Dossier

Livres, personnages, technologies : tout ce qu’il faut savoir sur l’univers d’Altered Carbon avant d’attaquer la série

culture geek

Par Gaël Weiss le

[nextpage title= »Série et livres, un point sur l’histoire »]

Néanmoins, et comme c’est régulièrement le cas avec les séries de science-fiction, Altered Carbon (ou Carbone Modifié, puisque c’est le nom du livre en France) déploie dès ses premiers instants un monde vaste, riche, et disposant de ses propres règles, qui peuvent être un poil difficile à appréhender pour les néophytes. C’est pourquoi, alors que la première saison s’apprête à débarquer, nous avons décidé de vous concocter un petit dossier présentant les principaux éléments de l’univers créé par Richard Morgan.

Adaptation oblige, la série diverge de sa base livresque sur de nombreux points. Et si certaines de ces divergences sont minimes, d’autres sont capitales pour l’histoire. Voilà pourquoi nous éviterons autant que possible de déflorer autant que possible de ne jamais rien dévoiler de l’intrigue. En revanche, soyez prévenu, certains éléments de l’univers peuvent parfois vous dévoiler ou faire deviner ou va la série de Netflix.

Un petit point sur l’Histoire

Que ce soit le livre ou la série, Altered Carbon débute presque immédiatement dans le cœur de l’action, pratiquement sans prendre le temps de planter le décor. Une manière de nous assimiler au héros qui débarque sur Terre pour la première fois, et n’a aucune idée de ce qui l’attend. Nous avons cependant décidé, pour ce dossier, de faire un point sur la chronologie de l’univers de Altered Carbon, en évoquant les grandes étapes nous menant au début des aventures de Takeshi Kovacs sur Terre.

La première date à retenir est 2098, lorsqu’une expédition découvre sur Mars des ruines appartenant à une ancienne civilisation. Les Martiens, puisque c’est ainsi qu’ils seront appelés par leur découvreurs, ont à cette époque déjà disparu depuis des milliers d’années, laissant derrière-eux divers artefacts et autres reliques de leurs passé. L’exploration de ces ruines sur Mars permettra à l’humanité de découvrir de nombreuses connaissances scientifiques, comme les chartes d’astrogations des Martiens, qui ouvriront la porte à la colonisation d’autres planètes dans la galaxie. Cette période de colonisation connaît quelques ratés, notamment sur Mars ou Adoracion.

Durant cette même période, deux éléments se développent. Tout d’abord, une crise économique frappe la Terre, déclenchant une vaste guerre des corporations. Cette crise favorisera l’émergence des Intelligence Artificielle comme Poe (Hendrix dans le livre), qui se rachète afin de devenir son propre propriétaire. Il s’agit du début des établissements AI. Dans le même temps, les scientifiques développent la technologie des Piles Corticales, des Enveloppes et de l’Injection qui deviendront les piliers de la société humaine moderne. L’apparition de ces technologies, outre le fait de faciliter les voyages entre planètes, auront aussi pour effet de déclencher l’apparition d’une caste dirigeante extrêmement riche et puissante : les Mathusalems.

Avec l’essor des technologies liées aux piles corticales, et l’expansion de la sphère d’influence humaine au sein de la galaxie, la guerre change. Afin de pallier les problèmes d’injection et de changement d’enveloppes, les Nations Unies fondent le Corps Diplomatique, une unité d’élite, aux schémas mentaux reconfigurés pour s’adapter à n’importe quelle situation. Au fil des décennies suivantes, ils seront déployés sur de nombreuses planètes afin de régler les conflits qui éclatent sur les colonies.

Aux alentours de 2200, Konrad Harlan part coloniser une planète à laquelle il donne son nom : Harlan. Il s’agit d’une planète un peu particulière qui vit en permanence sous la menace des Orbitaux, des artefacts Martiens qui détruisent tout objet volant à plus de 400 m de hauteur. S’il s’agit d’un élément important des livres, ils ne sont jamais mentionnés dans la série. Quellcrist Falconer dirige une rébellion contre les Harlan et leur mainmise sur la planète. Elle produit de nombreux écrits qui occupent une place centrale dans l’histoire des livres. Sa pensée donne naissance au Quellisme, un mouvement politique et philosophique essentiel dans l’univers d’Altered Carbon. Elle disparait au cours de sa rébellion, frappée par les orbitaux.

Takeshi Kovacs, notre héros, nait sur Harlan quelques 187 ans après le début de la colonisation. Après un passage par l’armée régulière, il rejoint les Corps Diplomatique (l’histoire diffère entre le livre et la série). C’est durant le 25ème siècle que Kovacs, alors mis au Stockage après avoir commis de nombreux crimes, est amené sur Terre par Laurens Bancroft pour enquêter sur son meurtre. C’est là que débute l’histoire du livre, comme celle de la série.

Avant d’entrer dans le détail des personnages, des principales forces en présence et des technologies présentes dans cette série, sachez que les livres à la base de la série sont disponibles en France depuis le début des années 2000 sous le titre de Cycle de Takeshi Kovacs. Une intégrale est parue au début des années 2010 (désormais introuvable), mais le premier tome, Carbone Modifié a été réédité il y a peu par Bragelonne. Deux autres tomes sont également disponibles, Anges déchus et Furies déchaînées.

[nextpage title= »Les personnages principaux »]

Les personnages principaux de la série

  • Takeshi Kovacs

Takeshi Lev Kovacs est né à Newpest, sur Harlan, d’une famille pauvre. Descendant de colons venus du Japon et d’Europe de l’Est, il mène une enfance assez difficile. Il est essentiellement élevé par sa mère, son père ayant quitté la famille très tôt. A 15 ans il est arrêté pour la première fois après avoir occasionné quelques « dommages organiques légers » à un officier de police. A 16 ans, il tue son premier homme et intègre son premier gang. A 17 ans, il quitte la vie criminelle et rejoint les forces armées du Protectorat. Il y apprendra à se battre, et excellera dans la plupart des disciplines, ce qui lui permettra, après 7 ans de bons et loyaux services, d’être sélectionné pour le programme des Corps Diplomatiques.

Durant 6 ans, il officiera au sein du corps d’élite que sont les diplos, allant se battre de planète en planètes, changeant d’enveloppe à la volée. Sa vie changera radicalement lors de son déploiement sur Sharya, une colonie qui connait un soulèvement violent de sa population. Durant la bataille d’Inennin, une bombe lâchera un virus infectant les piles corticales de nombre de ses camarades, provoquant leur vraie mort. Il sera particulièrement marqué par la mort de Jimmy de Soto, qui le hante tout du long de Carbone Modifié.

Takeshi Kovacs avant et après son injection sur Terre.

Après avoir été soupçonné d’avoir tué le général responsable de ce massacre, il quittera les diplos et retournera à la vie criminelle. Il officiera pendant quelques temps, utilisant ses compétences de diplos aux services de différentes personnes, dont Reileen Kawahara. Il finira par se faire prendre, sera tué durant son arrestation et condamné à 120 ans de suspension pour ses crimes. Au début d’Altered Carbon, il sera tiré de sa suspension et injecté sur Terre dans l’enveloppe d’Elias Ryker afin d’aider Laurens Bancroft à résoudre son meurtre.

Si Kovacs peut apparaître comme un simple combattant, sa personnalité est en réalité un peu plus complexe. Son esprit aiguisé par le conditionnement diplo en fait un enquêteur hors pair capable d’utiliser au mieux son intuition pour connecter entre eux des éléments à priori sans rapport. Il est aussi un être profondément marqué par les événements qu’il a vécu durant les différentes guerres. A noter aussi qu’il est sensible aux écrits révolutionnaires de Quellcrist Falconer, qui bercent à intervalle régulier ses aventures.

Pour la série, les scénaristes ont décidé de changer quelques éléments de l’histoire de Kovacs. Sans spoiler, sachez qu’ils ont évacués la partie criminelle de sa jeunesse, et qu’ils l’ont doté d’une sœur cadette inexistante dans les livres.

