Dossier

[Dossier] Univers, personnages, jeux : Tout savoir sur l’univers de Warcraft

Que se passe-t-il dans Warcraft ? Et après ? (version détaillée) »]

Maintenant que vous avez eu le droit à la version light, nous vous proposons la version détaillée de l’histoire. Si vous ne connaissez rien à l’univers Warcraft, vous ne comprendrez rien, beaucoup de personnages intervenant dans l’univers.

dawnoverazeroth-1368925219

Mais si vous connaissez l’univers et que vous n’avez besoin que d’un petit reminder avant de plonger dans le film, cette section est faite pour vous ! Accrochez vos ceintures.

Warcraft : Orcs and Humans

Tout est paisible dans le royaume de Stormwind, sur Azeroth. Un jour, les humains affrontent une escouade de créatures à peau verte dans le marais des chagrins, au sud du pays. Des créatures sanguinaires, barbares, qu’ils réussissent à défaire. Une incursion mystérieuse, qui laisse les humains interrogatifs.

Bien des années plus tard, c’est toute une armée peaux vertes, les orcs, qui envahissent le marais. Menée par le démoniste Gul’Dan (qui dirige en secret), le chef de guerre BlackHand et les généraux Durotan et Orgrim Doomhammer, la Horde venue du monde parallèle de Draenor dévaste tout sur son passage. Stormwind établit ses défenses sous le commandement d’Anduin Lothar. Une guerre de plusieurs années, connue plus tard comme la Première Guerre, ravage le sud du royaume de Stormwind. Les marais des chagrins se transforment petit à petit en terre désolée et désertique.

Notons que Durotan, contestant l’autorité de Blackhand et de Gul’dan, est banni de la Horde avec ses troupes. Il se retrouve livré à lui-même dans ce monde inconnu.

Durotan
Durotan

Pendant ce temps, Khagdar, jeune mage de Dalaran, est envoyé dans la tour de Karazhan, près de Stormwind, par le conseil de sa ville pour devenir l’apprenti de Medivh, Gardien de Tirisfal et arcaniste le plus puissant d’Azeroth. Dans la tour, il apprend auprès de Medivh et suit la guerre de loin. Il fait également la connaissance de Garona, assassin orc envoyée par la Horde en tant qu’émissaire auprès de son maître. Il constate que les deux personnages sont amants, et que Medivh cache un lourd secret.

A la fin de son apprentissage, Khagdar découvre le pot aux roses. Medivh est perverti par Sargeras, le Titan Noir, qui a investi son corps alors qu’il n’était encore qu’un fœtus dans le ventre de sa mère, tombeuse de ce même Sargeras. Medivh, répondant directement aux ordres du titan, a ouvert la porte des ténèbres et promis monts et merveilles à Guld’an, avec qui il communiquait à travers les mondes. Néanmoins, Medivh a tenté de lutter toute sa vie contre cette malédiction, sans succès.

Medivh
Medivh

Khagdar fait donc appel à Anduin pour endiguer le problème. Ce dernier investit la tour de Karazhan et tue Medivh, mettant fin aux plans démoniaques de Sargeras. Mais c’est déjà trop tard. La Horde a établit le siège de Stormwind. Suite à la mort de son amant, Garona retrouve la Horde et infiltre une ville assiégée. Elle assassine alors le roi Llane Wrynn, ce qui scelle le destin de la cité. La Horde envahit la ville en entame son pillage. Les survivants humains, menés par Anduin, fuient vers le nord et les orcs savourent leur victoire.

Garona
Garona

La Horde sort vainqueur de la Première Guerre. Néanmoins, des tensions commencent à apparaître dans les rangs. Orgrim se rend compte que Gul’dan est à la solde des démons et qu’il a manipulé la Horde depuis le début. Furieux, il tue le général Blackhand pour se venger et soumet le démoniste, qui répond maintenant à ses ordres. Orgrim devient le chef de guerre de la Horde.

