Dossier

Notre sélection des meilleurs smartphones haut de gamme de 2018

L'excellence venue de Chine

Smartphone

Par Henri le

Huawei P20 Pro

Si son petit frère, le P20, reste une très bonne pioche, c’est le P20 Pro qui a véritablement créé la sensation chez Huawei cette année. Empruntant à l’iPhone X une encoche qu’il est néanmoins possible de cacher, le smartphone de la firme chinoise profite d’une finition superbe, avec un pourtour en métal et un dos en verre. Il est certes un peu lourd, mais profite cette fois d’une certification IP67, qui le rend waterproof. Son écran OLED au format 19 :9 est sublime et constitue une grande réussite.

La fiche technique est bien entendue à la hauteur. Son SoC Kirin 970 couplé à 6 Go de RAM ne sera jamais vraiment pris à défaut alors que sa puce graphique Mali-G72 MP12 est la plus performante du marché. Cette dernière vous permettra de vous adonner aux jeux du Play Store sans problème. On note une légère tendance à chauffer, mais rien de bien grave. Il ne dispose pas de port Micro-SD, mais ses 128 Go de stockage devraient faire l’affaire. On regrette enfin l’absence d’un port jack, mais un adaptateur est fourni.

Cette fiche technique pour le moins impressionnante ne s’arrête pas là. Le P20 Pro possède en effet trois modules photo de 40 Mpx ouvrant f/1.8, 20 Mpx (f/1.6 en monochrome) et 8 Mpx ( f/2.4 doté d’un objectif 80 mm). Assisté par une intelligence artificielle efficace, ce dernier livre des clichés de grande qualité en pleine lumière, probablement les meilleurs que l’on puisse produire cette année. Il se comporte bien lorsqu’il fait plus sombre même si le bruit est forcément plus présent. Il est capable de filmer en UHD, mais on préférera la Full HD à 60 fps. Cerise sur le gâteau, son autonomie est excellente ce qui est notable pour un appareil si puissant.

Xiaomi Mix 2S

Le Xiaomi Mi Mix 2S est probablement la belle surprise de cette sélection, et confirme avec le P20 Pro la belle dynamique des géants chinois. Mais plus encore que Huawei, Xiaomi a réussi à proposer un rapport qualité/prix encore plus impressionnant. Le tout avec un excellent niveau de finition.

À 499 euros, l’appareil dispose d’une fiche technique qui n’a absolument pas à rougir face aux autres smartphones de cette sélection. On retrouve un SoC Qualcomm Snapdragon 845 assisté de 6 Go de RAM et 64 Go (ou 128 Go) de ROM, ce qui vous assure une grande fluidité dans toutes vos tâches et vous ouvre la porte de tous les titres du PlayStore.

Difficile de ne pas évoquer son grand écran IPS de 5.99″ avec résolution Full HD+ de 1080 × 2160 pixels… Et sans encoche ! La colorimétrie est juste et la réactivité très bonne même si le choix de l’OLED aurait permis de faire encore mieux.

Le Mi Mix 2S se débrouille également très bien en photographie. Il est évident que les clichés en journée seront tous réussis avec les smartphones de cette sélection, mais celui-ci offre un bon rendu même dans l’obscurité. Le zoom optique ×2 est en revanche plus décevant, mais son utilisation moins fréquente ne pénalise pas l’expérience. En vidéo, le Mi Mix 2S peut grimper jusqu’à une définition UHD et propose une mise au point rapide et efficace. Le capteur avant n’est pas le plus simple à utiliser et se laisse facilement éblouir.

Une fois n’est pas coutume, la firme chinoise a fait un bel effort sur l’autonomie puisque cette dernière est plus ou moins similaire à celle du P20 Pro. On regrette en revanche, comme l’iPhone X et le P20 Pro, la disparition du port jack. Avec le Xiaomi Mi Mix 2S, le chinois envoie un message fort à ses concurrents, qui coûte souvent plusieurs centaines d’euros de plus.

OnePlus 6

Au fil des années, la marque OnePlus a su s’imposer comme un outsider sérieux aux marques plus traditionnelles, jusqu’à développer une véritable base de fans dans le monde. Un succès mérité tant la société a su proposer des smartphones puissants et compétitifs, à des tarifs très agressifs. Le OnePlus 6 ne déroge pas à la règle puisque son tarif gravite autour des 500 euros, mais il n’est désormais plus seul.

Marque de technophile oblige, le OnePlus 6 aligne le meilleur hardware du moment. On retrouve donc un processeur Snapdragon 845 (et de son GPU Adreno 630) et 6 Go de RAM, qui permet (vous l’aurez maintenant compris) de jongler entre les applications gourmandes ou pas sans subir de ralentissements. En plus d’être très fluide, le smartphone ne chauffe pas même lors d’une session de jeu ou de vidéo.

L’écran OLED de 6,28 pouces est également un des meilleurs de sa catégorie. Il est parfaitement calibré et la définition Full HD+ est largement suffisante pour que tout soit parfaitement visible. La consultation de contenu dessus est donc un vrai plaisir.

L’aspect photo est certes en retrait par rapport aux autres appareils abordés, mais le résultat en journée reste très correct, avec un bon piqué et un contraste respecté. C’est (encore) plus compliqué lorsque la lumière vient à manquer puisque le logiciel a tendance à lisser les photos, leur faisant perdre des détails. Même constat pour le capteur avant. Le mode portrait est efficace, mais souffre à peu près des mêmes tares que sur les autres appareils, à savoir un détourage (et un effet bokeh) trop forcé.

L’autonomie est légèrement inférieure à ses concurrents directs, offrant plutôt une bonne journée que deux, mais la Dash Charge permet un rechargement rapide (30 min pour 60% de batterie).