Dossier

[Dossier] Qui sont donc les membres de la Justice League du film ? Notre revue d’effectif

Super nana

Dossiers / Comparatifs

Par Feel le

Second membre de cette équipe de joyeux drilles, Diana Prince, plus connue sous le sobriquet de Wonder Woman, est une déesse, créée par sa maman à partir d’un morceau de glaise, auquel Zeus insuffle la vie. Hein ? Ouais. Donc déjà, on sait que dans l’univers des films DC, les dieux existent. Diana grandit sur Temiscyra, sorte de station balnéaire-slash-paradis sur terre, uniquement composé de femmes. Ne me demandez pas comment elles se reproduisent, ce n’est pas le sujet. Ces Amazones vivent le parfait bonheur, jusqu’à ce qu’une bande d’hommes armés ne viennent foutre le bordel. Classique.

Diana est dotée de capacités assez hallucinantes. Outre le fait qu’elle ait passé le plus clair de sa vie à s’entraîner à la baston, elle dispose d’une force incroyable, équivalente à celle de Superman. Tout comme lui, elle peut voler (pas encore dans les films, mais ça viendra), et résiste à beaucoup de choses (mais pas au charme des beaux yeux bleus de Kal-El).
Niveau accessoires, elle utilise des bracelets qui lui permettent de parer tout un tas de projectiles, des balles les plus simples aux lasers les plus technologiquement avancés, et elle utilise un lasso magique, appelé le Lasso de Vérité. Si elle vous enlace avec, vous lui direz tout ce qu’elle veut entendre. Ne cherchez pas, je ne ferai pas de vanne sur ce sujet. Non.
Passez au paragraphe suivant, je vous dis.