Blackhand
Blackhand

Il fait revenir Durotan, sa femme et son bébé au sein de l’armée, mais le couple est assassiné par les derniers espions de Gul’dan. Leur bébé, Thrall, est abandonné en pleine forêt.

Warcraft 2 : Tides of Darkness

Anduin Lothar dirige les survivants vers les royaumes du nord, et plus particulièrement vers Lordearon. Les orcs, dont la soif de conquête n’a pas été rassasiée, entreprennent de les poursuivre avec leur immense armée enrichie des trolls d’Azeroth, marres de ne pas êtres considérés comme plus que des animaux par les « races nobles ». Et les trolls, il faut pas leur chier dans les bottes. Les gobelins rejoignent également la Horde, voyant une opportunité de s’enrichir.

Devant l’ampleur de la menace, Lordearon et les royaumes voisins (Gilnéas, Alterac, Arathor…) décident de mener la contre-attaque, toujours sous le commandement de Lothar. Les hauts-elfes, tranquilles dans leur péninsule de Quel’Thalas, décident de se joindre au combat, tout comme les nains et les gnomes. La défense s’organise devant une Horde délitée.

En effet, dans la Horde, l’entente n’est plus à l’ordre du jour. Gul’dan a déserté avec ses troupes, les terribles chevaliers de la mort. Le démoniste se dirige alors vers la raison qu’il l’a menée en Azeroth : La Tombe de Sargeras sur les îles brisées. Orgrim crie à la trahison. En plus de ne diriger qu’une moitié de Horde, il décide d’envoyer une escouade tuer Gul’dan, ce qu’elle fait.

La tombe de Sargeras
La tombe de Sargeras

Mais face à cette défection, la Horde perd du terrain. Repoussée vers le sud, elle livre sa dernière bataille féroce dans les steppes ardentes, au pied du Mont Blackrock. Dans un élan d’héroïsme, Orgrim tue Anduin Lothar en combat singulier. Mais cela ne suffit pas pour lui assurer la victoire.

Turalyon, le second de Lothar, prend le commandement. Épaulé par le mage Khadgar, il repousse la Horde jusqu’à la Porte des Ténèbres, afin de renvoyer les orcs d’où ils viennent. Une fois la victoire acquise, Khadgar tente de détruire la Porte, sans succès. Pour couper le portail dimensionnel, il faut le faire depuis Draenor.

Warcraft 2 : Beyond the Dark Portal

Azeroth panse ses plaies. La Porte des Ténèbres, toujours active, est gardée par un fort. Stormwind est reconstruite par les survivants et le jeune Varian Wrynn, fils de Llane, devient roi. Les orcs restés sur Azeroth sont soit capturés et placés dans des camps, soit condamnés à se cacher dans un monde qui leur est étranger.

Mais une nouvelle menace guette. Ner’zhul, chef orc resté en Draenor (et accessoirement ancien maître de Gul’dan), est aidé par Deathwing (vous savez, le méchant dragon vu il y a trois pages) pour mener un nouvel assaut sur Azeroth. Secondé par Grom Hellscream, Ner’zhul lance son armée à travers la Porte des Ténèbres.

Il est très vite accueilli par les humains. L’armée de l’Alliance le repousse et Grom Hellscream, laissé pour mort, est abandonné en Azeroth. Néanmoins, les orcs de Ner’zhul ont tout de même réussi a récupérer de puissants artefacts pendant cette courte campagne. L’Alliance, devant cette nouvelle incursion, décide de mener une expédition pour combattre le mal à la racine, c’est à dire en Draenor.

Grom Hellscream
Grom Hellscream

Menée par Khagdar, l’expédition de l’Alliance défait les troupes de Ner’zhul, rosse le dragon, et empêche le nouveau chef de guerre d’ouvrir des portails vers d’autres mondes (grâce aux artefacts volés plus haut), signifiant l’arrivée de nouvelles créatures. Néanmoins, en faisant cela, Draenor est mis en péril et la planète se délite dans un cataclysme infernal. Khagdar, craignant que ce cataclysme se propage jusqu’en Azeroth, décide de fermer le portail de l’intérieur dans un sacrifice ultime.

