Test

[Test] Apple AirPods Max, l’excellence sédentaire

Apple

Par Anh Phan le

Après les excellents AirPods et AirPods Pro qui ont redéfini un marché entier, Apple sort son premier casque audio et comme ses smartphones, il est premium. Voici notre avis sur les Apple AirPods Max.

Après toutes les rumeurs les plus folles, Apple a finalement annoncé son premier casque audio et il est disponible depuis le 15 décembre 2020 au prix de 629 euros chez nous. Oui, on avait l’habitude d’avoir un prix premium avec la firme de Cupertino, mais tout le monde a quelque peu été surpris dans la mesure où c’est presque le double de ce que propose tous les ténors du secteur comme Sony, Bose, ou encore Sennheiser.

On le teste depuis sa sortie et la question reste la même, est-ce que le nouveau casque d’Apple justifie un tel prix ? A noter qu’on parle d’un casque et pourtant son nom est au pluriel, il s’appelle AirPods Max, sans doute Apple fait allusion aux oreillettes et non au casque en lui-même.

Design, Finition des AirPods Max d’Apple

La première chose qu’on remarque quand on découvre les AirPods Max pour la première fois, c’est sa finition. Exit le plastique de ses concurrents directs, on retrouve un arceau en acier inoxydable recouvert d’une fine couche de silicone similaire au ressenti qu’on a des câbles Lightning ou des coques iPhone. Le rendu et les impressions sont excellentes, mais vu la réputation des câbles Lightning officiels, on émet un petit tout à long terme.

En revanche, inutile de dire que la coque unibody des oreillettes et les branches réglables en acier sont du plus bel effet. Même si le plastique des concurrents présente une qualité irréprochable pour du plastique, les AirPods Max sont un cran au-dessus en termes de finition. Et très honnêtement, dans la même trempe que certaines marques comme Bang&Olufsen, cette finition justifie à elle seule un tel prix. Les matériaux sont nobles et oui, on a quelque chose de différenciant et c’est souvent ce que recherchent les utilisateurs de produits Apple. De même, on apprécie le fait que le casque soit disponible dans plusieurs coloris bien distincts.

Quand on met le casque sur la tête pour la première fois, les coussinets en tissus englobent parfaitement les oreilles et oui, le tout est super confortable. Apple a su prendre la bonne taille pour que ça ne soit pas trop juste comme le Sony pour certains utilisateurs. La finition est encore une fois excellente, mais on a peur de deux choses. La première n’est autre que le vieillissement du tissu. En effet, on sait que les tissus et la transpiration ne font jamais bon ménage. On l’a testé dans sa version silver et on se doute déjà que le blanc/gris ou n’importe lequel des coloris clairs vieilliront très mal avec la transpiration. C’est peut-être pour cela que le système de remplacement des coussinets est très astucieux et rapide. Moyennant 79 euros, on pourra facilement remplacer les coussinets, mais la facture risque d’augmenter très rapidement.

La seconde chose qu’on a remarquée, c’est que pour privilégier un confort optimal avec des coussinets en tissu, les oreillettes ne sont pas plaquées sur votre tête. Du coup, avec des petits mouvements brusques, ils ont tendance à faire légèrement bouger le casque, ce qui génère des petits bruits liés au frottement des coussinets avec votre peau, votre barbe ou vos cheveux. Cela ne concerne encore une fois pas tout le monde, mais à ce prix là, on attendait un sans-faute. Après, c’est un défaut qui dépendra un peu de l’utilisateur et de son niveau d’exigence. On estime qu’à 629 euros, on a le droit d’être très exigeants.

On a parlé de design et de finitions, mais on n’a pas parlé de contrôles. Eh bien il y en a très peu sur les AirPods Max. En effet, sur le dessus de l’oreillette de droite, on retrouve la Digital Crown, une molette cliquable qui n’est pas sans rappeler celle des Apple Watch et qui permet donc de contrôler le volume, de changer de morceau, de répondre à des appels et d’activer Siri. De l’autre côté de l’arceau, mais sur la même oreillette, on notera un bouton qui servira à switcher entre l’annulation de bruits active et le mode transparence. Rien d’autre, pas de contrôles tactiles ou d’autres boutons comme un bouton de mise sous tension. D’ailleurs, on le verra plus tard, mais les AirPods Max ne s’éteignent pas vraiment et que l’étui est une pièce importante pour la gestion d’énergie du casque. Si on apprécie ce côté minimaliste du casque d’Apple, on aurait aimé sans doute des contrôles qui tombent sous le pouce et non sous l’index, plus logique, mais ce n’est qu’une question d’habitude.

On retrouve enfin pas une, mais deux puces H1 pour toute la gestion des connexions et de la musique. Si on savait déjà que la puce H1 permet, dans l’écosystème d’Apple, de passer d’un appareil à l’autre sans effort ou encore le partage audio. On sait maintenant qu’il contient aussi 10 coeurs audio pour un traitement audio informatique des sons en sortie, mais aussi entrants comme les bruits. Ces deux puces H1 permettent aussi la gestion de la spatialisation et la technologie Audio Spatial, introduite avec les AirPods Pro. Si vous avez la chance d’être dans l’écosystème d’Apple, le passage d’un appareil à l’autre se fait avec une telle fluidité, c’est grisant. Vous lancez une source sur l’un, les AirPods Max se connectent automatiquement.