  • Laurens et Miriam Bancroft

Laurens Bancroft, et sa femme Miriam sont deux personnages centraux de l’intrigue d’Altered Carbon, et ils s’avèrent quasi identique dans le livre et la série.

Né en 2019, Laurens Bancroft est une figure de pouvoir sur Terre. Membre éminent des Mathusalems, il règne d’une poigne de fer sur son empire financier, influençant la politique terrestre depuis des siècles. Son argent lui permet en effet de cloner régulièrement son corps afin de se réinjecter à l’intérieur, et ainsi augmenter son espérance de vie. Il partage sa vie depuis plusieurs siècles avec sa femme Miriam, qui n’a rien à lui envier niveau fourberie. A eux deux, ils forment une entité puissante, qui poursuit ses propres desseins, n’hésitant pas à écraser tout ceux ayant le malheur de se trouver sur leur chemin. Une caractéristique qu’il sera possible de découvrir à de nombreuses reprise au cours du récit.

 

Ayant vécu de nombreuses années, et disposant de ressources quasi-illimitées, le couple Bancroft s’est peu à peu éloigné du concept d’humanité. La vie et la mort, grâce aux piles corticales, ont peu à peu perdu de leur signification pour eux. Ils vivent donc une vie de vice et plaisir violents au détriment d’autres humains, sans éprouver de remords. Une caractéristique partagée par de nombreux autres Mathusalems.

Au début de Carbone modifié, Laurens Bancroft, sur les conseils d’une autre Mathusalem, Reileen Kawahara, joue de son influence pour sortir Kovacs de suspension afin qu’il travaille pour lui. Bancroft a en effet été retrouvé mort chez lui, sa pile corticale détruite. En bon Mathusalem, il possédait cependant un back up de sa personnalité, sauvegardée chaque soir. Persuadé d’avoir été assassiné, alors que la police a conclu à un suicide, il charge donc Kovacs, en échange de l’annulation de sa peine et d’une juste rétribution, de découvrir la vérité sur cette mort suspecte.

  • Kristin Ortega

Membre des forces de polices de Bay City, à la brigade des dommages organiques (comprenez par-là les meurtres), Kristin Ortega est un personnage central d’Altered Carbon qui suivra Kovacs pendant une bonne partie du roman. Elle fait partie des enquêteurs qui ont conclu au suicide de Bancroft, contre qui elle à une dent en raison de ses agissement qui dépassent bien souvent le cadre de la loi.

Très vite, on apprend qu’Ortega partageait la vie d’Elias Ryker, un flic plus ou moins corrompu mis en sommeil après avoir infligé la vraie mort à deux criminels. Kovacs héritera d’ailleurs de l’enveloppe de ce dernier, Bancroft ayant décidé de rendre la monnaie de sa pièce à Ortega. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’Ortega s’intéressera en premier lieu à Kovacs.

Issue d’une famille catholique, sans en partager foncièrement les croyances sur la préservation des âmes, Ortega est une femme forte et débrouillarde, ainsi qu’une excellente flic. Dans la série, son personnage est assez similaire. On notera juste l’emphase mise sur sa famille, qui apparaît bien plus que dans les livres, et jouera un rôle plus important dans l’intrigue.

  • Hendrix/Poe

Fondé en 2087, le Hendrix est l’hôtel qui abritera Kovacs durant toute la durée de Carbone Modifié. Pourquoi le classer dans la catégorie des personnages alors ? Et bien parce que le Hendrix est un hôtel dirigé par une intelligence artificielle. Suite à la guerre des corporations, et au crash économique qui a suivi, l’hôtel a acquis une conscience propre, avant de se racheter afin de devenir son propre propriétaire. Il n’est d’ailleurs pas le seul dans ce cas, et plusieurs autres établissements dirigés par des IA ont fait de même.

Entièrement dévoué à ses (rares) clients, le Hendrix est un établissement singulier qui reprend les codes du psychédélisme. La persona IA qui dirige les lieux apparaît d’ailleurs sous les traits du célèbre guitariste Jimmy Hendrix. Ses ressources et les services qu’il propose seront utiles à de nombreuses reprises à Kovacs, allant même jusqu’à lui sauver la vie au début du livre (dans une scène que l’on retrouvera presque à l’identique dans la série).

Poe, dans la série, est l’IA qui remplace Hendrix dans le livre.

Dans la série, le Hendrix a été renommé, même s’il garde au final strictement le même rôle que dans le livre. Le Raven est un hôtel à la décoration beaucoup plus luxueuse, qui s’inspire du 19ème siècle anglais. L’IA qui le dirige adopte d’ailleurs les traits d’Edgar Allan Poe.

  • Quellcrist Falconer

Quellcrist Falconer, aussi connu sous le nom de Nadia Makita, est une célèbre révolutionnaire de Harlan, dont les écrits ont influencé de nombreuses personnes à travers la galaxie. Visionnaire quant au rôle des piles corticales, elle est à l’origine du Quellisme, un mouvement philosophique qui joue un rôle important au fil des aventures de Takeshi Kovacs. Si elle n’apparait qu’en filigrane au cours d’Altered Carbon, son rôle deviendra de plus en plus important dans les deux livres suivants, sa pensée étant sans arrêt évoquée. Après avoir mené de nombreuses batailles contre le gouvernement de Harlan, elle est finalement vaincue et disparait, frappée par les orbitaux d’Harlan lors de sa fuite.

Quellcrist Falconer

Dans la série, il s’agit sans doute de l’un des personnages ayant subi le plus de changements. De figure mythique traversant le roman, elle devient l’un des personnages centraux de l’intrigue, ayant des liens personnels avec Kovacs. Si elle conserve son statut de leader révolutionnaire, elle devient aussi le chef des Corps Diplomatiques, et l’instructeur de Kovacs. Un changement radical qui jouera un rôle extrêmement important au gré de la série, mais que nous nous garderont de développer ici.

  • La famille Elliot

C’est au cours de son investigation sur la mort de Laurens Bancroft que Kovacs sera amené à croiser les membres de la famille Elliot, à commencer par le père de famille, qu’il interrogera sur la mort violente de sa fille. Bien plus tard dans l’histoire, il sera amené à rencontrer sa femme, une hackeuse mise au placard pour ses activités illégales, et qu’il décidera d’aider en échange de quelques menus services.

Vernon Elliot.

Si ces personnages sont assez secondaires dans le roman, ils ont un rôle de premier plan dans la série. Ils bénéficient d’un arc narratif qui file tout au long de la série, et joueront un rôle capital au fil des épisodes. A commencer par le mari, Vernon, qui devient très rapidement un allié et compagnon de route de Kovacs. Vaguement évoquée dans les livres Lizzie Elliot est bien plus développée dans la série.

[nextpage title= »Les forces en présences »]

Les forces en présences

  • Le Corps Diplomatique

Créé par les Nations Unies pour répondre aux besoins engendrés par le développement de l’injection et de l’enveloppement, le Corps Diplomatique ou Diplo est une unité d’élite redouté sur toutes les planètes de la sphère d’influence humaine. Chaque membre des Corps Diplo est choisi dans l’armée régulière, puis soumis à un entrainement spécial, un conditionnement psychospirituel qui modifie en profondeur le fonctionnement de leur cerveau.

Outre une mémoire parfaite, le conditionnement diplo permets aux soldats de discerner des schémas, et de relier entre eux des éléments à priori sans rapports les uns avec les autres, ce qui en fait des enquêteurs redoutables. Ils sont aussi particulièrement doués pour lire le langage corporel, les intonations de la voix, ou les intentions de leurs interlocuteurs, en faisant des interrogateurs de premiers choix, et leur permettant de s’infiltrer et de s’adapter très facilement face à d’autres gens.