Ner’zhul, lui, est torturé et tué par un Kil’Jaedan furieux de cet échec. Ensuite, il le ressuscite et en fait le Roi Liche, souverain des morts-vivants. Le démon place ainsi ses pions pour l’avenir.

Lord of the Clans puis Le chef de la rébellion

C’est une période de paix pour Azeroth. La Horde défaite, les humains se reconstruisent et se tournent vers l’avenir. Mais pendant ces vingt ans, de nouveaux personnages émergent et une nouvelle menace se prépare dans l’ombre…

Thrall, le fils de Durotan, est recueilli par les humains alors qu’il est encore bébé. Il est élevé au sein de la forteresse d’Aedelas Blackmoore, un seigneur de Lordearon. Il ne voit qu’en lui qu’une source d’argent pour l’avenir. Adolescent, notre bon Thrall commence sa carrière de gladiateur, rapportant beaucoup d’argent à son maître. Mais au fil des années, il prend conscience que ses frères, les orcs qu’il n’a jamais connu, sont internés dans des camps et traqués comme des bêtes. Pas cool…

Thrall
Thrall

Thrall s’enfuit de la forteresse de Blackmoore et trouve refuge dans les montagnes. Là, il y rencontre Derk’thar, chaman orc et ami de son père. Il lui apprend les arts chamaniques. Grom Hellscream, qui lui aussi se planque dans ces cavernes poisseuses, devient son ami et lui apprend l’art du combat orc.

Ensuite, Thrall fait la connaissance d’Orgrim Doomhammer, ancien chef de la Horde lui aussi contraint de se cacher. Ensemble, ils mènent une vaste campagne de rébellion, attaquant les camps d’internement et libérant les orcs prisonniers. Petit à petit, une armée se reforme. Mais suite à la mort d’Orgrim dans une de ces batailles, Thrall est obligé de prendre le commandement de cette nouvelle force. Il hérite dans le même temps du terrible marteau magique d’Orgrim.

Bconwcmp012

Thrall devient un chef de guerre. Mais après avoir détruit la forteresse de Blackmoore, il fait le choix du pacifisme, tentant d’enseigner l’ancienne voie du chamanisme à ses fidèles. Bien que de plus en plus puissant, il n’est encore qu’un jeune chef à la tête d’une minuscule armée. Mais la visite d’un étrange personnage va changer sa vie.

Warcraft 3 : Reign of chaos

Nous sommes 20 ans après Warcraft 2 Tides of Darkness. Les royaumes du nord, menés par Lordearon, sont en proie à une mystérieuse menace. Les morts sortent de terre et transforment les habitants en zombies. Le Fléau mort-vivant est en marche, mené par une mystérieuse puissance. Pour tenter de contrer cette menace, un curieux prophète, qui est en réalité Medivh ressuscité et libéré de l’emprise de Sargeras, rend visite à Terenas II, roi de Lordearon. Il lui demande d’évacuer le pays et de se rendre, lui et son peuple, par delà la grande mer, sur le continent oublié de Kalimdor. Super plan, en vérité, mais le roi l’envoie gentiment bouler parce que bon, les clochards prophétisant la fin du monde, c’est rarement crédible.

Medivh rend alors visite à Thrall en rêve, qui dirige sa nouvelle Horde tournée vers le chamanisme. Thrall le prend au mot et décide de passer à l’acte en volant des bateaux à Lordearon.

Lordearon, devant la menace du Fléau, rassemble ses troupes. Arthas, le fils du roi, est envoyé avec le paladin Uther Lightbringer, l’un des héros de la deuxième guerre, combattre les morts-vivants. Malheureusement, il est quasiment impossible d’endiguer ce Fléau, même avec l’aide de Jaina Proudmore, mage de Dalaran et amour de jeunesse d’Arthas. Les villes du nord tombent les unes après les autres.

