Test

[Test] Huawei Matebook X (2020) ou la performance tout en légèreté

Ordinateurs

Par Felix Gouty le

Le standard des Matebooks de Huawei en 2020 s'est élevé. Le nouveau Matebook X est-il à la hauteur ?

Crédits : Le Journal du Geek.

La puissance des microprocesseurs Intel dernier cri contenue dans la légèreté d’une feuille de papier : telle est la promesse du nouveau Matebook X, cru 2020, de Huawei. Le géant chinois de l’électronique termine une année pleine de (tristes) rebondissements avec un “notebook” toute en finesse. Mais se montre-t-il efficace au moins ?

Fiche technique

Dimensions 28,4 x 20,6 x 1,36 cm
Poids ~ 1 kg
Processeur Intel Quad Core i5-10210U de 10 ème génération
Carte graphique Intel UHD Graphics
Mémoire vive 16 Go (RAM DDR4)
Stockage 512 Go (PCIe SSD)
Écran 13 pouces (3000 x 2000)
– LTPS (tactile)
– Bordures d’écran = 90% du châssis
Système d’exploitation Windows 10 Home
Clavier – Clavier rétro-éclairé
– Lecteur d’empreinte + Webcam “pop-up” HD d’1 MPx
Alimentation 42 Wh (chargeur à 65W)
Connexion – WiFi (type IEEE 802.11ac)
– Bluetooth 5.0
Ports entrée et sortie – 2 x USB-C
– 1 x 3.5mm Audio Jack (Combo Jack-Micro)
– 4 x Hauts-parleurs + 2 x Micros

Où l’acheter ?

Le Huawei Matebook X (2020) est, pour l’instant, uniquement disponible sur le site officiel de la marque. Il est disponible en une seule configuration, pour 1 499,99 € (avec une Huawei Watch GT 2 et une housse offertes).

Design & Ergonomie

Avec ses “notebooks“, Huawei a semble-t-il toujours tenté de concurrencer les “laptops” d’Apple. Avec celui-ci, la marque chinoise parvient sérieusement à jouer du coude à coude avec la firme de Cupertino. Le Matebook X (2020) est d’une sobriété pleine d’élégance (surtout dans son coloris gris classique) et d’une extrême légèreté. L’engin pèse en effet à peine un kilogramme. Compte-tenu de sa cible, les nomades “slasheurs” (pas les films d’horreur des années 1980, mais les travailleurs polyvalents à plusieurs emplois), ce poids plume est un véritable atout. Le Matebook X (2020) n’est pas seulement léger, il est aussi très fin. Il ne mesure que 13,6 millimètres d’épaisseur pour un châssis de 13 pouces. Ses formes le rendent parfait comme pivot mobile d’un bureau personnel à plusieurs éléments. En somme, on l’imagine parfaitement s’insérer au milieu des carnets de note, des pochettes, des stylos en pagaille et de l’ordinateur fixe, comme lien indéfectible entre le bureau, les transports et le domicile.

Ce Matebook profite, par ailleurs, d’un magnifique écran d’une résolution massive de 3000 x 2000. Cette dernière permet vraiment d’exploiter la taille réduite de l’écran, notamment pour les plus créatifs qui basent leur activité sur l’attention aux détails. Cet écran, qui occupe 90% du châssis, est aussi tactile et permet d’effectuer des captures d’écran de diverses manières, en utilisant seulement les doigts. Néanmoins, le processus demande parfois d’être insistant, avant d’enclencher la fonctionnalité, et laisse des traces. Cet écran “Full View” a poussé Huawei – comme pour les autres modèles testés cette année par nos soins – à replacer sa webcam au niveau du clavier, au centre de la ligne des touches F. Celle-ci s’en extrait par un mécanisme “pop-up.” L’angle, là encore, n’est pas très pratique. Néanmoins, le poids du Matebook X (2020) en main permet de le surélever facilement et donc d’offrir un angle de vue plus adéquat … à moins d’avoir à écrire en même temps. En parlant du clavier, celui-ci se dote de touches rétro-éclairées suffisamment volumineuses pour éviter les crampes, et donc parfaites pour écrire des tapuscrits du soir au matin. Il s’accompagne aussi d’un pavé tactile étalé jusqu’au bord de la carrosserie pour offrir une liberté de mouvement maximale. A noter que le bouton d’allumage est surmonté d’un détecteur d’empreintes, à l’instar des précédents modèles de la marque.