Un poids gênant

En revanche, pour arriver à une telle finition, Apple a choisi des matériaux qui sont plus lourds que le plastique des concurrents. Et là, on arrive à la fameuse question de pourquoi les concurrents se sont toujours limités à du plastique. En fait, rien n’empêche un Sony ou un Sennheiser de proposer des casques en aluminium et un arceau en acier, mais vient la question du poids. Si les grands du secteur se sont toujours limités à du plastique quand on parle de casque nomade, c’était essentiellement pour une question de poids, ce qui n’est pas le cas des casques qu’on utiliserait uniquement en mode sédentaire.

En effet, quand on ne bouge pas, le poids ne gêne pas vraiment et pour le cas des AirPods Max, on peut limite l’oublier. En revanche, dès lors qu’on est en mouvement, c’est une autre histoire et inutile de le dire, on sent clairement le poids des AirPods Max quand on marche avec et le mouvement amplifie la présence du casque et c’est assez désagréable. Cette sensation ne gênera pas tout le monde, mais il est à prendre en compte lors du choix.

Si sur la balance, les 150g de différence entre les AirPods Max et le WH-1000XM4 de Sony ne sont pas grand-chose, sur la tête, c’est une autre affaire. En marchant par exemple, on n’oublie facilement qu’on a le Sony sur la tête alors qu’on n’aura jamais cet oubli avec les AirPods Max. De même, pour écrire ce test, j’ai posé les AirPods Max autour de mon cou et au bout de 30 minutes, j’ai du l’enlever tout simplement et le poser sur le bureau pour travailler parce que le casque (près de 400g tout de même) pesait de tout son poids sur ma nuque et mes cervicales.

L’étui et l’autonomie

C’est amusant de lier l’étui livré en standard avec les AirPods Max et l’autonomie même du casque, mais les deux vont de paire. En effet, l’étui servira non seulement à ranger les AirPods Max, mais aussi à l’éteindre complètement… ou presque. Car en vrai, les AirPods Max ne s’éteignent jamais à proprement parler, mais possèdent plusieurs modes.

On a un un premier mode « basse consommation » (Mode BC) et après un certain temps d’inutilisation, le casque passe en mode « ultra basse consommation » (Mode UBC). Quand on met le casque dans son étui, il passe automatiquement en Mode BC et après 18h, il passe en Mode UBC. Le hic, c’est que le casque ne s’éteint jamais vraiment et il consommera toujours un peu de batterie, et seul le temps nous le dira, mais clairement, on peut avoir peur pour la durée de vie de la batterie des AirPods Max puisque la batterie ne cessera jamais d’être utilisée.

Concernant l’étui, c’est le strict minimum. Alors que les concurrents proposent un véritable étui qui permet non seulement de protéger intégralement le casque, mais permet aussi d’y insérer quelques accessoires comme un câble de recharge ou encore un câble jack pour brancher les AirPods Max sur une Nintendo Switch par exemple. D’ailleurs, en parlant de jack, on notera que contrairement à TOUS ses concurrents, les AirPods Max ne peuvent pas fonctionner en mode passif. Il faut comprendre que si le casque n’a plus de batterie, il sera impossible d’écouter quoique ce soit via le câble Lightning-Jack, ce qui n’est pas le cas de tous les concurrents. D’un autre côté, si vous êtes dans un écosystème Apple, ça ne poserait pas vraiment de soucis. Toujours est-il que ce câble Lightning-jack coûte tout de même 39 euros et il est assez fin, ce qui fait douter de sa solidité à long terme. On est loin des câbles tressés de certains concurrents.

Du coup, on aura tendance à vouloir se passer de l’étui. Dans la vie de tous les jours, en dehors du fait que le casque ne sera pas protégé, les AiPods Max passeront en Mode BC après 5 minutes d’inactivité et en Mode UBC après 72h d’inactivité. Pour être honnête, le Mode UBC consomme très peu. Au quotidien, on a que très peu vu de différence avec ou sans l’étui. Dans tous les cas, pour l’autonomie même, on a eu un peu plus de 20h d’autonomie, ce qui est très bien, mais pas exceptionnel quand certains concurrents font mieux et peuvent éteindre l’annulation de bruits active pour avoir encore plus d’autonomie. De même pour la veille, si ça reste acceptable, le fait qu’on ne puisse pas vraiment éteindre le casque fait qu’on passera à la case recharge bien plus vite que ses concurrents. On vous rappelle qu’Apple a préféré intégrer un port Lightning pour la recharge et non un port USB-C. Dommage, mais il y a la technologie de recharge rapide issue des casques Beats, à savoir 5 minutes de recharge pour 1,5 heures d’écoute.

