Dossier

Game of Thrones : les anecdotes de l’Histoire qui ont inspiré la série

Série

Par Remi Lou le

Saviez-vous que Game of Thrones tirait bon nombre d’éléments de faits historiques bien réels ? On fait le point sur tous les éléments de la série de HBO qui se rapprochent fortement de l’Histoire !

Source : @HBO

On s’accordera tous sur la richesse du scénario de Game of Thrones. Pourtant, l’auteur du Trône de Fer a abondamment puisé dans l’Histoire pour créer son intrigue. Entre batailles qui opposèrent des familles pour accéder au trône, assassinats, empoisonnements, et même ressemblances physiques entre certains personnages et des figures historiques, il y a de quoi faire. Bien entendu, on va comparer des moments forts de la série avec des faits historiques, et donc on ne saurait trop vous conseiller de ne pas vous aventurer plus loin si vous souhaitez éviter les spoilers. 

Source : @HBO

Le conflit Stark/Lannister VS La Guerre des Deux-Roses

S’il y a un événement historique majeur qui a inspiré la saga de George R.R. Martin, c’est bien celui-ci. La Guerre des Deux-Roses est un joli nom qui désigne pourtant une période sombre de l’histoire d’Angleterre. Entre 1 455 et 1 485, le pays est déchiré par une atroce guerre civile opposant deux grandes maisons issues d’une seule et même famille : la maison York avec une rose blanche comme emblème et de l’autre côté la maison de Lancastre et son blason représentant une rose rouge, d’où le nom de Guerre des Deux-Roses. 

Si les familles York et Lancastre ont déjà des noms aux consonances relativement proches des Stark et des Lannister imaginés par George R.R. Martin, les ressemblances ne s’arrêtent pas là. Les deux familles commencent à se disputer le trône à partir de la mort du roi Edouard III en 1 377. Son fils aîné étant décédé lui aussi, le trône revient à son petit-fils (Joffrey ?) mais les descendants de deux des fils d’Edouard III commencent alors à se disputer le trône.

S’ensuit un conflit d’ampleur qui s’étendra sur une centaine d’années entre les deux maisons pour s’assoir sur le trône, et qui se conclura par un mariage entre les deux familles résultant du règne des Tudor. Entre de nombreux prétendants, et même un exilé d’outre-mer qui revient des années plus tard revendiquer sa légitimité au trône, les ressemblances ne manquent pas entre la série de HBO et cette part de l’histoire d’Angleterre. 

Les Noces Pourpres VS Le Dîner Noir

Les fans de Game of Thrones se rappellent évidemment de cet événement survenu à la fin de la troisième saison, lorsque de nombreux personnages centraux sont massacrés durant le banquet de mariage de Robb Stark.

En réalité, ce moment est fortement inspiré de l’histoire, et notamment de deux événements de l’histoire d’Ecosse. Le premier, c’est ce qu’on appelle aujourd’hui Le Dîner Noir, un événement survenu en 1440 alors que le Roi d’Ecosse est en guerre contre les « Douglas noirs ». Initiant une tentative de paix, le Roi convie Earl of Douglas et ses hommes dans le château d’Edimburgh à un grand festin. Evidemment, c’était un piège, et le jeune Douglas reçoit la tête d’un taureau noir en guise de plat, ce qui marque leur massacre par décapitation, tout comme dans la série.

Mais les Noces Pourpres de Game of Thrones sont également fortement inspirées de ce qu’on appelle le « massacre de Glencoe », un événement survenu en Ecosse également, alors que le clan MacDonald de Glencoe demande l’asile aux Campbell. Évidemment, les choses ne se passent pas vraiment dans la joie et la bonne humeur, puisque ces derniers finissent par subitement massacrer tout le clan MacDonald de Glencoe.

