Dossier

[Dossier] Moon Knight ou le culte de la (multiple) personnalité

Pleine lune

Ce n’est que quelques années plus tard, en 1998, que Spector est ressuscité. Ceci dit, son utilisation est alors assez sporadique et anecdotique, comparée à celle de Batman chez DC. Marvel ne sachant pas vraiment comment traiter ce personnage. Ce n’est qu’à partir de 2006 que le personnage commence à trouver un second souffle, lorsque l’on apprend que les méthodes hyperviolentes de Spector ne plaisent pas à la majorité des super héros (tu m’étonnes). Tony Stark craint même pour la santé mentale de Spector après que ce dernier tue son ancien sidecick devenu super vilain.

Comme nous sommes alors en pleine campagne d’enregistrement des super héros (l’arc qui inspiré le film Captain America Civil War), Spector et ses multiples personnalités sont entendus par un psy, qui décrète qu’il doit être placé en détention, pour sa sécurité et celle des autres. Personne ne s’en doute alors, mais il s’agit là des prémices de ce qui va être une renaissance pour le personnage de Moon Knignt, qui va devenir l’un des super héros les plus intéressants et fascinants de l’ère moderne. « Sérieux ? » demandez-vous. Est-ce que je suis du genre à dire des conneries ? Oui, bon, ok. Mais là, je suis sérieux, en fait.