La qualité audio

Pour la qualité audio, on va la faire simple, elle est excellente. Après, concernant la qualité audio, tout reste assez subjectif dans la réalité puisque chaque individu a une sensibilité unique et si certains sons peuvent plaire aux uns, ils ne plairont pas forcément aux autres. Avec les AirPods Max, on retrouve un son clair et précis, et ce, quel que soit le niveau sonore. Les graves sont bien présents, mais pas aussi « punchy » que sur d’autres casques. Certains aimeront, d’autres non, mais de notre côté, on a apprécié. Dans les médiums et les aigus, que de maitrise ! Sur des titres de musiques classiques ou de jazz, on parfaitement bien les différents instruments. Le son est vraiment équilibré, on aurait presque aimé une signature plus personnelle d’Apple.

Maintenant, dans les doléances, on aurait vraiment aimé pouvoir avoir des égaliseurs. On l’a dit plus haut, dans le monde de l’audio, tout est subjectivité et chaque oreille est unique. C’est pour cela que tous les casques haut de gamme de la concurrence (hors Bose) proposent cette fonctionnalité parce que si la signature de base du constructeur ne plait pas, rien ne vous empêche de le personnaliser après. D’ailleurs, c’est drôle de voir que les constructeurs américains ont tous cette tendance à « penser pour nous » et donc prétendre savoir quel est le meilleur son pour nos oreilles.

Annulation de bruits avec pourtant des fuites

Concernant l’ANC, on va la faire encore simple, Apple propose une excellente réduction de bruits active. Avec ses 8 micros (6 vers l’extérieur et 2 vers l’intérieur) et l’expérience acquise autour des AirPods Pro, les AirPods Max proposent sans doute une meilleure réduction active sur le marché. Si certains retours d’early adopters font état d’une réduction un cran supérieure à la concurrence, de notre côté, on l’a trouvé du même niveau que les casques de Sony ou Bose, ce qui est excellent en soi. Mais là où Apple s’en sort mieux encore, c’est au niveau des bruits ambiants de la vie courante et aussi des voix qu’on trouve légèrement mieux gérées que certains concurrents. Malheureusement, on n’a pas pu testé dans un avion, mais dans un train ça fonctionne très très bien.

En revanche, Apple oblige, il n’y a aucun réglages possible, pas de personnalisation au niveau de l’annulation de bruits, c’est quand même dommage quand on sait que toute le concurrence le propose. Avec les AirPods Max, c’est soit de l’annulation de bruits, soit le mode Transparence. En parlant de mode Transparence, c’est sans doute le meilleur qui nous a été donné d’avoir, c’est tellement bluffant qu’on n’a pas l’impression d’avoir le casque sur la tête. Et si les AirPods Max avaient été plus légers, cela aurait été parfait !

Enfin, alors qu’avec les AirPods Max, l’utilisateur aura l’impression d’être dans son cocon et son univers, cela ne sera peut-être pas le cas pour ses voisins directs. En effet, parce que les coussinets sont en tissu pour plus de confort, il laisse passer le son, non pas le son extérieur puisque l’annulation de bruits active fait très bien son travail, mais le son intérieur. Dans un milieu de bureau, à 70%/80% pour le volume, mon voisin de test, à un mètre de distance (avec masque bien évidemment) entendait parfaitement ma musique. Si vous n’êtes pas du genre à aimer déranger, il faudra faire attention.

Prix et disponibilité

Les AirPods Max sont disponibles chez tous les revendeurs. Ci-dessous, vous avez un tableau comparatif avec les meilleurs prix en quasi temps réel. N’hésitez pas à aller découvrir les offres pour vous faire une idée.

Galerie

Conclusion

Notre avis

À l’heure du bilan, on est partagé bien évidemment. D’un côté, on a un excellent design avec une finition un cran au-dessus de la concurrence, une qualité audio au poil, une annulation de bruits efficace et parmi les meilleurs et sans doute le meilleur mode Transparence à ce jour. De l’autre, on a des défauts qui restent gênants comme le poids du casque, l’absence de fonctionnement en mode passif, les fuites sonores pour le voisinage, l'étui qui ne sert à rien et bien évidemment son prix qu’on trouve pourtant justifié.

Ce qui nous amène à dire que les AirPods Max brilleront surtout quand l’utilisateur ne sera pas spécialement en mouvement. Donc si l’utilisation première reste un usage en mode sédentaire, c’est sans doute le casque qu’on pourra conseiller. Maintenant si c’est pour faire des balades ou autres, on aura plutôt tendance à conseiller d’autres références.

Au final, si on est au courant des défauts, on pourra largement se satisfaire des AirPods Max, de plus, si on a des AirPods Pro, ces derniers complèteront parfaitement les AirPods Max. Maintenant, si on cherche un seul produit capable de satisfaire tous les usages, d’autres références s’en sortiront bien mieux. Si le design et l’écosystème Apple vous sont indifférents, enlevez un point sur la note finale.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Design et Finition
  • Qualité Audio
  • Annulation de bruits excellente
  • Qualité en mode téléphone
  • Le mode Transparence
  • Le Poids
  • Un étui moche qui ne sert à rien !
  • Pas de mode passif
  • Une autonomie perfectible et on ne peut pas éteindre le casque
  • Le câble officiel Lightning-Jack en option à 39 euros