Pour ne rien gâcher, ils peuvent contrôler leurs émotions sur le plan psychologique et physiologique, afin de réprimer ou déclencher la réponse qu’ils souhaitent. Dernière caractéristique et non des moindres, le conditionnement diplo débute par une suppression de toute les barrières et limitations des instincts de violence, ce qui fait des Diplos des soldats redoutables, mais les coupe du commun des mortels, et d’une part de leur humanité. Pour cette raison, les Diplos ne peuvent pas accéder à des postes politiques, ou à des postes de gradés dans l’armée, car jugés comme trop dangereux.

Le but premier des Diplos est d’écraser n’importe quel conflit éclatant à travers la galaxie, le plus souvent en officiant en sous-main. Grâce à leur conditionnement et l’entrainement qu’ils ont suivis, les Corps Diplos peuvent changer d’enveloppes de manière régulière, pratiquement sans temps d’adaptation. Cette faculté d’adaptation leur permet aussi d’apprendre rapidement le langage ou les us et coutumes de la planète sur laquelle ils se trouvent, ce qui facilite leur infiltration.

Dans la série, l’origine des Diplos est entièrement différente. S’ils conservent les mêmes caractéristiques que leurs équivalents littéraires, les Diplos de la série sont fusionnés avec les rebelles d’Harlan menés par Quellcrist Falconer. Dès le départ, ils sont dépeint comme des terroristes, des personnes dangereuses, mais dont les capacités en font des êtres à part. Raison pour laquelle Bancroft souhaite que Kovacs soit celui qui enquête sur son supposé meurtre.

  • Les Mathusalems

Les Mathusalems, ou Maths, constituent un groupe important de personnes dans l’univers de Carbone Modifié. Grâce à leurs fortunes considérables, les Maths ont presque atteint l’immortalité. Si la plupart des hommes ne peuvent en effet pas changer d’enveloppes plus d’une ou deux fois dans leur vie, en raison du coup des corps, les Mathusalems n’ont pas ce problème. La plupart des Mathusalems peuvent ainsi entretenir un parc d’enveloppes de rechange, que ce soient des corps synthétiques ou bien des clones d’eux-mêmes, modifiés génétiquement pour corriger leurs défauts, ou bien ajouter des fonctionnalités Neurachem ou autre améliorations du genre. Les Maths les plus riches possèdent aussi un système de sauvegarde de leurs personnalités digitalisées, le contenu de leur pile corticale étant uploadé dans des serveurs sécurisé chaque jour afin de ne pas souffrir des effets de la vraie mort (c’est notamment le cas de Laurens Bancroft).

Cette extension de leur espérance de vie, allié à des fortunes immenses a permis au Maths de devenir les véritables maîtres de la Terre. Figures importantes de la vie mondaine, habitant au-dessus de la plèbe dans des immeubles gigantesques, ils dirigent d’une main de fer le monde des affaires, et n’hésitent pas à user de leur influence pour servir leurs intérêts, au détriment de tout le reste. Au-delà du simple développement de leur fortune et de leur pouvoir, cet allongement de la durée de vie a eu un effet pervers sur les Mathusalems. Après avoir vécu plusieurs siècles, et expérimentés toutes sortes de loisirs et autres plaisirs, la plupart d’entre eux a développé une certaine distanciation avec l’espèce humaine, la morale, la vie et la mort. A plusieurs reprises, le livre, tout comme la série, dépeignent les loisirs violents et les plaisirs insanes auxquels s’adonnent cette caste.

  • L’église catholique

Dans Carbone Modifié et son intrigue, l’église Catholique joue un rôle très important dans la mesure où elle agit comme un contrepouvoir. Constitué de fervents pratiquants, elle est foncièrement contre l’injection. Elle estime en effet que l’âme humaine est profondément liée au corps. Transférer une conscience vers un autre corps relève donc du blasphème, même si cela peut apporter des bienfaits à l’humanité.  Ses partisans refusent ainsi de se faire injecter si jamais ils décèdent, y compris si cela arrive de mort violente. Ils ne souhaitent pas non plus être chargés dans des constructs pour témoigner contre leurs éventuels meurtriers.

