Dossier

[Dossier] MS, Sony, Ubi, Bethesda… Tout ce qu’on devrait voir à l’E3, le mois prochain

Microsoft : c'est maintenant ou jamais

Par Gaylord le

Date française de la conférence : le 15 juin à 18h30

Même souci que Sony en termes de jeux exclusifs et de catalogues diversifiés. Pour tout vous dire, on ne comprend plus trop le positionnement de cette nouvelle Xbox. Tantôt précurseur dans le domaine des jeux indépendants, tantôt prometteur avec son nouveau Kinect, Microsoft subit désormais ses propres choix. La Xbox One conserve une petite longueur de retard en termes de machines écoulées par rapport à la PS4, et la vague Bloodborne n’a pas arrangé les choses. Cet E3 se présente comme l’occasion où jamais d’agir, d’assumer la direction prise, et surtout, d’arrêter de se prendre les pieds dans le tapis une bonne fois pour toute.

halo 5

Ah ça, des jeux, la Xbox One en possède une belle petite collection maintenant. La conférence de l’an passé jouait d’ailleurs la carte du remplissage, en glissant entre deux trailers d’éditeur tiers des annonces maison comme Fable Legends ou Halo 5. Ces jeux n’étant pas encore sortis, Microsoft devrait continuer alors sur sa lancée : une conférence carrée avec Phil Spencer aux commandes, des invités un peu gênés qui ne savent pas trop ce qu’ils font là, pleins de jeux qui appartiennent aussi à la concurrence, certains en exclus temporaires, une poignée en exclus tout court. Autant vous dire que n’est pas le récent retour de Conker version Project Spark qui nous rassure.

Comme chez Sony, cette révolution annoncée chaque année passe par le remake et des suites plus ou moins prometteuses. Fable Legends, Forza Motosport 6 et Halo 5 reviennent pour une ultime présentation avant leur sortie, idem pour l’exclu temporaire The Rise of Tomb Raider et le remake du premier Gears of War qui a fuité assez salement il y a quelques jours. Il ne manque plus qu’une présentation officielle de Crackdown 3 et la boucle est bouclée. Gardons en tête qu’on ne sait pas tout, que Microsoft peut subitement se réveiller. Très présent sur Twitter, Phil Spencer annonçait un E3 davantage focalisé sur les jeux maison. Dans tous les cas, on se doute déjà qu’il ne pourra s’empêcher de lancer les hostilités avec des images EXCLUSIVES du prochain Call of Duty Black Ops III. Parce que l’Amérique avec des aigles et des pistolets qui font piou piou.

blackops3

L’espoir reste permis du côté de Quantum Break. Le jeu de Remedy cristallise tellement d’enjeux en matière d’exclusivité et d’aventures aux effets spéciaux pharaoniques qu’il ne peut plus se permettre de louper son entrée. Ambiance nettement plus détendue avec le prochain jeu de Platinum Games, Scalebound. On connaît leurs idées folles, leur obsession du jeu millimétré, et on imagine sans peine un jeu plus ambitieux et plus nerveux qu’un Dragon’s Dogma. Dans le coin des « petits jeux qui ne mangent pas de pain », Microsoft continue d’attirer du monde même si la compagnie souffre clairement du sursaut indé de Sony. On retiendra surtout Below de Capybara Games (mélange de Spelunky et de Sword&Scorcery), Inside (l’héritier de Limbo) et pourquoi pas le retour de Battletoads évoqué à demi-mot dans la version Xbox One de Shovel Knight.

Les rumeurs vont bon train sur une nouvelle version de la Xbox One. Une réalité un peu plus tangible du côté Microsoft (on évoque un modèle 1To pour la fin d’année) tant la mise à jour constante et l’uniformisation de tous les appareils s’inscrivent comme une obsession presque maladive chez le constructeur. On nous promet du partage de données toujours plus souple, des interactions plus poussées avec nos amis et nos listes de trophées, aussi bien sur l’application mobile Smartglass que sur l’Xbox App de Windows 10.

Pour finir, sachez que la Xbox 360 fête ses dix ans cette année. Peut-être le moment d’annoncer une Xbox One rétrocompatible et prendre de court la concurrence sur l’un des points sensibles de cette new gen ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *