Test

[Test] Apple HomePod mini, petit mais costaud

Apple

Par Anh Phan le

En même temps que les iPhone 12, Apple propose désormais une nouvelle petite enceinte connectée et autant le dire, elle nous a surpris. Voici notre avis sur le HomePod mini d'Apple.

Annoncé en même temps que les derniers iPhone 12, Apple en avait profité pour présenter sa toute nouvelle enceinte connectée, le HomePod mini. Avec un prix attractif de 99 euros, la nouvelle enceinte connectée se positionne comme un élément essentiel de l’écosystème Apple. On l’a testé seule mais aussi en duo avec un autre HomePod mini et voilà ce qu’on en pense.

Design du Apple HomePod mini

Alors que certains proposent souvent un design de type cylindrique pour ce genre d’enceinte connectée, Apple propose un design tout en rondeur qui nous ravit, de part son design sphérique aplatis en haut et en bas pour accueillir sur le haut un excellent petit cadran LED pour les contrôles basiques de l’enceinte et avoir un retour visuel quand on utilise Siri. Quand on découvre le HomePod mini pour la première fois, on a cette impression d’avoir un objet fini et qualitatif, ce qui n’est pas le cas de ses concurrentes directes comme la Google Nest mini ou encore l’Amazon Echo Dot. Alors oui, elle coûte plus cher mais la finition justifie en soi la différence de prix.

Disponible en deux coloris, le cordon tressé d’alimentation est directement scellé sur l’enceinte. On aurait peut-être aimé un câble détachable pour pouvoir utiliser nos propres câbles comme un câble plus long par exemple. Si on n’a pas eu à se plaindre, certains pourront trouver le câble d’alimentation relativement court, il ne fait que 1,5m.Tout dépendra de votre installation. Alors que les nouveaux iPhone 12 ne sont pas livrés avec un chargeur, on apprécie le chargeur USB-C livré avec le HomePod mini.

Comme on pouvait s’en douter, la surface au dessus de l’enceinte est tactile et permet bien évidemment de contrôler le volume. On apprécie le petit éclairage LED qui s’active dès lors qu’on fait appel à l’enceinte (effet blanc pour de la musique, effet mélange de couleurs pour Siri et effet vert pour un appel). Comme chez la concurrence un appui sur cette surface permet aussi d’arrêter la lecture par exemple. Rien de bien original en soi. En revanche, on n’a pas trouvé de bouton physique pour couper le micro du HomePod mini, cela pourrait gêner certains utilisateurs qui n’ont pas forcément confiance aux grandes marques hi-tech.

En Audio

Pour ce format, on ne va pas tourner autour du pot, non il n’y a pas de graves comme sur une enceinte Devialet par exemple. En revanche, et c’est peut-être là le tour de force d’Apple, la qualité sonore pour le reste est impressionnante pour une enceinte aussi petite. Si les fans de graves se tourneront peut-être plutôt vers la Google Nest Audio (voir notre test ICI) parce qu’elle est positionnée au même prix et que physiquement, elle est plus grande donc permet plus de graves, les fans de musiques équilibrées seront agréablement surpris par la qualité sonore du HomePod mini.

On a pu tester la HomePod mini avec Apple Music ou encore Spotify et oui, Apple a réussi son pari de proposer une très bonne enceinte en terme de qualité audio. Bien évidemment, on ne joue pas dans la même cour qu’une enceinte qui ferait 3 fois le prix comme sa grande-soeur, la HomePod, mais oui, le son est bon. On l’a comparé à une Sonos One ou encore la Google Nest Audio et s’il manque de graves, pour le reste, Apple n’a pas à rougir. Mais là où la petite enceinte d’Apple brille encore plus, c’est quand on en a deux pour les coupler et les utiliser en stéréo. On se retrouve alors avec une excellente paire d’enceintes avec un son des plus suffisants dans une pièce.

Siri, AirPlay, U1, etc.

Comme on peut s’en douter, Apple continue de mettre en avant son assistant vocal maison, Siri. Si ce dernier a fait énormément de progrès, il reste un cran en dessous par rapport à Google Assistant ou Alexa. C’est encore toujours un peu « robotique » dans l’interprétation, mais c’est toujours de plus en plus fluide. En fait, le plus grand reproche qu’on puisse faire à Siri, c’est que l’assistant d’Apple demande un certain niveau de précision alors que Google Assistant ou Alexa sont capables d’interpréter les demandes et de s’adapter en fonction de l’utilisateur. En revanche, parce que c’est l’écosystème Apple, on retrouve automatiquement tout ce qui était configuré sur son iPhone (et donc son compte iCloud) comme la gestion des lumières ou autres. Pas besoin de nouvelle configuration, c’est automatiquement géré et pris en compte par Siri et c’est super pratique.

A noter que pour invoquer Siri, rien ne vaut le fameux « Dis Siri » mais on pourra aussi passer par une pression longue sur le cadran du dessus. Et en parlant de cadran, du fait qu’elle soit tactile, elle permet de contrôler le volume (on aurait peut-être un retour plus visuel sur le niveau sonore) mais aussi la musique de la même manière qu’une petite télécommande filaire d’écouteurs (une pression pour arrêter la musique, deux pressions pour passer au titre suivant et trois pour le titre précédent). Ce qui nous amène à la fonction interphone qui s’avère super pratique si vous habitez dans un grand appartement ou une grande maison

Compatible AirPlay, on peut ainsi lancer le son de son Mac, iPad ou iPhone directement sur le HomePod mini et l’avantage, c’est que le son est synchronisé en cas de vidéo par exemple. Pratique. Et c’est peut-être là que prend tout le sens du HomePod mini. En effet, dans un écosystème purement Apple, la petite enceinte a réellement sa place et complètera parfaitement n’importe quel appareil. En revanche, si vous n’avez pas vraiment d’appareils Apple, passez votre chemin. À noter dans les petits bugs à corriger que si iPadOS et iOS gère parfaitement le fait qu’on puisse utiliser deux HomePod mini en stéréo, Mac OS Big Sur ne reconnait pas la paire ensemble et gère cela comme deux enceintes distinctes. Même si on n’a pas d’informations, on pense qu’une mise à jour prochaine corrigera l’erreur. À noter que l’utilisation de deux HomePod mini pour de la stéréo ne peut servir que pour la musique et ne pourront pas être utilisé comme satellites de home cinema.

Concernant l’installation, inutile de dire que ce fut un jeu d’enfant. On est dans un écosystème fermé et maitrisé. Du coup, en passant par l’application Maison, une fois branché, le HomePod mini était configuré en moins de 5 minutes. Simple et efficace. Et pour finir, si vous avez un smartphone iPhone équipée d’une puce U1, vous pourrez transférer la musique ou n’importe quel contenu audio simplement en approchant le smartphone à l’enceinte. Magique. Cela marche aussi dans l’autre sens.

Où l’acheter ?

Le HomePod mini d’Appel est disponible pour 99 euros sur le site officiel de la marque.

Galerie

 

 

Notre avis

On ne l’attendait pas et pourtant, on peut le dire, Apple a réussi à nous livrer une petite enceinte connectée et puissante. Le HomePod mini est un petit concentré de technologie à la fois élégante et réussie. 

Malgré sa taille et si on peut reprocher certaines choses à Siri, le HomePod mini ne déçoit pas du côté qualité sonore et c’est encore plus flagrant si on est prêt à en prendre deux pour avoir la stéréo. Après, il faut rester lucide sur le fait que cela ne s’adresse pas aux grands espaces.

En tout cas, on aime beaucoup.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Qualité sonore
  • Design et finition
  • Simplicité d'installation
  • Mode stéreo
  • Prix
  • Manque de graves pour certains
  • Ecosystème Apple seulement
  • Siri perfectible
  • Câble d'alimentation scellé