Mais c’est la bataille de Stratholme qui change la donne. Arthas, Uther et Jaina mènent leurs troupes jusqu’à cette ville déjà contaminée. Alors qu’Uther, soutenu par Jaina, commence à vouloir aider les survivants, Arthas décide de tous les tuer, car ils sont potentiellement infectés. Le maître paladin s’y oppose farouchement et est banni par Arthas, tout comme Jaina.

Le prince de Lordearon nettoie la ville au karcher et fait la rencontre de Mal’Ganis, un seigneur de l’épouvante qui dirige le Fléau. Ce dernier arrive à prendre la fuite vers Northrend, le continent du nord. Le prince et ses troupes se lancent à ses trousses. Au même moment, alors que Jaina contemple la ville ravagée par Arthas, Medivh vient la trouver pour lui susurrer l’idée de partir en Kalimdor, que la résistance est futile. Elle accepte parce que bon, les clochards prophétisant la fin du monde, c’est rarement crédible jusqu’au jour où la fin du monde se produit vraiment.

Arrivé en Northrend, Arthas part à la recherche de Mal’Ganis. En chemin, il entend parler d’une épée surpuissante qui pourrait l’aider dans sa quête : Frostmourne. Il s’en empare et roule sur Mal’Ganis. Mais voilà, l’épée appartient en réalité au Roi Liche, Ner’zhul. Maudite, elle corrompt Arthas qui passe du côté des morts-vivants. De retour à Lordearon, Arthas est accueilli en héros dans sa ville natale. Mais au lieu de parader en victorieux et de manger des petits fours à la cour, le prince assassine son père et prend possession du pays avec le Fléau.

Arthas mène ensuite ses nouvelles troupes de mort-vivants contre la résistance humaine. Une fois Lordearon conquise et son ancien maître Uther tué, il se rend à Quel’Thalas, le royaume des hauts-elfes. Là, il prend d’assaut leur capitale Silvermoon et défait les troupes de Sylvannas Windrunner. Avant de souiller le puits soleil, source de magie des elfes, il transforme Sylvannas en banshee, soumise à sa volonté. Une fois la capitale elfique à genoux, l’ancien prince de Lordearon ressuscite Kel’Thuzad, ancien mage humain devenu liche du Fléau, grâce à la puissance du Puits. Épaulé par ce dernier, il se rend ensuite à Dalaran, dernière poche de résistance des royaumes du nord, pour mettre son plan à exécution. Il invoque ainsi Archimonde, l’un des maîtres de la légion ardente, pour qu’il puisse transformer le monde en champ de ruine. Il commence par Dalaran, certainement parce qu’il aime pas trop les mages. Tout ce petit monde se rend alors en Kalimdor pour le dernier acte du plan.

Pendant ce temps, Thrall arrive en Kalimdor et découvre une savane sauvage où il peut s’installer pépouze. Ici, il fait la rencontre des Taurens, menés par Cairne Bloodhoof, et des humains exilés menés par Jaina. Thrall envoie son second, Grom, en expédition dans le nord, où il tombe sur une forêt habitée par les elfes de la nuit (la forêt d’Ashenvale). Grom les défonce avec subtilité et tue leur dieu, Cénarius, en buvant le sang de Mannoroth. En effet, le démon, scrutant l’avancée des troupes de Grom, les a tenté avec un élixir leur donnant plus de puissance. Malin le cornu. De retour auprès de Thrall, Grom raconte ses méfaits et son chef de guerre, furieux, décide de tuer le démon. Grâce à un plan audacieux monté en compagnie de Jaina, les deux orcs le piègent dans une gorge et Grom se sacrifie pour le tuer, rachetant ainsi ses pêchés et libérant les orcs de l’emprise démoniaque.

Les elfes de la nuit, eux, voient les démons et les morts-vivants arriver de partout sur leur territoire. La prêtresse Tyrande, prêtresse de la nuit, décide alors de libérer Illidan, contre l’avis de Malfurion, frère du détenu. Le Chasseur du Démon, libéré de sa prison millénaire maxi haute sécurité de la mort après avoir trahi les siens 10 000 ans auparavant, tente de combattre la Légion ardente (épaulé par un Arthas souhaitant éliminer la concurrence). Mais dans le processus, il se transforme en démon et est ensuite banni par Malfurion.

Devant l’avancée du Fléau et de la Légion, les elfes s’associent avec les humains et les orcs dans la plus fantastique bataille qu’Azeroth ait connue. Les trois factions tiennent le siège des démons sur le Mont Hyjal, là où se trouve l’arbre monde Nordrassil. Malfurion profite de la résistance des mortels pour piéger l’arbre. Archimonde, qui roule finalement sur tout le monde après une bataille acharnée, se dirige vers Nordrassil pour drainer sa puissance, mais grâce au druide, le chêne géant lui explose à la tronche, le tuant lui et ses troupes. Malfurion, petit sournois.

Azeroth est alors sauvé pour un temps. Néanmoins, si les orcs et les humains de Lordearon menés par Jaina s’installent à Kalimdor, le nord des royaumes de l’est ne sont plus qu’un champ de ruine dirigés par Arthas. Medivh, lui, décide de quitter le monde mortel, parce que bon, c’est un peu plus qu’un clochard prophétisant la fin du monde, finalement.

Warcraft 3 : The Frozen Throne

Un an après la bataille du Mont Hyjal, Maiev Shadowsong, ancienne gardienne de la prison d’Illidan, n’a de cesse de poursuivre l’ancien détenu, devenu démon. Elle se rend compte que ce nouveau cornu a fait appel aux nagas, anciens elfes vivant maintenant au fond des océans, pour mettre un plan mystérieux à exécution. Et quand un bad guy a un plan, ça sent rarement bon.

Elle le poursuit sur les océans, jusqu’aux îles brisées, où se trouve le tombeau de Sargeras. Illidan arrive à voler l’œil du titan noir puis se fait la belle. Maiev, bien énervé par cette affaire, fait appel à Malfurion et Tyrande pour mettre le grappin sur le cornu.

Les trois elfes de la nuit arrivent dans les Royaumes de l’est, dans un Lordearon contrôlé par le Fléau d’Arthas. Là, ils arrêtent Illidan qui tente un étrange rituel dans une grosse baston. Illidan explique alors que ce rituel était censé détruire le trône de glace, siège du Roi Liche. Mais le trône ne fût qu’endommagé à cause de cette interruption.

Malfurion et Tyrande décident alors de laisser partir ce bon vieux Illidan à ses affaires. Ce dernier ouvre alors un portail vers l’Outreterre, qui n’est autre que Draenor après le cataclysme (cf : Warcraft 2 Tides of Darkness). Maiev, elle, saute dans le portail pour capturer Illidan, seule.

Pendant ce temps, Kael’Thas mène une troupe elfe de sang vers Dalaran, qui se reconstruit peu à peu. Les elfes de sang sont en réalité les haut-elfes, renommés ainsi après le massacre de Silvermoon par les troupes d’Arthas. Et puis c’est un nom plus classe, donc bon… Kael’Thas, prince des elfes de Quel’Thalas et mage de son état, est envoyé défendre ce qu’il reste de Dalaran. Mais voilà, un général humain du nom de Garithos n’aime pas trop les elfes de sang. Et après avoir vu Kael pactiser avec des nagas pour défendre un point stratégique, il décide d’enfermer tout ce qui a des oreilles pointues dans les cachots situés sous la ville.

