Test

Mini test : Windows 10 Mobile et Continuum

Windows 10 Mobile

Microsoft

Par Djenuwine le

Après un Omnia 7, un 930, deux 1020, un 1320, un 1520, et autant de WP (7, 8, 8.1), j’étais heureux comme un ivrogne devant un coq au vin de découvrir ce nouveau mobile sous Windows 10 Mobile.

Au royaume des nouveautés, on a :

Les nouvelles applis enfin affichées en haut du classement (c’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous, ça veut dire beaucoup).
wp_ss_20151208_0014

Un affichage des notifications plus complet et la gestion des options via un défilement (c’était apparu avec la dernière maj de WP8.1).
lumia950screen002

Un système toujours aussi fluide (il est difficile de le montrer en photo, mais c’est fluide ^^).

Un navigateur Edge vraiment rapide
wp_ss_20151209_0016

Les tuiles toujours aussi pratiques.
lumia950screen

Un menu de réglages des paramètres bien plus pratique et clair (il reprend le design de celui de Windows 10).
wp_ss_20151221_0008

Un explorateur de fichiers (un vrai).
wp_ss_20151209_0021

Un clavier repensé avec un pavé directionnel qui rend la touche retour sur tactile enfin appréciable !
wp_ss_20151221_0005

wp_ss_20151221_0006

Windows 10 Mobile est donc une version mature de Windows Phone. Un nom qui change, une interface qui se veut en accord avec les versions PC, et un système de navigation bien fichue. Intrinsèquement, le système est un régal de fluidité et d’efficacité. Loin de l’usine à gaz qu’est Android (même dans sa version “stock”) ou d’un iOS qui, à côté, fait très vieux. La page d’accueil en ajoute un peu plus, peaufinant le système de tuiles dynamiques, rendant les notifications presque inutiles. Seul le raccourci aux fonctions (Wifi, Mode Avion, etc.) sera utilisé.

Un pas en avant, 2 pas en arrière

On va parler un peu du Store dont le design a eu droit à un petit rafraichissement bienvenu.

wp_ss_20151221_0001

On retrouve les applications habituelles, mais souvent avec quelques MAJ de retard et quelques bugs.
On retrouve les applications habituelles, mais souvent avec quelques MAJ de retard et quelques bugs.

Windows est un système marginal. Il n’a pas la « hype » d’un iOS ou d’un Android. Quand on l’utilise, on le fait en connaissance de cause. Tant et si bien qu’on prend ses petites habitudes avec des applications propres au système. En acceptant W10 Mobile, en l’état actuel des choses, on accepte de ne pas posséder de montre connectée (ou tout accessoire de ce type), du moins, pour le moment. Il en va de même pour les applications de contrôle à distance, comme celles proposées par les constructeurs d’appareils photo, de contrôle de drones (l’application DJI par exemple, fonctionne mal, et il faut se tourner vers des applications tierces) ou tout autre goodies.
On accepte également de ne pas avoir droit aux dernières mises à jour d’applications phares comme Instagram (remplacé par un 6Tag qui était nettement plus abouti, et qui n’est plus que l’ombre de lui-même), Google Maps, Hangout ou encore VSCO. En échange, on nous offre un système fluide, simple, qui nous évite de passer des heures, scotchés à nos écrans. Un coup d’œil à la page d’accueil et on a tout ce qu’on désire, même le déverrouillage du mobile.

L'ancienne version. Pas de nouveaux filtres, pas de vidéo...
L’ancienne version. Pas de nouveaux filtres, pas de vidéo…
Un bug d'affichage récurrent rencontré sur Insta.
Un bug d’affichage récurrent rencontré sur Insta.

« Mais ce manque se fait plus ressentir avec Windows 10 Mobile »

Dans cette liste d’applications propres à WP8.1, on retrouvait un ensemble d’applications fraichement développées par Nokia. Des applications qui ne sont désormais plus disponibles. La plupart orientées navigation ou photo. Fini Here Maps et ses déclinaisons (apparemment, il s’agit d’une anomalie en cours de correction par l’équipe du logiciel. Une anomalie qui dure depuis un bon moment, à tel point que la MAJ sur 8.1 a été mise en ligne entre-temps). Terminées toutes ces applis photo amusantes. C’est d’autant plus dommage lorsque certaines applis payantes ont été abandonnées, laissant un goût amer dans la bouche d’utilisateurs qui regrettent d’avoir fait confiance.

A l'heure de la rédaction de ce test, Here Maps a eu droit à une MAJ sur Android et iOS, mais rien pour W10m...
A l’heure de la rédaction de ce test, Here Maps a eu droit à une MAJ sur Android et iOS, mais rien pour W10m…

wp_ss_20151208_0003

On a donc cette désagréable impression que les éditeurs et petits développeurs n’ont ont plus rien à faire de Windows, qu’ils s’en foutent totalement. Privilégiant iOS pour les revenus, et Android pour la présence en masse. Microsoft est en partie responsable. Chaque système a été un départ à 0. Et là, c’est à nouveau le cas. Et même s’ils ont tenté de rectifier le tir avec des outils de portages simples et efficaces, les développeurs semblent avoir lâché l’affaire.

