[Test] Roborock S5 Max : un aspirateur polyvalent, autonome et efficace

Que vaut le Roborock S5 Max, nouvel aspirateur polyvalent et autonome de Xiaomi ?

Malgré la sortie du Roborock S6 en mai dernier, le constructeur chinois racheté par Xiaomi a lancé hier son nouveau S5 Max, une version améliorée de son modèle S5. Équipé de quelques nouvelles fonctionnalités, et d’un bac de stockage beaucoup plus grand, que vaut le nouvel aspirateur connecté et autonome de la marque ?

Design

Pas de grosse nouveauté en termes de design pour le Roborock S5 Max, qui reprend presque à l’identique l’apparence de son prédécesseur, tout en bénéficiant au passage de quelques jolies améliorations. Rond, compact et passe-partout, l’aspirateur polyvalent et connecté de Roborock propose en effet un réservoir à eau de 280 mL, soit deux fois plus que le modèle S6. Avec ses dix petits centimètres de hauteur, l’appareil promet de passer relativement partout et notamment sous les meubles, ce qui permet un nettoyage sous le lit et les canapés (oui ce genre d’endroit qu’on ne nettoie jamais). Il est aussi capable “d’escalader” les obstacles jusqu’à deux centimètres de hauteur, et d’éviter les escaliers.

Crédits Roborock

En plus de l’aspirateur et de sa lingette en microfibre destinée au lavage des sols, le Roborock S5 Max intègre aussi une base de chargement, à brancher sur secteur et à fixer au sol grâce à sa base adhésive pour plus de stabilité. Un socle en plastique imperméable assure aussi à l’appareil de ne pas abîmer ou détremper les sols lorsqu’il est stationné, ce qui s’avère plutôt pratique avec du parquet.

Crédits JDG
Roborock S5 Max
Batterie5200mAh
Autonomieenviron 3-4 heures, soit 200m²
Aspiration maximale2000Pa
Capacité du bac
480ml
Capacité du réservoir d'eau280 mL
Montée d'obstaclesJusqu'à 2cm
Niveau de bruit60 db
Types de capteurs- Accéléromètre
- Odomètre
- Capteur infrarouge
- Boussole
- Pare-choc
Technologie- Processeur 32 bits
Puissance58W
Poids3,5 kg
Dimensions35,30 x 35,00 x 9,65 cm
Prix499$

Utilisation

Soyons bien clairs, le robot intelligent capable de remplacer définitivement la corvée d’aspirateur n’est pas encore né. En revanche, le S5 Max permet d’espacer de manière conséquente les sessions de ménage, et ainsi de rendre beaucoup moins fastidieux le grand nettoyage hebdomadaire du dimanche matin.

Programmable automatiquement selon une routine, ou plus ponctuellement depuis son smartphone, l’aspirateur permet de ramasser la plupart des miettes qui traînent, mais aussi d’assurer un petit coup de propre à son intérieur grâce à la fonction serpillière.*
Crédits JDG
Crédits JDG

Une fois le Roborock S5 Max déballé et couplé à l’application Roborock (on aurait préféré l’application Mi Home, mais cette dernière ne prenait pas en compte le S5 Max au moment du test), l’appareil se lance et entame une première reconnaissance des lieux. Pour un appartement de 100m², l’exercice aura été un peu long – environ une heure, mais l’aspirateur promet un passage optimisé au fur et à mesure de son utilisation grâce à son IA et son processeur quad-core 32 bits. La promesse s’avère effectivement concluante, puisqu’une fois l’appartement cartographié, le Roborock S5 Max gagne en efficacité et en rapidité au bout de quelques passages. Il est ensuite possible de sauvegarder la carte et de définir certaines zones interdites, histoire de ne pas saccager les fils qui traînent sous le bureau ou le panier du chat par exemple. À noter qu’en mode serpillière, le robot évite automatiquement les obstacles type tapis, en les considérant comme des zones interdites sans intervention préalable de l’utilisateur. Pratique pour ne pas détremper le tapis persan de Mamie par inadvertance.

Crédits JDG

Avant de lancer le robot dans une folle session de nettoyage, quelques précautions d’usage s’imposent.