Kael'thas
Kael’thas

Les nagas, serviteurs d’Illidan, libèrent les elfes et les mènent jusqu’en Outreterre. Là-bas, Kael’Thas fait la rencontre d’Illidan qui lui demande de poutrer le démon local : Magtheridon. Une fois fait, Kael’Thas se rend compte qu’il a mené son peuple à sa perte. Kil’Jaedan, démon important de la légion et ancien collègue d’Archimonde, pilotait Illidan depuis le début. Son but ? Mettre le Roi Liche hors-jeu et, comme d’hab, détruire le monde.

Pendant ce temps, à Lordearon, le roi Arthas perd de plus en plus ses pouvoirs. Se sentant appelé par le Roi Liche, Ner’zhul, il monte une expédition pour sauver le trône de glace (en Northrend) en compagnie de Kel’Thuzad. Pendant son absence, Sylvannas, banshee soumise mais rancunière, organise une révolte et libère le pays. Les morts-vivants de Lordearon sont libérés de l’emprise du Roi Liche et se renomment les Réprouvés. Pas de bol, ils restent des morts-vivants.

Arthas progresse en Northrend et arrive au trône de glace. Là, il se rend compte qu’Illidan l’attend au tournant avec les troupes de Kael’Thas. Mais il faut pas lui chier dans les bottes, au Arthas. Il met une raclée à Illidan qui est obligé de fuir avec le prince elfe. Arthas prend alors possession du trône de glace. En fusionnant avec Ner’zhul, il devient un des êtres les plus puissants d’Azeroth. Oublié Lordearon, puisqu’il règne maintenant sur Northrend.


Warcraft The Frozen Throne proposait également une campagne orcs totalement indépendante du jeu de base. Nous y suivons Thrall, qui a fondé la nation de Durotar en Kalimdor, avec sa capitale Orgrimmar. Attaqué par des humains, Thrall libère les trolls locaux (les Shadowspear) menés par Vol’Jin, et rencontre Rexxar, un chasseur mi ogre, mi orc. Il se rend compte que les troupes menées par l’amiral Proudmore, le père de Jaina, veulent détruire son jeune pays. Thrall s’allie avec Jaina, qui a fondé la ville de Theramore un peu au sud, à repousser cette menace. Une période de trêve commence alors en Theramore et Durotar et une amitié (voire plus ?) commence à naître entre Thrall et Jaina.

World of Warcraft

Pas grand chose à signaler, étant donné que WoW proposait surtout aux joueurs d’arpenter le monde d’Azeroth tel qu’il était à la fin de The Frozen Throne. Quelques petites choses à noter, cependant. Les réprouvés rejoignent la Horde, tandis que les elfes de la nuit s’allient avec Theramore, les nains de Dun Morogh et surtout avec Stormwind, dernier bastion humain des royaumes de l’est, passablement épargné par le Fléau.

Beaucoup de petites histoires parsèment WoW Vanilla, comme le fait qu’Onyxia, rejeton de Deathwing, a évincé le roi de Stormwind pour contrôler la cité. Mais Varian revient d’entre les morts et les héros de la Horde et de l’Alliance (les joueurs) bottent les fesses du dragon. Ils en profitent également pour taper différentes menaces, comme le demi-dieu Ragnaros.

World of Warcraft : The Burning Crusade

Les démons ressortent de la porte des ténèbres ! La Horde et l’Alliance, lancent une offensive en pénètrent dans l’Outreterre, le Draenor détruit. Les elfes de sang, qui veulent retrouver Kael’Thas, s’associent à la Horde, tandis que les Draeneis ayant fuit les démons en s’installant en Azeroth rejoignent l’Alliance.

Les troupes des deux factions installent des avant-postes partout en Outreterre, renouent avec un Khagdar toujours vivant, et mettent une fessée à Kael’Thas, qui a entièrement épousé la corruption des démons, mais également au chef de cette croisade ardente : Illidan, dont le cadavre est ensuite transféré aux îles brisées. Thrall, lui se fait un petit road-trip pour rencontrer Garrosh, le fils de son poto Grom, et le nomme général de la Horde en souvenir de son père.

