégient les offres sans engagement, les banques ou assureurs classiques optent habituellement pour des offres avec un an d’engagement.
  • La couverture : si vous êtes très maladroit, passer à côté de l’assurance casse ou bris d’écran est criminel par exemple ? Il faut réaliser un calcul bénéfice-risque entre les risques envisageables, les impondérables et le coût global.
  • La famille : si vous n’êtes pas célibataire, pourquoi assurer les smartphones de la maison indépendamment alors que des assureurs proposent des packs Famille ? Plus économiques en général, mais attention ! Les conditions peuvent être parfois plus restrictives.
  • Franchises et exclusion : prenez le temps de lire chaque ligne et les petits astérisques pour éviter de mauvaises surprises.
  • Renseignez-vous : votre assurance habitation peut parfois être étendue à l’extérieur, prenez le temps de vérifier, des économies sont toujours possibles.
  • Le délai de carence : entre le moment où vous vous assurez et le début effectif de la prise en charge, l’assureur peut imposer un délai de carence. Vérifiez ce point, surtout si vous assurez un smartphone neuf.
  • Le nombre de sinistres couverts : en général, une assurance mobile couvre en général 1 à 2 sinistres annuels, parfois jusqu’à 3, rarement plus. Si le surcoût n’est pas excessif et que vous êtes maladroit, il peut être intéressant d’augmenter ce nombre.

Notre comparatif des différentes assurances pour smartphones

Les assureurs historiques, les banques et les distributeurs (opérateurs et grandes distributions), ils sont nombreux à proposer une assurance mobile. Toutefois, les expériences clients ont souvent été déceptives à leurs débuts. Cela a laissé du champ à de nouveaux entrants, des startups spécialisées dans ce seul domaine. Globalement, le marché est devenu plus mature, plus concurrentiel et la qualité de service s’est améliorée.

Nous brosserons ci-dessous un panorama de marché de diverses assurances. S’il n’est pas exhaustif, il permet de se faire une bonne idée des différentes possibilités actuelles.

Coverd : le frenchy pureplayer

Qui est-ce ?

Crée en 2019 par Hugo Saias, Coverd est cette startup de l’insurtech spécialisée dans l’assurance smartphones aussi bien neufs, d’occasions que reconditionnés. Ses offres sont disponibles uniquement en ligne et sans engagements.

Les garanties de base ?

  • Tous types de casse, ce qui inclut les éléments extérieurs qui peuvent se casser ou s’usent prématurément
  • Très bonne chose, le remplacement de votre batterie, si elle est HS, est inclus, chose assez rare pour être signalée.
  • Oxydation toutes causes
  • Nombre de sinistres illimité, avec un plafond de la valeur des sinistres à hauteur de 3 fois la valeur de l’appareil par an

Les options ?

Les vols par effractions ou agressions sont pris en compte en option (1 à 7 euros), ce qui n’est pas le cas des vols sans effraction ou sans violence.

Les exceptions et franchises ?

Pas de période de carence ni de franchise chez Coverd, l’activation se fait environ 24 heures après un test réalisé avec vous à distance. Les exceptions du contrat d’assurance sont en plus des classiques : la perte, le vol des accessoires, des périphériques, des consommables et de la connectique ainsi que le vol à la tire.

Les tarifs ?

Ils démarrent à 4,90 euros/mois pour un OnePlus 5 par exemple, avec 30 euros de franchise. Là où Xiaomi Mi 10 sera facturé 8,90 euros/mois et 50 euros de franchise et un iPhone 12 Pro Max 9,90 euros/mois et toujours 50 euros de franchise. Les produits les plus coûteux à assurer sont par exemple le Galaxy Fold 2 à 12,90 euros mensuels et 50 euros de franchise.

Notre Avis

L’assurance smartphone la plus souple de ce dossier avec une offre sans engagement et qui s’adapte vraiment à la valeur de votre mobile.

Découvrez les offres de Coverd

La MAE : pour la famille

Qui est-ce ?

Assureur depuis 1932 et bien connue des parents, la MAE propose une offre pour mobile pensé pour la famille. Il devient possible d’assurer l’ensemble des appareils mobiles du foyer, de votre mobile, à votre Switch en passant par votre ordinateur portable.

Les garanties de bases ?