Dans le livre comme dans la série, ils luttent farouchement contre la résolution 653, un texte de loi qui permettrait aux forces de l’ordre d’aller outre la volonté des catholiques et de les injecter afin d’obtenir des preuves contre un criminel. Bien que nombreux, les catholiques sont une cible privilégiées pour les criminels en tous genre qui savent pourvoir s’en tirer en cas de dégâts corporels. Leur mortalité est donc plus élevée que la moyenne.

  • Les IA

Les IA, ou intelligences artificielles sont des programmes informatiques ayant accédé à la conscience. Leurs représentants les plus fameux sont les établissements IA, des hôtels, maisons de passe et autres endroits dirigés par des intelligences artificielles ayant évincé leurs anciens propriétaires humains. Le Hendrix (ou Poe dans la série) est ainsi un fier représentant de cette catégorie d’IA, qui demeure malgré tout méprisée par la plupart des humains.

Dans les volumes suivants, Kovacs sera confronté à d’autres types d’IA, et plus précisément à des IA de type militaire, particulièrement dangereuses, utilisées dans des conflits planétaires afin de diriger divers types d’armement. Des armes intelligentes donc, capable de continuer le combat, et de s’adapter au fur et à mesure des batailles.

  • Les Martiens

Mentionné brièvement dans Carbone Modifié, et plus régulièrement dans les deux livres suivants, les Martiens sont une race extra-terrestre possédant des caractéristiques aviaires, qui ont régnés sur la galaxie des millénaires avant les humains. S’ils ont disparus à l’époque des romans, il est possible de découvrir de nombreux vestiges de leur civilisation à travers la galaxie, comme les ruines sur Mars, qui ont permises à l’humanité de se lancer dans la navigation interstellaire, ou les orbitaux d’Harlan et leur pouvoir de destruction.

Il sera possible d’en apprendre plus sur les Martiens et leur civilisation dans le second volume des aventures de Takeshi Kovacs, Anges déchus. S’ils jouent un rôle très important dans les romans, ils semblent absents (pour le moment) de la série.

[nextpage title= »La technologie, un élément essentiel de l’intrigue »]

La technologie, un élément essentiel de l’intrigue

  • Les Piles Corticales, l’accès à l’immortalité

La technologie des piles corticales constitue la base de l’univers développé par Richard Morgan dans Carbone Modifié. Il s’agit d’un implant cybernétique installé dans la nuque qui enregistre et conserve la personnalité des êtres humains. Il est ainsi possible, en cas de mort corporelle, de « ressusciter » une personne en l’injectant dans une nouvelle enveloppe, du moins tant que la pile corticale est fonctionnelle. La destruction d’une pile corticale, ou Vraie Mort, est considérée comme le crime ultime dans le monde d’Altered Carbon, puisqu’elle signifie la destruction pure et simple d’un autre être humain, sans possibilité de le ramener.

Une pile corticale.

L’apparition des piles corticales a radicalement changé la donne pour l’humanité en abolissant notamment la peur de la mort. Cela a aussi entrainé l’apparition d’une caste d’humains virtuellement immortels, les Mathusalems, qui règnent sans partage grâce à leur immense richesse accumulée au fil des siècles. Les personnes les plus riches peuvent en effet s’offrir sans sourciller de nouvelles enveloppes, que ce soit des corps d’autres humains, des corps cultivés pour un usage particulier, ou bien des clones d’eux-mêmes pour ne pas souffrir de dissonances cognitives. Certains Mathusalems, comme Laurens Bancroft, possèdent même un système de back up externe qui sauvegarde leur personnalité chaque soir afin de les préserver de la Vraie Mort.

 

L’existence des piles corticales a aussi engendré de nouvelles pratiques au sein de la société humaine. La mort ayant virtuellement disparue, le système pénal a dû suivre cette évolution. La plupart des crimes sont ainsi puni par des peines de suspension durant lesquelles les piles corticales des criminels sont stockées durant une durée variable. Kovacs sera ainsi condamné à 120 ans de suspension au début du livre. L’Effacement pour sa part, est l’équivalent de la peine capitale puisqu’il s’agit purement et simplement d’effacer les données d’une pile corticale.

