Test

[Impressions] Minecraft: Story Mode – Épisodes 1 et 2

Pour qui ? Pourquoi ?

Par Corentin le

Niveau système de jeu, on reste dans du TellTale Games classique. Temps limité pour le choix des répliques, quelques phases en zones fermées — un peu plus point and click —, quelques embranchements à choisir de temps à autre, des QTE, bref, la formule classique. On pourra noter quelques phases de combat extrêmement sommaires qui n’apportent, disons-le, pas grand-chose. On peut avancer, reculer, donner un coup et changer de cible. Il est également possible de choisir son arme si on en possède plusieurs, ce qui peut changer à la marge le gameplay.

Le jeu vous invitera également à crafter des objets. Sauf que vous ne pourrez crafter qu’un seul objet, celui utile à la progression du scénario, car vous aurez en main exactement les matériaux nécessaires. On repassera sur la notion de liberté habituellement attribuée à la notion de crafting.

Mais la question que je me pose à l’issue de deux épisodes de Minecraft : Story Mode, c’est à qui s’adresse ce jeu ? S’adresse-t-il aux plus jeunes, qui, par l’envie de vivre une aventure rocambolesque dans l’univers de Minecraft qu’ils connaissent bien, décideraient de ne pas en choisir les péripéties ? Quel enfant avec des LEGO, faisant ses propres aventures, ses propres histoires, choisirait de ne plus manipuler les briques et de soumettre, au moins partiellement, l’histoire qui se déroule à quelqu’un d’autre ?

Mais en même temps, quel adulte, qui a davantage l’habitude à ce qu’on lui impose une narration, se sentirait impliqué dans une longue histoire (on semble parti pour au moins 7 heures de jeu) aussi inconséquente ? Surtout si cet adulte a déjà eu l’occasion de jouer à The Walking Dead, qui montre à quel point le système TellTale peut être efficace avec une histoire poignante et des enjeux déchirants ?

Nous verrons si TellTale Games réussit à trouver une dimension insoupçonnée dans l’histoire qu’il est en train d’échafauder avec Minecraft. Mais ce qui est sûr, c’est que des dialogues et des doublages réussis, ne réussiront pas à eux seuls à faire de Minecraft : Story Mode ni un grand TellTale, ni un grand jeu.

Notre avis

Nous verrons si TellTale Games réussit à trouver une dimension insoupçonnée dans l’histoire qu’il est en train d’échafauder avec Minecraft. Mais ce qui est sûr, c’est que des dialogues et des doublages réussis, ne réussiront pas à eux seuls à faire de Minecraft : Story Mode ni un grand TellTale, ni un grand jeu.