Dossier

Dossier : Opel vous permet de discuter avec votre voiture et bien plus encore

Une formation des opérateurs et opératrices de haute volée

Dossiers / Comparatifs

Par Djenuwine le

Une formation des opérateurs et opératrices de haute volée

OnStar Europe est basé à Luton, petite ville de la banlieue londonienne. Nous avons pu visiter le centre d’appel, et les différents locaux, dont un immense mur rempli d’écrans.

WP_20150826_15_49_30_Pro

Mais nous avons également pu interroger les opérateurs, et principalement deux opératrices dans notre cas. Polyglottes, ils sont formés pour le pire, le but premier du système étant d’établir une connexion en cas d’accident. Nos deux opératrices qui parlaient français ont accepté de répondre à nos questions qui étaient pour certaines, assez spéciales.

Opel On Star Day 2-204

Comment procédez-vous en cas d’accident ?
« Nous avons une pancarte Urgence que nous levons. Nous ne sommes jamais seuls quand un cas comme celui-ci se produit. Dès le contact, nous suivons un protocole précis et strict pour être le plus efficace possible. On récolte les données de localisation, nous tentons d’établir un contact avec les victimes de l’accident, savoir combien ils sont, la gravité de l’accident, etc. Entre temps, les secours sont alertés et informés du lieu. L’objectif étant d’agir très rapidement et très efficacement, car le temps joue contre nous dans ces situations. »

La question est délicate, mais mérite d’être posée : êtes-vous préparés à perdre quelqu’un alors que vous êtes en communication avec ?
« Nous avons une grande formation de plusieurs semaines pour se préparer à ce genre de cas, et le fait de ne pas être seul lors d’un cas d’urgence aide également. »

Une dernière question : comment réagissez-vous si quelqu’un vous appelle pour faire la conversation, simplement car elle a besoin de parler ?
« Nous essayons de savoir si elle a besoin de quelque chose, de façon large. Si elle veut qu’on la mette en relation avec une personne, ou si elle a besoin d’un endroit pour se détendre. Nous ne sommes ni psychiatres, ni psychologues. »

Et si la personne fait trop durer la conversation ?
« Nous devons tenter d’y mettre fin de façon courtoise. Nous avons quelques formules, mais c’est vraiment selon le contexte. »

Combien va coûter ce nouveau service ? C’est l’Opel Astra qui ouvre le bal. L’option OnStar est proposée en option dès l’entrée de gamme, et intégrée assez rapidement de série dès le milieu de gamme.

opel-astra-295896-970x546-c

Petit à petit, le système devrait être disponible dans tous les véhicules du constructeur.
OnStar a négocié le roaming (l’itinérance) de façon à pouvoir se connecter à internet partout en Europe sans majoration du tarif. Le système utilisera la 4G qui se démocratise de plus en plus.
Côté prix, la première année sera offerte. Les autres années seront payantes, avec un forfait modulable, payable à l’année ou mensualisé. Dans le second cas, l’abonnement sera sans engagement. Pour le moment, nous n’avons pas d’information sur le prix, les négociations avec Vodafone étant toujours en cours. Mais à titre indicatif, les forfaits oscillent entre 20 et 35 $ aux États-Unis.

L’inéluctabilité Monsieur Anderson, l’inéluctabilité…

Forcément, les avis sont partagés quant à l’intérêt de cette technologie. Rappelons-nous tout de même que le système « e-call » devra être intégré à tous les véhicules dès octobre 2018, à l’instar de l’ABS et de l’airbag conducteur. Il est donc logique de voir un groupe comme General Motors intégrer un système qu’il développe depuis deux décennies dans une des marques européennes du groupe, et surtout de se positionner de façon agressive, via une multitude d’options et de services. Car c’est un fait, la voiture connectée arrive et plus vite qu’on ne le croit.