La personnalité des humains étant digitalisées et enregistrée au cœur des piles corticales, il est possible de charger les humains dans une simulation informatique recréant la réalité. Il s’agit d’une technique utilisée par la police pour interroger des personnes, victimes ou criminels, privées de corps en attendant leur injection dans une nouvelle enveloppe. Ces simulations, ou Constructs, sont extrêmement réalistes, permettant aux personnes chargées à l’intérieur de ressentir émotions et douleurs comme dans la réalité. Cette pratique possède aussi un volet moins sympathique, puisqu’elle peut être utilisée pour torturer une personne sans pour autant endommager son corps.

 

  • Les enveloppes, des corps interchangeables

Derrière le terme d’enveloppe se cache la simple notion de corps. L’apparition des piles corticales a cependant changé la donne et transformé, au fil du temps, les corps en biens. En effet, les criminels condamnés à des peines de stockage sont dépossédés de leurs corps, qui sont alors mis en vente ou loués à d’autres personnes. C’est par exemple le cas avec le corps d’Elias Ryker dans lequel Kovacs est injecté au début de l’histoire.

Cela entraîne de nombreux problèmes. Le premier étant que les hommes et femmes sortant de stockage ne pouvent pas forcément récupérer leur corps d’origine, surtout s’ils ne possèdent pas les fonds nécessaires. Les corps servent en effet bien souvent à rembourser les dommages causés par leurs propriétaires. Outre les criminels ayant subis des peines de stockage, les autres victimes de ce système sont les personnes dont les corps ont subi des dommages corporels. Il arrive souvent que le corps soit rendu inutilisable lorsqu’un crime est commis. Dès lors, les victimes, si elles en ont les moyens, doivent acquérir une nouvelle enveloppe, ou s’en voir attribuée une d’office par le gouvernement. Une attribution qui peut avoir des conséquences fâcheuses, puisque les corps sont distribués sans distinction de genre.

Outre les corps naturels, il existe deux autres types d’enveloppes. Tout d’abord, les citoyens les plus riches, comme les Mathusalems, peuvent cloner leurs propre corps et ainsi disposer d’une large réserve de corps qu’ils utilisent comme bon leur semble. Ils peuvent aussi profiter du clonage pour apporter quelques améliorations à leur corps, comme l’a fait Myriam Bancroft. Cette solution est la plus simple, pour la psyché humaine qui reconnait immédiatement son enveloppe, et n’a pas à s’ajuster à son nouveau physique, ou son nouveau genre. Il est aussi possible de trouver des enveloppes crées ex nihilo. Il s’agit d’enveloppes cultivées par des sociétés spécialisées, bénéficiant de nombreuses améliorations neurachem, et dédiées à certaines tâches comme le combat par exemple. Les corps de la société Khumalo reviennent ainsi à plusieurs reprises dans les romans. Il est possible, dans la série, de découvrir un troisième type d’enveloppe, entièrement synthétiques.

Avec la notion d’enveloppes, Richard Morgan interroge de manière très intéressantes le rapport que l’on entretien avec son corps, et dans quelle mesure il influe sur la psyché. Il n’est en effet pas rare de voir au gré des romans des personnages injectés dans des enveloppes diamétralement opposées à leurs enveloppes de base. Takeshi Kovacs le premier, qui se retrouve dans un corps de type caucasien alors qu’il est né avec des traits asiatiques. On pourra aussi rencontrer le cas de femmes dans des corps d’hommes, et inversement.

