Dossier

[Sélection] 3DS : Les exclusivités indispensables de la console (au 15/02/2017)

Les beaucoup moins récents

Par Redac JDGa le

The Legend of Zelda: A Link Between Worlds – Novembre 2013

On prend A Link To The Past, on garde la carte du monde et on change presque tout le reste. Y compris une bonne partie des mécaniques classiques inhérentes aux Zelda. Tenez par exemple, dans A Link Between Worlds, vous pouvez faire les donjons à peu près dans l’ordre que vous voulez ! Ou bien encore, vous avez accès à quasiment tout l’inventaire dès le début du jeu (tant que vous avez assez de rubis). Ajoutez à cela la mécanique murale qui est extrêmement bien exploitée et une OST particulièrement soignée, et vous avez l’un des tout meilleurs jeux de la 3DS.

Notre note : 9/10

ALBW0

Animal Crossing: New Leaf – Juin 2013

Si vous vous demandez comment apprendre avec des animaux mignons les joies et les peines du capitalisme, n’hésitez plus et foncez sur Animal Crossing : New Leaf. À peine le jeu allumé, on vous forcera à vous endetter jusqu’au cou pour être propriétaire de votre maison. Vous devrez alors faire des tâches répétitives pour gagner de l’argent et rembourser votre emprunt. Vous pourrez alors vous endetter à nouveau pour agrandir votre bicoque. Vous pensez que ça s’arrête un jour ? Je n’en sais rien, j’ai préféré arrêter de jouer avant qu’on me demande de payer avec des choses plus précieuses comme mon âme. Ah, et aussi, vous deviendrez maire de votre ville par pure erreur administrative ; personne n’a voté pour vous. Vous apprendrez ainsi les problèmes structurels de nos sociétés démocratiques. Non, Animal Crossing : New Leaf, un jeu résolument politique qu’il ne faut rater sous aucun prétexte ! Et là, par contre, je ne rigole pas.

Notre note : 8/10

ACNL-Illup

Super Mario 3D Land – Novembre 2011

Au moment où la 3D relief était encore un gimmick défendu par Nintendo dans ses jeux 3DS, Mario s’est encore une fois improvisé en ambassadeur de choix avec un titre au nom improbable : Super Mario 3D Land. Je vous rassure, la 3D est toujours absolument accessoire, mais le jeu est particulièrement beau pour de la 3DS. La jouabilité est au top et le level design particulièrement inspiré, malgré une linéarité encore inédite à ce moment-là pour un jeu Mario en 3D. Le jeu se paye même le luxe d’avoir un nombre de niveaux très conséquent. Un Mario en 3D qui inaugurera une nouvelle recette perpétuée ensuite par Super Mario 3D World.

super-mario-3d-land

Mario Kart 7 – Décembre 2011

C’est Mario Kart, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? C’est Mario et il fait du Karting avec ses amis. Il y a des carapaces et des bananes. Les courses sont rigolotes, sauf les courses en un tour, qui sont moins rigolotes…

C’est Mario Kart !

Notre test : must-have/10

mario-kart-7

Luigi’s Mansion: Dark Moon – Mars 2013

Luigi est toujours aussi poltron, mais pas de bol, c’est encore lui qu’on envoie au turbin façon Ghostbusters. Cette fois-ci, ça ne sera pas dans un seul manoir que le dadais devra faire le ménage spectral, mais bien dans cinq. Le jeu est impressionnant pour de la 3DS et farfouiller dans ces tous les recoins de ces endroits lugubres est un véritable plaisir. Les boss fights sont particulièrement réussis et le nombre impressionnant de missions vous scotcheront à la console pendant de nombreuses heures.

Notre note : 8/10

luigis_mansion_dark_moon_characters

Bravely Default – Décembre 2013

RPG à l’ancienne rappelant Final Fantasy IX dans sa direction artistique, Bravely Default est justement arrivé sur Nintendo 3DS comme représentant d’un genre qui commençait à relever la tête. Centré autour de quatre personnages, le jeu de Silicon Studio est avant tout un jeu de rôle dont le système de jeu prévaut. Bravely Default tire en effet sa force d’un principe de job très dense, qui donne la liberté au joueur de spécialiser chaque héros de façon très précise. Mis en musique par le talentueux Revo, le jeu souffre de lacunes scénaristiques et de longueurs, mais reste l’un des RPG les plus solides sur la portable de Nintendo.

bravely-combat