Dossier

Dossier : Comment protéger ses données personnelles et sa vie privée PC et mobile

Le smartphone, ce vorace des données

Par Elodie le

Protéger ses données

• Ne désactivez pas le code PIN et modifiez le code par défaut, généralement 0000

• Activez la fonction localiser mon iPhone. En cas de perte ou de vol, elle vous permet de supprimer l’intégralité des données stockées sur le téléphone.

iCloud pour iOS d’Apple, Android device manager pour la solution fournie par Android et Google, le site windowsphone.com pour ceux roulant sous Windows Phone ou encore BlackBerry protect pour les aficionados de BlackBerry.

Android Device Manager permet de localiser et verrouiller son smartphone à distance.

• Ne laissez pas le WiFi ou le Bluetooth activé lorsque vous ne l’utilisez pas. Non seulement cela vous coute en batterie, mais ces connexions sont peu, voire pas sécurisées, notamment les hotspot et WiFi publics, votre téléphone devient alors vulnérable à la moindre attaque.

• Notez le numéro IMEI, accessible en tapant *#06# dans l’application téléphone. Pourquoi ? Ce numéro de série unique composé de 15 à 17 chiffres permet d’identifier un téléphone portable volé et même de le bloquer. Après une plainte, une réquisition est envoyée à votre opérateur pour bloquer l’appareil, votre terminal devient alors inutilisable sur les réseaux mobiles français.

• Chiffrez la sauvegarde de vos données et/ou de votre téléphone sur votre ordinateur. En multipliant les endroits où vos données sont accessibles, cela augmente leur vulnérabilité.

Pour ce faire, différents choix s’offrent à vous. Les différents systèmes d’exploitation permettent de réaliser une sauvegarde en ligne (Cloud) ou sur votre ordinateur. iTunes vous permet de chiffrer cette sauvegarde. Attention : Apple ne conserve pas les clés de chiffrement des sauvegardes utilisateur. Si vous perdez ce mot de passe, vos données sont perdues avec lui…

• Chiffrez vos communications, appels téléphoniques et SMS, avec l’application de votre choix. Signal (ici pour iOS, là pour Android), recommandé par le lanceur d’alerte Edward Snowden, gratuite et disponible sur iOS et Android, mais aussi WhatsApp ou Telegram.

• Ne téléchargez pas d’applications depuis une source inconnue. Privilégiez les plateformes officielles comme l’App Store (Apple) ou le Play Store (Google), qui représentent moins de danger. Dans le cas contraire, vous vous exposez à des logiciels malveillants capables de véroler votre appareil. Pensez également à mettre vos applications à jour le plus souvent possibles. Des améliorations et correctifs de sécurité sont régulièrement apportés par les éditeurs.

• Vérifiez les données auxquelles vous donnez accès en installant une application. Elles sont parfois bien surprenantes. Une fois validée, vous acceptez automatiquement la collecte et le traitement des données qui est fait par l’application.

• Évitez d’activer la géolocalisation par défaut. Activez là au cas par cas lorsque cela est nécessaire : plans, maps, VTC, livraisons, etc.

Protéger sa vie privée

• Utilisez un code de verrouillage automatique

Par schéma, code, mouvements, en cas de perte ou de vol, ce code doit empêcher l’accès à vos données personnelles. Toutefois, la plupart des gens n’éteignent jamais leur téléphone, préférant mettre le téléphone en mode avion la nuit par exemple, le code Pin n’est alors d’aucune utilité. Le verrouillage automatique prend le relai, encore faut-il éviter les codes du type : « 0000 » ou « 1234 », beaucoup trop simple à deviner.

A contrario, si vous oubliez le code d’accès de votre téléphone, celui-ci sera bloqué. Une réinitialisation du terminal est obligatoire et vous risquez de perdre l’intégralité de vos données et réglages. Sauf si vous avez préalablement effectué une sauvegarde, comme sur iTunes par exemple, pour les iPhone.

• Désactivez autant que possible la localisation de votre téléphone et la publicité ciblée

Pour la localisation, vous pouvez désactiver au cas par cas, selon ce que l’application requiert, ou de manière permanente. De la même façon, vous pouvez interdire l’accès à vos photos, contacts, ou votre micro application par application. Vous pouvez également désactiver la fonction « Partager ma position » dans les réglages de votre iPhone (Confidentialité > service de localisation > partager ma position)

Sur iOS, allez dans Réglages > Confidentialité > Publicité et activez « Suivi publicitaire limité » pour ne plus recevoir de publicités ciblées. Comme le précise Apple, « Vous recevrez probablement la même quantité de publicités, mais elles seront moins pertinentes ». C’est-à-dire non basées sur votre activité en ligne.

Pour la publicité ciblée, il est recommandé d’utiliser des bloqueurs de publicités, type Adblock Plus, le plus connu d’entre eux. Ces logiciels vous permettent non seulement de naviguer sans pop-up et autres interstitiels, mais également d’éviter les cookies. Ces petits logiciels qui se cachent derrière elles.

« Un cookie est un petit fichier texte que les sites web sauvegardent sur votre ordinateur ou votre appareil mobile lorsque vous les consultez. Les cookies sont fréquemment utilisés pour renforcer l’efficacité des sites web en sauvegardant vos préférences. Les cookies traceurs sont également utilisés pour suivre votre utilisation d’internet lorsque vous naviguez, créer vos profils d’utilisateur et afficher des publicités en ligne ciblées en fonction de vos préférences. » Source

Les sites qui les utilisent doivent non seulement vous informer de leur présence mais également recueillir votre consentement préalable. (voir ce que dit la CNIL sur le sujet)