  • Destruction et détérioration accidentelle, totale ou partielle, immersion incluse jusqu’à 400 euros pour un smartphone et jusqu’à 2 500 euros un ordinateur portable par exemple.
  • Bris d’écran accidentel ou en cas d’agression, altérant ou non l’utilisation (délai de carence d’un mois)
  • Communication frauduleuse jusqu’à 500 euros exceptés cartes prépayées
  • Remplacement Carte SIM/USIM et frais d’opposition jusqu’à 30 €
  • Vol d’accessoires concomitant au vol des biens jusqu’à 100 €
  • Les vols avec agression, ce qui inclut le racket jusqu’à 400 euros

Les Options ?

Pas d’options ici.

Les exceptions et franchises ?

Elles sont classiques, les vols sans effractions, agression, les pertes. Idem avec les vols dans votre voiture si entre 22 h et 8 h du matin, ou quand l’appareil est dans un bagage autre qu’à main.

Type d’offre et tarif ?

Une offre unique de 12 euros qui assure tous les appareils nomades de la famille et cela sans limitation du nombre d’objets. Il s’agit d’un contrat annuel, qui vous engage donc pour 12 mois, soit 144 euros/an.

Avis

Une offre idéale pour les familles, surtout si les ados cumulent les produits moyens de gamme. Si vous avez des modèles haut de gamme, elle est peut-être moins intéressante.

Découvrez les offres de la MAE

Assurance Carrefour : pour couvrir plusieurs appareils

Qui est-ce ?

Leader de la grande distribution, Carrefour n’est plus vraiment à présenter. Ses rayons numériques et produits nomades sont importants. Il est donc naturel pour lui d’offrir une assurance dédiée, il le fait déjà pour l’automobile et la maison.

Les garanties de base ?

  • Détériorations ou destructions visibles extérieurement.
  • Vols avec agression ou cambriolage avec effraction.

Les Options ?

Il n’existe pas d’option, mais trois formules différenciées.

Les exceptions et franchises ?

Les rayures sur l’écran, la coque, assimilées à des dommages esthétiques qui ne nuisent pas au bon fonctionnement ne sont pas prises en charge. L’indemnisation est limitée à 1 sinistre par an, une franchise de 15 % de la valeur d’achat est appliquée. Enfin, un plafond d’indemnité est prévu dans votre contrat.

Type d’offre et tarif ?

Carrefour propose des contrats annuels qui se déclinent en trois formules. Une assurance Mono Téléphone à partir de 5,90 euros/mois  (jusqu’à 650 euros par an d’indemnisation), une seconde Mono Nomade à partir de 5,90 euros/mois (900 euros maximums de prise en charge) pour assurer une tablette, un ordinateur portable ou un APN, une console de jeu. Enfin, une formule Multi Nomades , à partir de 14,90 euros/mois, permet d’assurer l’ensemble des appareils nomades du foyer (jusqu’à 1 500 euros de prise en charge par an).

Notre Avis

Une offre complète pour ceux qui multiplient les produits nomades à la maison.

Découvrez les offres de Carrefour Assurance

SFR : s’assurer chez son opérateur

Qui est-ce ?

Si vous achetez votre smartphone chez un opérateur, penchez-vous sur les assurances que ces derniers proposent. Ainsi, SFR propose à ses clients une assurance dédiée qui est gérée par Chubby, un assureur spécialisé.

Les garanties de bases ?

  • Le vol avec violence ou effraction
  • L’oxydation
  • Les dommages accidentels
  • Prise en charge du remplacement de carte SIM et des communications frauduleuses effectuées 24H après la découverte du vol.
  • 150 euros pris en charge si vous êtes obligé d’acheter un pack prépayé à l’étranger

Les Options ?

SFR ne propose pas d’option particulière.

Les exceptions et franchises ?

Nous avons les exceptions habituelles avec un maximum de deux sinistres pris en charge par an.

Type d’offre et tarif ?

Vous vous engagez pour un an, ensuite, vous pourrez résilier à tout moment, il faut juste inclure un mois de préavis. Ce qui rend la résiliation effective au 13e mois, si vous contactez SFR à la date anniversaire de votre adhésion. La police d’assurance démarre à 2,99 euros et peut aller jusqu’à 16,99 euros. La tarification est fonction de la « classe » de votre smartphone, il en existe 7.

Notre Avis

Une offre intégré à votre offre opérateur SFR, les tarifs sont avantageux mais elle n’est pas très souple et vous serez engagé 13 mois au total.

Retrouvez les offres d'assurances de SFR