Dossier

Dossier : Les plus célèbres plagiats au cinéma

Dracula contre Nosferatu

Par Elodie le

Nosferatu (1922), c’est le chef-d’œuvre du réalisateur F.W. Murnau. Pourtant, à l’origine, le producteur, Albin Grau, souhaitait porter à l’écran l’histoire de Dracula, personnage créé par Bram Stoker, dont la veuve veillait jalousement sur les droits.

Si bien, que la fondation Stoker refuse de les lui céder. Nosferatu verra donc le jour après quelques menus changements par rapport à l’œuvre originale, tel que le nom du personnage principal et l’intrigue notamment. Des modifications insuffisantes à en juger par le procès intenté contre la société de production Prana Film créée spécialement pour le film par Grau, secondé par Enrica Dieckmann.

Prana Film fut condamné, mise en faillite et l’ensemble des copies du film ont été saisies pour destruction. Seule une copie a survécu au massacre : celle se trouvant aux États-Unis où l’œuvre était libre de droits, contrairement à l’Allemagne.

Il s’en est fallu de peu !

Nosferatu_Murnau
Nosferatu