Source : @HBO

Le Mur de GoT VS Le Mur d’Hadrien

Le fameux mur de glace et de pierre qui sépare le royaume des Sept Couronnes des terres sauvages et leur horde de Marcheurs Blancs est lui aussi tiré d’un événement historique bien réel. Non, on ne parle pas du fameux mur de Donald Trump mais plutôt du Mur d’Hadrien. Cet immense mur de pierre a été construit par les Romains en 122 dans le nord de l’Angleterre, et était destiné à les protéger des tribus calédoniennes venant du nord, soit de l’actuelle Écosse.

George R. R. Martin découvre pour la première fois le mur d’Hadrien en 1981, et décide dix ans plus tard d’intégrer cet élément caractéristique fort dans Le Trône de Fer.

Vestige du mur d’Hadrien. Source : @Wikipédia

La bataille de la Nera VS Le siège de Constantinople

Souvenez-vous, à la fin de la saison 2 de Game of Thrones, lorsque Port Real est assiégé par les forces navales de Stannis Baratheon, bien décidé à reprendre le trône qui lui revient de droit. Sans issue, Tyrion Lannister a l’idée de fabriquer du feu grégeois, un feu qui brûle même sur l’eau, afin de barrer la route au Barathéon.

Cet événement est en réalité très proche de ce qu’on appelle le second siège arabe de Constantinople qui a eu lieu en l’an 717-718 dans la capitale de l’Empire Byzantin. La ville est complètement assiégée par plus de 1 800 navires par les Arabes du Califat omeyyade. Une bataille mémorable qui est le point culminant de plus de trente années d’attaques par les Arabes sur un Empire Byzantin qui s’essouffle et se restructure autour de son nouvel empereur Leon III. Si la situation paraît bien mal engagée pour les byzantins, ils ont l’idée d’utiliser le feu grégeois afin de barrer la route à l’envahisseur. Une situation totalement identique à celle de Game of Thrones, sauf que ce feu grégeois n’a pas de propriété magique comme dans la saga de George R. R. Martin.

Source : @HBO

Les autres points communs entre Game of Thrones et l’Histoire

Si les quelques événements cités plus haut sont très évocateurs, la série de HBO puise évidemment d’autres éléments dans l’histoire, parfois par petite touche. Prenez Joffrey Baratheon, par exemple. Le personnage est très proche de l’empereur romain Caligula. Même côté psychopathe, même mégalomanie, et même une ressemblance physique assez frappante. C’est à se demander si l’équipe en charge du casting n’a pas voulu choisir un acteur qui lui ressemble…

Caligula (tête en marbre, Ny Carlsberg Glyptotek) et Jack Gleeson (Joffrey Baratheon dans Game of Thrones, HBO)

En parlant de Joffrey, son assassinat dans l’épisode 2 de la saison 4 rappelle très fortement le destin funeste d’Eustache, fils du roi Etienne d’Angleterre. Après avoir pillé le monastère de Saint-Edmond, le comte s’effondre et meurt après une bouchée d’un repas, une fois de retour dans son château. Empoisonnement ou vengeance de Dieu ? Nous n’aurons jamais le fin mot de l’histoire.

Source : @HBO

On notera également la marche de la honte de Cersei à la fin de la saison 5, qui rappelle beaucoup l’humiliation subie par Jane Shore, une maîtresse d’Edouard IV, ou encore l’histoire de Gengis Khan, le fondateur de l’Empire Mongol du XIIème siècle, qui ressemble furieusement à Khal Drogo, le fameux chef des Dothraki.

Source : @HBO

Si vous souhaitez en savoir plus sur les liens entre Histoire et Game of Thrones, n’hésitez pas à aller jeter un coup d’oeil (ou plutôt d’oreille) au podcast d’Au Fil des Siècles* qui y a consacré une émission spéciale à l’occasion de la sortie de l’ultime saison de la série culte de HBO.

*Ndlr :Rémi Lou, l’auteur de cet article, participe au podcast recommandé dans le texte « Au Fil des Siècles »

L’Histoire à travers Game of Thrones | AU FIL DES SIÈCLES #40