Dossier

[Dossier] Univers, personnages, jeux : Tout savoir sur l’univers de Warcraft

La mythologie de l'univers Warcraft (version noob)

L’univers de Warcraft est riche. Très riche. Si le film reprend l’univers depuis le début, il y a tout de même quelques petites choses à savoir afin de mieux aborder cet univers, notamment en ce qui concerne sa mythologie et sa géographie.

warcraft

Dans cette section, nous allons faire un résumé très rapide de ce qu’il y a à savoir. Nous n’allons pas vous faire l’histoire du monde en entier, mais vous faire rapidement un état des lieux pour bien comprendre où vous mettez les pieds.

La page suivante reviendra plus en détail sur cette mythologie.

Des Dieux, des Titans, des Dragons…

Comme tout univers imaginaire, Warcraft dispose de sa propre mythologie. Une mythologie à base de Dieux, de création chaotique et de guerres mythiques qui font passer les conflits actuels pour des bastons de taverne.

150 000 ans avant les événements du film (et du premier jeu), les Titans débarquent sur la planète d’Azeroth et chassent les trois Dieux Très Anciens qui y régnaient. Il y a toujours une histoire de Dieux dans les mondes d’Heroic Fantasy, mais passons. Une fois installés, les Titans commencent à façonner le monde. Ils créent une Pangée, avec au centre le Puits d’Eternité, une sorte de mer intérieure qui devient la source de toute magie sur la planète Azeroth. Une tribu de trolls vivant à proximité apprend à maîtriser cette magie. Leur physique change, de même que leur culture. Au bout de quelques milliers d’années, ils deviennent des elfes de la nuit.

Azeroth à ses débuts
Azeroth à ses débuts

Les Dieux profitent de leur nouveau monde pour donner naissance à beaucoup de races. Au sein de leurs trois sanctuaires (Uldaman, Uldum et Ulduar), ils façonnent les nains, les taurens, les humains, les gnomes, les murlocs… Ils donnent également vie aux dragons, dirigés par les 5 aspects draconiques chacun en charge d’un domaine bien particulier (la terre, le rêve, le temps, la vie et la magie). Mais bien sûr, ce monde parfait ne va pas durer.

Un jour, l’un des Titans, nommé Sargeras (il faudra retenir son nom, il est important le gugusse), décide qu’il est temps de mettre son grain de sel. Il veut le pouvoir à lui seul et décide de tout faire pour éliminer la concurrence.

Sargeras
Sargeras

10 000 ans avant le film, Sargeras lance une attaque d’ampleur sur Azeroth avec ses légions d’Eredar. Néanmoins, les races mortelles s’associent pour lui botter les fesses, le renvoyant dans son monde démoniaque. Mais cette guerre mythique a un prix. La Pangée explose et les races se séparent sur plusieurs continents. Sur le continent de l’est, les royaumes humains émergent, commerçant avec les nains, les gnomes et les Hauts-Elfes, d’anciens elfes de la nuit n’ayant pas renoncés à la magie. Une période de paix pour Azeroth.

Azeroth aujourd'hui
Azeroth aujourd’hui

Peu de temps avant le film, en Draenor (une autre planète qu’Azeroth), les choses se compliquent. Les orcs, autrefois paisibles, sont pervertis par le démon Kil’Jaedan, le mignon de Sargeras. Guld’an, un puissant démoniste, devient le leader d’une nouvelle force démoniaque et unit les différents clans sous la bannière du chef de guerre Blackhand, qu’il manipule. Les orcs (qui deviennent verts) le suivent et combattent les Draeneis, habitants le coin. Guld’an décide ensuite de construire la Porte des Ténèbres pour mener ses troupes vers d’autres mondes à conquérir. Les orcs non-pervertis (qui restent bruns, c’est un moyen de les différencier) le suivent, souhaitant fuir un Dreanor à l’agonie après tant d’années de guerre. Ils déboulent en Azeroth, ce qui ne passe pas inaperçu auprès des humains soucieux de voir cette Horde maintenant démoniaque débarquer près de chez eux. C’est ici que l’histoire de Warcraft commence…

Guld'an
Guld’an

Voilà pour l’essentiel. Même si Duncan Jones, le réalisateur du film, affirme qu’il ne faudra pas connaître parfaitement l’univers pour voir son long-métrage, une mise en situation ne fait pas de mal.

Le prochain chapitre sera dédié aux connaisseurs qui veulent se rafraîchir la mémoire, étant donné que nous allons revenir sur cette mythologie de manière plus détaillée. Si vous ne connaissez pas l’univers et que vous ne souhaitez pas être noyé sous un flot de noms et d’événements compliqués, nous vous conseillons d’aller directement à la page dédiée à la géographie.