Il faut en effet s’assurer de ne rien laisser traîner par terre, qu’il s’agisse de chargeurs ou de vêtements. Non pas que notre intérieur était particulièrement désordonné, mais il faut bien comprendre qu’en présence d’un aspirateur autonome, la moindre chaussette sale se transforme en potentiel ennemi susceptible de bloquer l’appareil. Un coup de main à prendre qui nous oblige finalement à être plus rigoureux en matière de rangement, et ça tombe bien, on était un peu là pour ça.
Crédits Xiaomi

Dès les premiers passages de l’appareil en mode aspiration, il faut bien admettre que le résultat s’avère assez bluffant. À condition évidemment d’avoir enlevé tous les obstacles potentiels (on vous conseille un premier passage sous surveillance au moment de la cartographie, qui permet de définir précisément les endroits à risque), la flopée de capteurs (13 au total) ainsi que le pare-choc intégré à l’appareil se révèle étonnamment précis.

Concernant la serpillière, le constat est globalement similaire. Ayant du parquet dans quasiment toutes les pièces, on appréhendait un peu que le passage du Roborock ne vienne détremper les sols, mais la possibilité de paramétrer la quantité d’eau utilisée (et la puissance d’aspiration), même à distance rend la chose particulièrement simple.

Autonomie et entretien

Si l’aspirateur à main Dreame V9 de chez Xiaomi nous avait quelque peu laissés sur notre faim en termes d’autonomie, on ne peut en revanche pas reprocher grand-chose au Roborock S5 Max à ce niveau-là.

Pour aspirer un appartement de 100m², le robot met environ 45 minutes (s’il n’est pas interrompu), et consomme environ 40% de batterie à puissance moyenne. Une perte d’autonomie conséquente, mais qui lui assure environ trois heures de nettoyage avant de flancher grâce à sa batterie de 5200 mAh. À noter qu’en cas de coup de mou, l’aspirateur n’attend pas de mourir au milieu du salon, et s’assure au moins assez d’énergie pour revenir sur son socle et se recharger. Charge complète qui se fait en quelques heures.
Crédits JDG

À puissance moyenne ou plus forte, l’aspirateur affiche un volume sonore relativement élevé pouvant monter jusqu’à 60 dB. Rien de bien méchant pour une puissance qui monte à tout de même 1500 tours/min (assez costaud pour soulever une pile AA promet la marque) d’autant plus que le principe du Roborock S5 Max est justement qu’il est capable de fonctionner quand son propriétaire n’est pas présent à la maison. En cas de besoin, il est possible de régler la force d’aspiration sur le mode Silencieux, histoire d’assurer une nuisance minimale. Depuis l’application il est aussi possible de définir des heures creuses, pendant lesquelles l’appareil est interdit de fonctionnement.

Crédits JDG

Concernant son entretien, le Roborock S5 Max brille encore une fois par sa facilité d’utilisation. Tout est démontable, et donc facilement lavable, depuis la brosse jusqu’aux réservoirs à eau et à poussière. L’entretien ne pose donc aucun problème, d’autant qu’en cas d’usure ou de casse, la plupart des pièces sont remplaçables.

Où l’acheter ?

Le Roborock S5 Max disponible depuis le 11 novembre est au prix de 400 euros chez Gearbest avec le code GB-RBS5MAX !

Galerie photo

Partager sur
Publié par
Amandine Jonniaux

Vous aimerez aussi

  • Ordinateurs

Prise en main : ROG Zephyrus G14 ACRNM RMT01, un style et c’est déjà pas mal

Asus a profité du mois de septembre pour une nouvelle collaboration avec l'agence de design…

18 heures il y à
  • Jeux de société
  • Tests et Impressions

[Test] Small World of Warcraft : Azeroth sur un plateau !

Voici notre test de Small World of Warcraft, le jeu de société qui se déroule…

20 heures il y à
  • Smartphone
  • Tests et Impressions

[Test] Samsung Galaxy Note 20 : un smartphone qui se repose sur ses acquis

Le nouveau Samsung Galaxy Note 20 promet beaucoup mais n’est pas donné avec un prix…

2 jours il y à
{"vars":{{"pagePostType":"test","pagePostType2":"single-test","pageCategory":["robots","tests-et-impressions"],"pageAttributes":["aspirateur","roborock","robot-aspirateur","xiaomi"],"pagePostAuthor":"Amandine Jonniaux"}} }

This website uses cookies.