Dossier

[Dossier comics] Le guide de lecture des Avengers en dix équipes indispensables

The Ultimates

The Ultimates

ultimates

Il était scientifiquement impossible de passer sous silence l’une des histoires d’Avengers les plus acclamées de notre époque, même si ce n’est pas à proprement parler un titre de la famille Avengers.

Si vous n’étiez pas au courant, Marvel a conçu un nouvel univers en marge de celui que l’on connaît. La ligne éditoriale de l’univers Ultimate est simple : revigorer des héros quinquagénaires en plaçant leur naissance à notre époque pour en faire un tremplin de choix visant à accrocher les jeunes lecteurs. La ligne Ultimate attire du monde (du moins à ses débuts) et offre des histoires inattendues mettant en scène des super héros moins bariolés qu’à l’accoutumée. Le terreau idéal pour les adaptations cinématographiques à venir.

Les films ne retiendront toutefois pas toutes les composantes des histoires de Mark Millar sur The Ultimates (les Avengers de cet univers). Les lecteurs de The Authority reconnaîtront instantanément l’ambiance du titre Wildstormm. Tout y est plus réaliste, beaucoup plus politique aussi. Le trait de Bryan Hitch n’arrange les choses. En contrepartie, c’est magnifique.

Dix ans plus tard, dans son inexorable chute, l’univers Ultimate continue de proposer par moments des histoires très acceptables, dont celle de Jonathan Hickman et Esac Ribic dans le nouveau titre Ultimate Comics: The Ultimates. Du moins dans ses douze premiers chapitres.

À lire :
The Ultimates 1 et 2

Ultimate Comics: The Ultimates 1-12