Dossier

[Dossier] Power Rangers : Des collants fluo au blockbuster

C'est la bataille, c'est la bataille

En 2001, Saban voit en effet son empire ébranlé lorsque Disney récupère les droits des Power Rangers. La série continue, mais sans Saban aux commandes. Et la différence se ressent assez rapidement. Si le concept reste le même, on sent qu’il manque la patte de l’équipe Saban, et, assez rapidement, l’intérêt pour les Power Rangers décroît. Disney ne semble pas comprendre ce qui a fait le succès de leur récente acquisition et n’y voit qu’une manne financière importante, qu’ils ne parviennent pas à exploiter réellement. Lorsque Power Rangers Wild Force (la série qui marque les dix ans de la franchise) prend fin, Disney déplace le tournage et la production en Nouvelle Zélande, ce qui sonne le glas pour bon nombre des membres de l’équipe originale de production. Le show est alors baladé de chaîne en chaîne du network, et plusieurs chaînes du câble refusent de continuer à diffuser les Power Rangers, dû à un manque d’application de certaines règles du FCC (le CSA américain). Nos Power Rangers sont alors en pleine traversée du désert et le prochain point d’eau n’est pas en vue.

Puis la frappe tombe en 2009, quand Disney annonce la fin du programme, au terme de Power Rangers RPM (excellente série, au passage). C’en est trop pour Haim Saban qui, plus décidé que jamais à récupérer sa poule aux œufs d’or, allonge 43 millions de dollars pour récupérer les droits des Power Rangers, relancer directement la production d’une dix-huitième série (Power Rangers Samurai, diffusée sur Nickelodeon) et annoncer la production d’un troisième film. Ça fait quand même beaucoup d’argent pour une poule amaigrie et déplumée, mais l’homme qui a laissé passer les Pokemon se dit qu’on ne lui fera pas le coup deux fois. La série repart de plus belle et Saban fête les 20 ans de Power Rangers avec un épisode anniversaire, réunissant quasiment tous les anciens Rangers. Un fantasme absolu pour tous les fans, et une bonne manière de célébrer un événement qui n’était pas gagné d’avance. La série étant actuellement signée jusqu’en 2018, il n’y a pas trop de mauvais sang à se faire quand à son avenir. D’autant que dans ça va bientôt morpher au ciné !