Néanmoins, les démons tentent une dernière offensive au Puits de Soleil, en Quel’Thalas. L’opération Soleil Brisé, qui regroupe les deux factions, empêche Kil’Jaedan de revenir en Azeroth et purifie le puits, qui libère les elfes de sang de leur soif de magie.

World of Warcraft : Wrath of the Lich King

Pendant ses cinq années en tant que Roi Liche, Arthas n’a pas chômé. Montant une armée démesurée, il attaque les capitales de la Horde et de l’Alliance. Les deux forces lancent alors l’offensive, aidées par une faction de Chevaliers de la Mort ayant rompu avec le Fléau.

A noter qu’il s’agit là de la plus belle cinématique de l’histoire de Blizzard

L’Alliance et la Horde répliquent en attaquant Northrend. Notons que c’est Garrosh Hellscream, fils du défunt Grom, qui dirige l’assaut hordeux. Pendant l’attaque, les deux camps mettent également une rouste à Malygos, dragon de la magie devenu fou par la perte de sa race.

Arrivées au glacier de la Couronne de Glace, la Horde et l’Alliance attaquent la citadelle d’Arthas et arrivent au trône de glace. Ici, le Roi Liche est défait, mais voilà, il y a un souci. Il y a TOUJOURS un souci. Si le Fléau n’a plus de chef, ce sera le chaos. Bolvar Fordragon, héros humain, décide alors de prendre la place d’Arthas pour contenir les morts-vivants. Il se barricade dans la Couronne de Glace et demande aux forces extérieures de partir. Depuis, Bolvar contient la menace et n’est jamais passé du côté obscur en attaquant les mortels.

World of Warcraft : Cataclysm

C’est la cata. Pendant que les troupes (les joueurs) des deux faction étaient en train de rosser Arthas, le dragon Deathwing est revenu sur Azeroth, plus fort que jamais. Furieux, le dragon noir change le visage du monde en causant un cataclysme à la mode 2012. Le visage d’Azeroth change à jamais. Des zones entières finissent sous l’eau et de nouvelles régions apparaissent sur les cartes. Ce cataclysme oblige les gobelins à rejoindre à la Horde ainsi que les habitants de Gilnéas, transformés en loups garous après une malédiction et barricadés derrière un immense mur, à rejoindre l’Alliance.

Pendant ce temps, Thrall laisse son poste de chef de guerre de la Horde à Garrosh Hellscream. Thrallounet devient en effet le gardien d’Azeroth (Gardeterre), dernier rempart face à la destruction du monde. Par contre, Garrosh commence à faire n’importe quoi. Dans un duel contre Cairne, le chef des Taurens, il tue ce dernier en l’empoisonnant. Il transforme Orgrimmar en cité de guerre et met en branle son plan de destruction de l’Alliance. Car oui, Garrosh n’est pas un gros fan des humains et autres gnomes.

Mais les forces combinées de l’Alliance et de la Horde arrivent à monter un plan pour faire tomber Deathwing. Thrall envoie les héros dans le passé, lors de la guerre des anciens, récupérer l’âme du dragon, un puissant artefact pouvant tuer le reptile. Revenus à leur époque, les héros grimpent sur le dos du dragon et arrachent une à une ses écailles, ce qui permet à Thrall d’utiliser l’artefact pour mettre fin à l’existence de Deathwing. Dans le processus, les quatre autres aspects draconniques perdent leurs pouvoirs et leur immortalité. Un sacrifice inévitable. A la toute fin, nous apprenons qu’Aggra, la copine de Thrall, porte son enfant.

World of Warcraft : Mist of Pandaria

Deathwing est vaincu, mais Azeroth panse ses plaies. Les royaumes se reconstruisent peu à peu après le cataclysme. Mais ce dernier a eu une conséquence étonnante : un nouveau continent, jusque là entouré par la brume, a surgi au sud de la planète. La Horde de Garrosh y voit une nouvelle opportunité de conquête, tandis que l’Alliance envoie ses troupes à la recherche d’Anduin Wrynn, le fils du roi Varian de Stormwind, porté disparu dans le secteur.