Enfin, dernier point de détail à aborder : le Matebook X (2020) se dote seulement de deux ports USB de Type C et une prise Jack en 3,5 mm comme connectiques. Sa minceur a sans doute eu de raison de ports plus larges et plus fournis. Il faudra donc se munir d’un adaptateur USB-C vers un hub d’autres connectiques pour ne pas se fermer la porte à une connexion HDMI vers un écran plus grand, par exemple. Ces ports USB-C, disposés de part et d’autre du clavier, permettent néanmoins de brancher le chargeur de 65 W d’un côté ou de l’autre, et ainsi de gagner quelques précieux centimètres selon les situations.

Performances

Sous le capot, le Huawei Matebook X (2020) dispose d’un microprocesseur Intel Core i5 de dixième génération, avec un GPU Intel UHD Graphics, associé à un disque SSD de 512 Go et 16 Go de mémoire vive. De toute évidence, cette machine n’est pas exactement faite pour de gourmandes sessions de jeu-vidéo. Pour preuve, lors d’un lancement d’une partie déjà bien entamée de Jurassic World Evolution, jouer correctement est instantanément devenu impossible. Les paramètres graphiques se sont automatiquement retrouvés au plus bas, générant des textures sans nuance ni détails. En jeu, la machine n’est pas parvenue à suivre la cadence et “ramait” pour aller d’un endroit à l’autre de la carte ou même pour afficher une notification de mission. Pourtant, la chaleur produite n’a jamais atteint la région de l’insoutenable et les ventilateurs sont restés absolument silencieux.

Bien sûr, le Matebook X (2020) brille véritablement en multi-tâche. Malgré sa petite taille, il constitue un outil de travail bureautique très plaisant, lorsqu’il s’agit de passer constamment du traitement de texte à une page Internet peuplée d’une douzaine d’onglets. Le “laptop” de Huawei y parvient sans effort et sans se plaindre. Idem lors de tâches plus créatives, comme le montage audio ou la gestion d’images multiples sur une plateforme comme Canva : le Matebook n’est jamais une entrave et accomplit son travail sans accroc. Concernant le streaming vidéo, le son émanant de ses deux hauts-parleurs latéraux ne sature jamais, même à volume maximum. L’image est ravissante et la luminosité parfaite.

Autonomie

Pour ravir sa clientèle, le Matebook X (2020) se devait d’être léger (c’est le cas), polyvalent (aussi) mais surtout endurant. La première demande des utilisateurs nomades est un ordinateur portable capable de tenir la distance, d’être opérationnel du matin au soir sans avoir à le recharger inlassablement. Huawei promet 9 heures d’autonomie pleine, en streaming vidéo constant, avec son dernier Matebook. Si celui-ci se montre particulièrement résistant à une journée de travail, avec plusieurs épisodes de veille momentanée au fil de la journée, une utilisation constante est une autre histoire. A un tiers de luminosité maximale, le Matebook a perdu 28% de batterie en seulement une heure et dix minutes de streaming en 1080p. En montage audio à plusieurs pistes sur le logiciel Reaper, avec plusieurs onglets d’ouverts sur le navigateur Microsoft Edge, le PC a perdu 30% de batterie en une heure et quarante minutes. Autrement, peu importe les conditions, l’autonomie du Matebook semble diminuer à la même vitesse. Elle est quoi qu’il en soit plus faible que ce que Huawei suggère. Cela étant dit, ces chiffres restent très corrects pour un engin de cette taille, doté d’un processeur aussi gourmand. De plus, le chargeur 65 W est d’une rapidité bienvenue pour compenser.

Galerie du test

Acheter sur Amazon

Notre avis

Ce cru 2020 du Matebook X de Huawei brille par sa légèreté, sa discrétion et sa sobriété. Champion du multi-tâche, il n'offre pas une autonomie exceptionnelle mais elle reste amplement suffisante pour profiter de plusieurs heures de streaming détente après le travail. Son seul véritable défaut ? Peut-être son prix, un peu élevé même pour la marque.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Une légèreté et une discrétion sans pareille
  • Un superbe écran tactile
  • Une taille de guêpe et un clavier bien ajusté
  • Du multi-tâche sans accroc
  • Le prix
  • Une connectique trop frugale
  • Une autonomie plus mince que prévue