Dossier

Formations en ligne : peuvent-elles vraiment vous aider à trouver un emploi ?

Quelles sont les compétences recherchées par les recruteurs ?

Business

Par Anne Cagan le

Crédit: Accenture

L’évolution des besoins reflètent les évolutions technologiques. “Les expertises dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la data sont très recherchées. On voit également l’influence que cela a sur les autres métiers. Du côté des métiers du commerce, par exemple, les transactions rapides basiques seront de plus en plus automatisées. Et les employés se concentreront sur les transactions plus complexes. Cela peut donc être intéressant de se former à des méthodologies spécifiques telles que la vente consultative” conseille Ruth Cernes Fagebaume, directrice générale France et Europe du Sud du site de recherche d’emploi Monster.

Quelle proportion de postes va évoluer et quels types de métiers risquent d’être tout bonnement automatisés ? Accenture s’est penché sur la question. Selon le cabinet de conseil, 51% du temps travaillé global pourrait être “augmenté” via la technologie et 38% automatisé. La situation varie bien sûr selon les domaines. Le pourcentage de temps automatisable tombe ainsi à 26 % dans les métiers du management et 18% dans ceux des Sciences et de l’ingénierie. Il grimpe en revanche à 49 % dans le domaine de la maintenance d’équipement et à 66% sur les métiers manuels. Certaines fonctions risquent par conséquent de voir leurs effectifs baisser. Le World Economic Forum fournit plusieurs exemples : avocats, télémarketeurs, ouvriers, comptables, caissiers, conducteurs, commerciaux en porte-à-porte, etc. De nouveaux métiers devraient cependant apparaître notamment dans les domaines du service client, de l’innovation, des réseaux sociaux, de l’e-commerce, de l’intelligence artificielle et de l’analyse de données.

Autant de tendances à prendre en compte au moment de choisir une formation. “A noter également que les “soft skills” -savoir communiquer, manager, gérer son temps – deviennent de plus en plus importantes aux yeux des recruteurs”, souligne Philippe Gerbelot, responsable de Linkedin Learning, l’offre de formations en ligne proposées directement par le réseau social.  Une analyse partagée par Pierre Monclos, DRH et expert formateur de la plateforme Unow, “On sous-estime souvent l’importance de savoir parler en public par exemple. Or cela peut faire une vraie différence lors d’un entretien d’embauche.”