Dossier

[Dossier] Star Trek, le guide pour les noobs

Les trucs à éviter

Dossiers / Comparatifs

Par Pierre le

Si par hasard, vous vous sentez d’humeur aventureuse et que vous souhaitez commencer au pif, sachez qu’il y a des erreurs à ne pas faire. Commencer par un mauvais Star Trek pourrait en effet vous dégoûter de la saga. Car oui, Star Trek tire aussi son lot de casseroles, mais pas seulement. Prendre une saga en court pourrait également vous perdre totalement. Voici les films à éviter, du moins pour commencer.

Les films avec l’équipage original

Star Trek, le film (date de sortie : 1979 — Date dans la chronologie : 2279)

Le film Star Trek est important pour la licence. Dix ans après la fin de la série télé, l’équipage se réunit à nouveau dans une aventure qui cherche à renouer avec les fans. Kirk, maintenant amiral de Starfleet, doit analyser une entité mystérieuse qui se dirige tout droit vers la Terre.

star-trek-the-motion-picture-04

Le film a relancé une franchise en pause depuis 10 ans. Un retour notamment dû au succès de Star Wars, qui a relancé la SF au cinéma. Star Trek, le film sonne la deuxième phase de la licence Star Trek. Une phase cinématographique qui dure encore aujourd’hui.

Star Trek, le film, réalisé par Robert Wise, a été conçu comme un long épisode. Long, c’est bien le mot, car le film est IN-TER-MI-NA-BLE avec ses longs plans séquences pour nous bien faire voir les effets spéciaux (impressionnants pour l’époque). Par exemple, vers la fin du film, il y a une scène de presque vingt minutes dans laquelle les personnages ne font que regarder un couloir spatial. De plus, les personnages n’évoluent pas par rapport à la série et l’histoire racontée de change pas grand-chose à l’univers. De quoi dégoûter les moins aventureux.

Star Trek 5 : L’Ultime Frontière (date de sortie : 1989 — Date dans la chronologie : 2287)

kirk_and_spock_at_science_station

Celui-là, on préférerait l’oublier. L’un des pires films de la saga, il a été réalisé par William Shatner et ne mérite même pas le coup d’œil. De plus, il n’apporte pas grand-chose à l’histoire globale.

Star Trek 6 : Terre Inconnue (date de sortie : 1991 — Date dans la chronologie : 2293)

57f019fddc791e0e4662ecf0e0e9619593083c1b

On revient avec un bon film Star Trek qui fait un excellent prologue à The Next Generation. Réalisé par Nicholas Meyer (qui avait réalisé La Colère de Khan), Terre Inconnue nous raconte la fin de la guerre contre les Klingons (ennemis emblématiques de la licence). Il instaure ainsi un statu-quo dans l’univers afin de coller à TNG.

Néanmoins, regarder Terre Inconnue n’est pas vraiment idéal pour commencer. En effet, centré sur la politique, il nécessite une certaine connaissance de l’univers. A regarder idéalement après la trilogie de Spock.

Les films post TNG

Star Trek Générations (date de sortie : 1994 — Date dans la chronologie : 2293 et 2371)

Ce film promettait beaucoup à l’époque. Générations voulait réunir les deux capitaines emblématiques qu’étaient Kirk et Picard. Mais voilà, la déception a été grande. Pas que le film ne soit mauvais, mais la rencontre Kirk/Picard n’a pas créé le choc des titans voulu.

generations

Mais Générations est intéressant à plus d’un titre. Déjà, il nous renseigne sur la façon dont Kirk a terminé sa vie, piégé dans le Nexus, sorte de faille spatio-temporelle. De plus, le film est la première apparition de l’équipage de Picard sur grand écran. Néanmoins, il est à réserver aux connaisseurs de l’univers. Il vaut mieux y venir après avoir regardé les saisons de La Nouvelle Generation ou les films sur l’équipage original.

Star Trek Premier Contact (date de sortie : 1996 — Date dans la chronologie : 2373 et 2063)

Réalisé par Jonathan Frakes (Ryker dans la série), Premier Contact est l’un des meilleurs films de la licence. Picard et son équipage doivent sauver la terre des Borgs, qui veulent changer l’histoire. Pour ça, ils remontent le temps, jusqu’en 2063, une date importante dans l’univers. C’est en effet l’année où les humains découvrent le moteur à distorsion (pour voyager dans l’espace lointain) et font la rencontre des Vulcains, comprenant qu’ils ne sont pas seuls dans l’univers.

contact2

Premier Contact est important pour l’univers, mais également pour son thème. En effet, dans la plus pure tradition de la saga, le film essaye de résoudre les conflits en utilisant la paix plutôt que le conflit.

Néanmoins, pour une meilleure compréhension, il est nécessaire d’avoir regardé La Nouvelle Génération pour lancer Premier Contact.

Star Trek Insurrection (date de sortie : 1998 — Date dans la chronologie : 2375)

sdsdsds

Un film à oublier. Encore réalisé à Jonathan Frakes, il se paye le luxe d’être en parfaite contradiction avec la philosophie de Star Trek. En effet, dans ce film, Picard doit défendre une civilisation qui refuse la science et ses apports, alors que la licence a toujours milité pour l’utilisation des technologies pour améliorer nos vies. En plus de cela, il ne se montre pas intéressant pour un sou.

A jeter.

Star Trek Nemesis (date de sortie : 2002 — Date dans la chronologie : 2379)

Le pire du pire. Avec Nemesis, Star Trek a touché le fond. C’est simple, en plus d’être long, stupide et niais, il est incohérent avec le reste de la saga. Une bien triste fin pour Picard et pour l’univers Star Trek original, qui n’a jamais connu de suite chronologique au cinéma ou à l’écran…

picard-double-facepalm-o

A jeter et à brûler.