Dossier

Dossier : Les plus célèbres plagiats au cinéma

Terminator : James Cameron forcé d'abdiquer

Par Elodie le

The Terminator

James Cameron Vs Harlan Ellison

Terminator est un film culte aux répliques inoubliables.

Pour les amateurs du genre, Harlan Ellison est un maitre de la science-fiction et du fantastique. Auteur multi primé, aussi prolifique que pointilleux lorsqu’il s’agit de ses droits d’auteur, il a travaillé sur de nombreuses series TV, comme écrivain ou consultant, dont Au delà du réel, Star Trek, La Cinquième Dimension et Babylon 5.

Volontiers procédurier lorsque l’on touche à son œuvre, il n’a pas hésité à poursuivre James Cameron pour s’être un peu trop inspiré de Soldier et Demon with a Glass Hand, deux histoires écrites pour la série Au delà du réel, pour Terminator.

“Sarah Connor ?”

Si James Cameron assure avoir eu l’idée de Terminator après un effrayant cauchemar, Elliosn ne l’a pas entendu de cette oreille. Toutefois, et contrairement à d’autres procédures qu’il a mené à son terme, Harlan Ellison s’est contenté d’une transaction financière comprise entre 80 000 et 400 000 dollars et d’un crédit, c’est-à-dire la mention de l’auteur au générique du film.

Selon Cameron, c’est Orion Pictures qui l’a convaincu d’accepter le deal, alors qu’il était contre. Mais la société de distribution l’a menacé de payer de sa poche les éventuels dommages et intérêts s’ils venaient à perdre le procès. « Je n’avais d’autres choix que de consentir à l’accord. Bien sûr, on m’a dit de la fermer aussi, alors je ne pouvais pas raconter l’histoire, mais maintenant je m’en fiche. C’est la vérité. Harlan Ellison est un parasite qui peut me lécher le cul ».