 

  • L’injection, la galaxie à portée de main

L’injection désigne le fait d’implanter la personnalité digitalisé d’un humain à l’intérieur d’une enveloppe. C’est grâce à cette manipulation que les Mathusalems ont pu accéder à une forme d’immortalité, leur garantissant force et pouvoir. Afin d’injecter une personnalité HD, il suffit simplement de trouver un corps équipé d’une pile corticale, et d’introduire la personnalité dans cette dernière. Outre le fait de permettre aux gens de tromper la mort, l’Injection à un autre avantage non négligeable, qui a favorisé l’expansion de l’humanité. L’injection permet en effet de réduire drastiquement les temps de voyage. Il est en effet possible d’envoyer toutes les données constitutives d’une personnalité HD sur une planète éloignée, les informations voyageant plus rapidement que les objets. Il ne reste alors plus qu’à injecter la personnalité sur la planète de destination et le tour est joué. Laurens Bancroft utilise par exemple cette technique pour voyager sur Terre presque instantanément.

L’injection connait aussi quelques travers, qui sont cependant sévèrement réprimés par la loi. La pratique la plus controversée est sans doute la multi-injection, qui consiste à injecter une même personnalité dans plusieurs enveloppes. C’est par exemple ce que fait le criminel Dimitri Kadmin, un assassin incapable de faire confiance à une autre personne que lui-même. Afin de remédier à ce problème, il est en permanence injecté dans deux enveloppes qui travaillent de conserve pour exécuter ses contrats. Kovacs croisera d’ailleurs sa route durant Carbone Modifié.

 

  • La Psychochirurgie ou l’art de réparer les âmes

La Psychochirugie est apparue en même temps que les piles corticales. Sous ce nom est regroupé l’ensemble des disciplines permettant de traiter les dommages et séquelles occasionnées par l’injection. Si les Psychochirurgiens sont souvent là pour accompagner les personnes nouvellement enveloppées, leur rôle ne s’arrête pas là. Ils sont aussi là, par exemple, pour aider les victimes de morts violentes à surmonter ce trauma, afin de pouvoir être injecté dans de nouvelles enveloppes. Ils opèrent bien souvent à l’aide de constructs qui leurs permettent d’interagir avec les personnalités HD traumatisées.

Cette connaissance de l’âme humaine peut aussi être détournée de son but premier à des fins criminelles, puisque si la psychochirurgie permet de réparer les âmes, elle peut tout aussi bien les détruire. Les constructs peuvent en effet être détournés pour faire subir les pires tortures aux personnalités HD. Cela peut être utilisé à des fins d’interrogatoire, pour le simple plaisir de faire souffrir autrui, ou bien pour briser définitivement une personnalité et la rendre inapte à la vie réelle.

  • Le Neurachem, ou le rêve de l’amélioration neuronale

Le terme de Neurachem désigne l’ensemble des modifications neurologique, chimique ou comportementales qui permettent de modifier le fonctionnement normal du cerveau humain. Ils peuvent être intégrés à des enveloppes pour leur permettre de bénéficier d’avantages spécifiques (reflexes améliorés, sens accrus, contrôle de ses émotions, etc). Les enveloppes Khumalo par exemple, bénéficient de nombreuses améliorations Neurachem leur permettant d’exceller dans l’art du combat, ce qui en fait des enveloppes redoutables. L’enveloppe d’Elias Ryker, dont hérite Kovacs au début d’Altered Carbon, possède ainsi un Neurachem militaire standard, lui procurant reflexe et force accrue.

Au-delà des modifications purement physiologiques, le Neurachem peut aussi être utilisé pour modifier la manière de penser, et restructurer profondément la psyché d’une personne. L’exemple le plus célèbre est le conditionnement diplo qu’a subit Kovacs lorsqu’il a intégré les corps diplos. L’entrainement qu’il a suivi à fondamentalement modifié sa personnalité et sa manière de penser. Outre un contrôle parfait de ses émotions, le conditionnement diplo permet de passer outre les phases d’adaptation à une nouvelle enveloppe. Cela permet aussi au diplos de faire preuve d’une grande intuition, leur cerveau prêtant attention aux moindres détails, et effectuant des connexions entre des éléments à priori sans rapports. Pour atteindre ce stade de contrôle et de clairvoyance, le conditionnement à cependant dû faire tomber toutes les limites concernant la violence, ce qui les rends particulièrement redoutables, et assez instables.