Rockstar a la palme du
Rockstar a la palme du “je m’en fous total des utilisateurs Windows Phone”
Un très mauvais portage pour un excellent Tower Defense
Un très mauvais portage pour un excellent Tower Defense

Le système a quelques ratés, quelques bugs. Le téléphone redémarre tout seul environ 2 fois par jour, et ce, même avec la dernière MAJ. Windows Hello s’enclenche sans raison. Forcément, il a du mal à identifier mon regard de braise dans ma poche. De fait, lorsque je le reprends, il me dit que trop de tentatives infructueuses ont été faites, et que je dois saisir mon code PIN à la main. À la main bordel ! C’est tellement SO 2012 ! (Humour, ne vous fâchez pas).

Lors d'un (re)démarrage, la saisi du pin est obligatoire
Lors d’un (re)démarrage, la saisi du pin est obligatoire

Mais bon, de là en faire une crise, il ne faut pas exagérer, hein ? C’est limite mignon ces petits bugs, comme si le mobile était en phase d’apprentissage pour mieux nous servir avant de nous asservir (Skynet si tu décryptes ces mots).

« Enfin… rester cool, c’est aussi accepter d’avoir payé plein pot un produit non fini. »

Sauf qu’ici, c’est software, donc on sait qu’on finira bien par avoir, un jour, quelque chose de stable. Car en dépit de cela, nous sommes face à des petites fonctions bien appréciables.

Windows Hello est à ce titre cool, pratique et diablement efficace (même dans l’obscurité totale), les tuiles ont encore été améliorées. Contrairement à certaines applis insérées de force dans iOS et Android, que l’on classe dans un dossier « Useless », celles de Microsoft sont utiles : actu, sport, tracking, etc. Edge est tellement plus rapide que Chrome sur Android ou Safari sur iOS. Une agréable surprise. On subit quelques bugs d’affichage sur certains sites non « responsives », mais rien d’alarmant. Autre point, le clavier : il est top. La saisie est géniale et cette idée de pavé tactile virtuel est de ces choses dont on se demande comment elles ont pu ne pas exister avant ! Évidemment, Swype est de la partie (enfin la saisie en continue sans enlever le doigt de l’écran), mais à la différence d’Android, en cas de mauvaise saisie, la touche « retour » efface tout le mot plutôt qu’un seul caractère. C’est mieux.

L'eternelle attente des MAJ aura eu raison d'une partie des fans de Windows Phone. C'est dommage, car il y a un sacré potentiel
L’eternelle attente des MAJ aura eu raison d’une partie des fans de Windows Phone. C’est dommage, car il y a un sacré potentiel

En dehors d’un store qui doit impérativement s’étoffer et de quelques défauts de jeunesses, Windows 10 Mobile est un très bon système, plein d’idées cool et ludiques qui plus est.

« Mais un smartphone et surtout le système qui lui est lié peut-il exister sans sa pléthore d’applications ? »

Il va être difficile de convaincre le grand public sans un Snapchat, un Instagram à jour, un Twitter frais, un Facebook sans bug (non je blague, c’est impossible). Une difficulté renforcée par l’engouement actuel et de plus en plus important pour les objets connectés dont les marques s’affranchissent d’une version Windows Mobile. Surtout lorsque les applis Microsoft sont, elles, sur les autres systèmes (Office Suite, Here Maps désormais la propriété d’Audi-BMW-Daimler, Note, etc.). Microsoft doit trouver une solution. L’idée de rendre compatible W10m avec les applications Android n’est pas forcément la bonne, car même si le projet Islandwood s’annonce bien pratique pour les devs, les consommateurs, eux, risquent de passer à côté. Tout comme la volonté d’unification qui est bonne, mais qui, elle aussi, risque d’être totalement zappée.

 Lier les stores Android et Apple au Store Windows motivera peut-être les devs
Lier les stores Android et Apple au Store Windows motivera peut-être les devs

Les fans vont crier : “Mais arrête de délirer, Microsoft en a fourni des outils pour simplifier les portages. Puis merde, il y a quand même X millions de machines sous Windows 10”. C’est vrai, mais la majorité sont des PC, qui pour la plupart sont passés de 8.1 à 10, dont une partie n’a pas les pilotes adaptés à Windows 10, et qui finissent dans un coin, ouverts pour l’occasion, lorsque la tablette ou le smartphone ne sont pas assez efficaces. Je pense à l’impression d’éléments divers. Sauf que là encore, tous les pilotes d’imprimantes ne sont pas forcément à jour. Bref, pour vendre en masse, il faut viser la masse. Et Microsoft ne s’y prend pas de la meilleure manière, tant au niveau de ses retards, que de ses produits non terminés.

Conclusion : Windows 10 Mobile est intrinsèquement réussi et garde ce qui faisait la particularité des anciennes versions. On regrette énormément que Microsoft se soit risquée à sortir une version inachevée dans la précipitation, alors qu’au contraire, la firme avait besoin de renforcer son image de marque. En revanche, il souffre du même problème que ses aînés, à savoir, un système encore trop peu développé auprès d’une clientèle pourtant capable de mettre la main à la poche pour enrichir son mobile de quelques applis. Moins d’applis, moins d’utilisateurs. Moins d’utilisateurs, moins d’applis. Il faudra trouver un moyen d’enrayer ce cercle vieux, et Continuum sera peut-être la solution qui motivera les devs à s’orienter un peu vers ce système, peut-être…

Continuez la lecture du Test
3 Conclusion
Sommaire
  1. Dock Continuum
  2. Windows 10 Mobile
  3. Conclusion