Arrivés sur place, les deux forces font la connaissance des pandarens, les habitants de ce continent étrange nommé Pandaria. Lors d’une bataille, de mystérieux esprits (les shas) sortent du sol et corrompent les êtres vivants.

Garrosh y voit une opportunité d’obtenir plus de puissance. Le gars est prêt à tout pour détruire l’Alliance et instaurer une suprématie orcs au sein de la Horde.

Mais Vol’Jin, le chef des trolls, voit ce plan d’un très mauvais œil. Garrosh décide alors de le faire assassiner. Mais il est costaud, le troll, et il s’en sort. Il entreprend alors de monter la résistance, dont prennent part les héros de la Horde (les joueurs). Deux Hordes s’affrontent donc. Mais les rebelles sont aidés par l’Alliance de Varian qui souhaite éliminer la menace Garrosh. Orgrimmar est donc prise d’assaut par les forces combinées des deux camps et Garrosh est arrêté. On l’envoie en Pandarie pour son jugement.

Vol’Jin devient le nouveau chef de guerre de la Horde avec la bénédiction de Thrall.


World of Warcraft : Warlords of Draenor

Garrosh arrive à s’enfuir de sa geôle avec l’aide du dragon du temps Kairozdormu. Il l’envoie en Draenor. Là, ça devient coton. Garrosh atterrit dans le Daenor du passé (35 ans plus tôt), mais pas le passé d’Azeroth. Il s’agit en réalité d’une réalité alternative qui n’a aucune incidence sur le monde actuel. Ouais, c’est un peu prise de tête.

original

Il aide Grom, son père (mais pas vraiment, puisque nous sommes dans un monde alternatif), à monter la Horde de Fer pour envahir Azeroth et se venger. Mais Khagdar aide la Horde et l’Alliance à contre-attaquer et à se lancer à sa poursuite.

Les deux forces envahissent Draenor, les Draeneis et les orcs gentils alternatifs prennent part au combat.Très rapidement Thrall tue Garrosh en combat singulier.

Mais Grom veut toujours détruire Azeroth, rêvant de conquête, et se retranche dans la jungle de Tanaan, future péninsule des flammes infernales. Pendant ce temps, la légion ardente alternative corrompt Gul’Dan, qui profite de cette Horde pour lancer une offensive vers le présent. Heureusement, la Horde et l’Alliance parviennent à l’arrêter, tuant un Archimonde revenu pour profiter du chaos. Mais voilà, Gul’Dan du passé arrive à s’enfuir et se réfugie dans l’Azeroth du présent. Une aspirine ?

World of Warcraft : Legion

Terminé les délires de lignes temporelles alternatives, on revient dans notre bon vieux Azeroth.

Gul’Dan arrive dans l’Azeroth d’aujourd’hui et se dirige vers les îles brisées. Son plan ? Ressusciter Illidan (vous savez, le cornu) et ranimer la légion ardente. Les démons prennent alors possessions de ces îles pour préparer une offensive sur les royaumes mortels.

Mais, voilà, les deux camps lancent une offensive menée par Sylvannas pour la Horde et Varian pour l’Alliance.

Legion sortira le 30 août prochain. Nous aurons donc la suite de cette histoire.

Comme vous pouvez le voir, l’histoire de cet univers est longue, vaste et pleine de rebondissements. Mais sachez que vous n’avez lu qu’un rapide résumé. Car dans les jeux, le scénario se montre diablement plus précis, plus complexe, surtout avec les MMO qui permettent de développer beaucoup de petites histoires dans la grande histoire.

De plus Warcraft est un univers transmédias. En plus des jeux, nous avons des BD, des livres, et même des jeux de rôle. Mais que lire pour approfondir ses connaissances ? Réponse dans la page suivante.