Dossier

[Dossier] MS, Sony, Ubi, Bethesda… Tout ce qu’on devrait voir à l’E3, le mois prochain

Nintendo : c’est la fête

Par Gaylord le

Date de la conférence : le 16 juin à 18 heures (à suivre sur internet – chez nous, par exemple)

En 2014, Super Smash Bros. occupait tout le stand, Reggie et Satoru se filaient des mandales dans le Nintendo Digital Event et les amiibos n’étaient encore que des figurines en plastoc comme les autres.

E3 2014

On rempile cette année dans la joie et la sueur avec le retour complètement inattendu des Nintendo World Championships après 25 ans d’absence. Nous ne vous ferons pas l’affront de faire semblant de savoir de quoi il s’agit mais on devine déjà dans l’enthousiasme communicatif de Reggie une ambiance électrique autour des fringants Super Smash Bros. et Mario Kart 8. Pour Splatoon, il faudra sûrement attendre l’ouverture du salon, deux jours plus tard, avec un Nintendo Treehouse: Live qui lui sera entièrement dédié. Les hostilités devraient se poursuivre avec la démo des nouveaux combattants sur Smash Bros (Mewtwo, Lucas) et, pourquoi pas, des cours de Mario Kart 8 en 200cc par les plus grands joueurs invités pour l’occasion. Bref, rien à redire sur l’ambiance, c’est du côté des annonces que les fans risquent d’être un poil déçu.

Internet l’espérait très fort mais selon ce filou de Satoru, Nintendo ne communiquera pas du tout sur sa prochaine machine (« NX » de son doux nom de code). Rien non plus du côté des cinq applications pour smartphones en cours de développement. Pas d’infos concrètes avant 2016, tout juste une annonce éclair lors de la conférence de fin d’année fiscale pour rassurer tout le monde. Même traitement pour la franchise la plus attendue du moment : Zelda façon open world sur Wii U dont on sait déjà qu’il a été repoussé en 2016. On continue tout de même d’espérer un maxi trailer pour maintenir la hype à son plus haut niveau. Du coup, l’E3 2015 de Nintendo se concentrera exclusivement sur la Wii U et la 3DS. Heureusement que rien n’est encore plié avec ces deux machines.

zeldawiiu

Puisque la mode est au relooking des consoles , que diriez-vous d’une « New Wii U » ? Ou bien d’un nouveau Gamepad et de jeux multijoueurs en coopération asymétrique dans cette mouvance ? Plus qu’une lubie personnelle, l’utilisation d’un second gameplay demeure une belle carte à jouer pour se distinguer des consoles new gen qui continuent de se vendre très bien. Et surtout, il ne reste plus beaucoup de licences maison à transposer en HD. On espère donc secrètement que Nintendo nous livrera deux-trois gourmandises de cet acabit même si, on le sait, on se fait toujours un peu de mal à espérer des choses qui n’existent sans doute plus aux yeux du constructeur. Quoique, Project Giant Robot et Project Guard (des projets originaux chapeautés par Miyamoto) font partie de ces jeux qui continuent d’ouvrir la voie à une certaine prise de risque en matière de pur gameplay.

Aucune nouveauté du côté consoles et smartphones mais Nintendo prépare déjà le terrain du côté du tout connecté. Satoru Iwata l’évoquait lors du bilan de la fin d’année fiscale et l’on peut s’attendre à avoir beaucoup plus d’infos concernant cette grosse mise à jour structurelle lors du prochain Nintendo Direct spécial E3. Dans la foulée on en apprendra sûrement un peu plus sur le futur des amiibos versions cartes NFC. On le rappelle, ce sont plus de 10 millions de ces figurines qui se sont écoulées depuis le début de l’année 2015.

nintendo connected

Bon, soyons honnêtes et mettons de côté le Gamepad : le plus probable reste l’annonce du prochain successeur au trio Mario Kart/Smash Bros/Splatoon. L’engouement autour des licences historiques de Nintendo tournées vers le multijoueur est réel. Et si un ancien challenger en profitait pour faire son grand retour ? Pourquoi pas un nouveau Mario Smash Football ? L’épisode sur Wii reste une sacrée bonne surprise. Pokken Tournament, le jeu de combat Pokémon uniquement prévu sur arcade pour le moment ? Il est peut-être encore un peu tôt pour faire de la concurrence à Smash Bros. On compte sur quelques sensations solos comme Mario Maker et Xenoblade X pour faire leur petit effet, accompagnés d’une fournée de jeux plus ou moins attendus. Mode boule de cristal enclenché : un Starfox, un Metroid en pâte à sel pour accompagner le Yoshi tricot, un nouveau Pokémon serti d’une ribambelle d’amiibos dédiés (dont certains chromatiques, pour achever tout le monde).

Et rien du côté de F-Zero, si ce n’est une skin dans Splatoon et une arène DLC qui s’en inspire très fortement.